Mot de l'auteure

J'ai commencé à cuisiner à l'âge de 9 ans. Ma mère me faisait grimper sur un petit banc et m'a rapidement transféré sa passion pour la cuisine. Ce blog représente mon livre de recettes virtuel. J'y collectionne des recettes de famille, des recettes prises dans divers livres que je possède et plusieurs recettes sont tirées de mes blogs favoris. J'espère que vous y retrouverez ce que vous cherchez. J'espère ainsi vous transférer mon amour pour la cuisine. Bienvenu à tous!

Caroline B.

samedi 31 décembre 2011

Porc braisé au lait

Je suis bien désolée d'être peu présente, mais j'ai recommencé à travailler et comme nous sommes la veille du jour de l'an, moi et mon équipe de travail de nuit avons décidé d'un commun accord de préparer un buffet. nous nous sommes donc divisés les tâches et nous avons quelques plats chacun à préparer et à emporter. Il faut que je souligne que nous avons commencé à festoyer hier de nuit puisque notre équipe n'est pas au complet; nous avons des temps partiels occasionnels avec nous, donc, on fête plus souvent! C'est l'occasion rêvée de tester plusieurs recettes lol!!!! Malgré tous mes préparatifs (pains baguettes, mélange à bruschettas, desserts, salade d'orzo à venir sur mon blog, etc.), j'ai trouvé le moyen de réaliser cette recette pour le souper d'hier. C'est fou ce que la sauce au lait et aux fines herbes est odorante! Vraiment très très bon et la recette est tirée d'un volume de cuisine italienne que j'ai revisitée à ma façon! Je servi mon rôti avec une salade d'orzo que vous verrez prochainement sur mon blog. 

Comme vous pouvez le constater, ma journée gourmande a été remise par manque de temps pour publier, mais ma recette est prête et c'est l'une de mes dernières créations!

Bonne et une très heureuse nouvelle année à tous!!!! xoxoxo
Pour 6 personnes

1 longe de porc de 2,25 kg sans peau ni os principal
50 ml d'huile d'olive
4 gousses d'ail coupées en deux dans la longueur
Un bouquet de feuilles de sauge et 2 à 3 branches de romarin
1 litre (4 tasses) de lait
Le zeste râpé de 2 citrons
Le jus d'un citron
Préchauffer le four à 200°C (400°F). Parer le porc et ne garder qu'une fine couche de gras. L'os et la graisse permettent au porc de rester juteux.

Dans un plat à rôtir, bien saisir le porc dans l'huile d'olive chaude. Le retirer et jeter la graisse du plat. Ajouter l'ail, la sauge et le romarin et déposer le porc par-dessus. Saler, poivrer et verser le lait. Remettre sur le feu et porter à ébullition. Retirer de nouveau du feu, ajouter le zeste de citron et arroser de jus de cuisson.

Enfourner 20 minutes. Baisser la température à 150°C et prolonger la cuisson de 1 heure à 1 heure 15, selon l'épaisseur de la viande. Si nécessaire, rajouter un peu de lait de temps en temps pour qu'il y ait toujours du jus. Arroser la viande toutes les 30 minutes, ne pas couvrir; le jus doit réduire et la graisse du porc devenir croustillante.

Pour vérifier la cuisson: insérer une brochette au centre de la viande, compter jusqu'à dix et la poser à l'intérieur du poignet; si c'est chaud, la viande est cuite. Laisser reposer 10 minutes avant de découper.

Filtrer la sauce et la servir avec la viande.


vendredi 30 décembre 2011

Crème brûlée au chocolat, biscottis aux amandes et à l'orange

Ceci, c'est le dessert qui a accompagné le filet mignon de boeuf, sauce aux champignons et au porto. Ça fait longtemps que je voulais faire une crème brûlée au chocolat et le plus amusant dans l'histoire, c'est que j'avais besoin d'une bonne recette de biscottis pour mes paniers gourmands et ce dessert était justement jumelé avec une petite recette de biscottis à l'orange et aux amandes plus qu'intéressante. Chocolat et orange, c'est toujours gagnant! Une jolie version de Patrice Demers!

6 portions
Préparation: 30 minutes


Ingrédients

Crème brûlée

1 gousse de vanille ou 1/2 c. à thé (2,5 ml) d'extrait de vanille
1 tasse (250 ml) de lait
1 tasse (250 ml) de crème 35%
1/4 tasse (60 ml) desucre
5 jaunes d'oeufs
3/4 tasse (100 g) de chocolat au lait à 40% de cacao en pastilles ou haché grossièrement
Sucre granulé pour caraméliser

Biscottis aux amandes et à l'orange

1 tasse (250 ml) de farine tout usage non blanchie
1/2 c. à thé (2,5 ml) de levure chimique (poudre à pâte)
Une bonne pincée de sel
1/4 tasse (60 ml) de beurre non salé, à la température ambiante
1/2 tasse (125 ml) de sucre
Zeste d'une orange
2 oeufs
1/2 tasse d'amandes entières rôties et hachées grossièrement
Préparation

Crème brûlée

Préchauffer le four à 325°F (170°C).

Déposer le chocolat dans un bol; réserver.

Fendre la gousse de vanille en deux et gratter les graines; réserver.

Dans une casserole, porter à ébullition le lait, la crème, la moitié du sucre, la gousse et les graines de vanille; réserver.

Dans un bol (cul-de-poule), blanchir les jaunes d'oeufs et le reste du sucre à l'aide d'un fouet. Au besoin, disposer un linge humide mouillé en dessous du bol pour le stabiliser.Y verser graduellement la préparation de crème bouillante en fouettant. Retirer la gousse de vanille.

Verser la préparation chaude sur le chocolat. Laisser reposer environ 30 secondes et émulsionner à l'aide d'un fouet.

Placer un linge au fond d'un plat de cuisson et y déposer les ramequins.

Répartir la préparation au chocolat jusqu'à la moitié des ramequins. Verser de l'eau chaude dans le plat de cuisson jusqu'à la mi-hauteur des ramequins. Couvrir le plat de cuisson de papier d'aluminium et cuire au centre du four environ 40 minutes, en vérifiant la cuisson à quelques reprises. Les crème doivent être encore tremblotantes. Laisser tempérer environ 20 minutes et réfrigérer au moins 12 heures. Saupoudrer une fine couche de sucre sur chaque crème au chocolat et faire caraméliser à l'aide d'un petit chalumeau. Servir avec les biscottis.
Biscottis aux amandes et à l'orange

Préchauffer le four à 350°F (180°C).

Dans un bol, tamiser la farine, la poudre à pâte et le sel; réserver.

Dans le bol d'un batteur sur socle ou au batteur électrique, crémer le beurre avec le sucre et le zeste d'orange de 1 à 2 minutes. Ajouter les oeufs, un à la fois, en fouettant.

Incorporer les ingrédients secs, les amandes et mélanger juste assez pour obtenir une pâte homogène. Envelopper la pâte d'une pellicule plastique et réfrigérer environ 1 heure.

Fariner légèrement la surface de travail et façonner 2 cylindres d'environ 8 po (20 cm) de longueur.  Déposer les cylindres sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier parchemin ou d'un tapis en silicone et les aplatir légèremenet.

Cuire au centre du four environ 30 minutes etlaisser rempérer 10 minutes.

À l'aide d'un couteau ;a dent, trancher les biscottis à environ 1/2 po (1 cm) d'épaisseur.

Répartir les biscottis à plat sur la plaque à pâtisserie et cuire de nouveau au four environ 4 minutes de chaque côté; laisser tempérer.


jeudi 29 décembre 2011

Filets mignons, Sauce aux champignons et au porto

Juste un mot à dire, succulent!!!! J'ai servir sur une purée de pommes de terre, chou-fleur et carottes aromatisée à l'huile d'olive et au thym et j'ai accompagné le tout d'asperges. Un souper festif à partager avec son conjoint!


Préparation: 20 minutes
Cuisson: 10 minutes
Portions: 4


Ingrédients

1 1/2 tasse (375 ml/environ 100 g) de petits champignons de Paris, le pied enlevé et coupé en 4
1 c.à table (15 ml) de farine
1 c. à table (15 ml) d'huile d'olive
1 c. à table (15 ml) de beurre
4 filets mignons de 1 1/4 po (3 cm) d'épaisseur (environ 6 oz/180 g chacun)
2 échalotes françaises, hachées finement
1/3 tasse (80 ml) de porto ou vin rouge
1 c. à table (15 ml) de vinaigre balsamique
1 tasse (250 ml) de bouillon ou consommé de boeuf
2 c. à thé (10 ml) de sauce Worcestershire
1 c. à thé (5 ml) de pâte de tomates
1 c. à thé (5 ml) de romarin frais, haché finement
1 c. à thé (5 ml) de moutarde de Dijon
Sel et poivre noir du moulin
Étapes

Nettoyer délicatement les chapeaux des champignons à l'aide d'un linge humide. Mettre les champignons dans un bol, les parsemer de la farine et mélanger délicatement pour bien les enrober. Réserver.

Dans un grand poêlon, chauffer la moitié de l'huile et du beurre à feu vif. Ajouter les filets mignons et cuire pendant environ 6 minutes ou jusqu'à cuisson désiré (retourner les filets mignons deux fois). À l'aide d'une pince, mettre les filets mignons dans un plat allant au four. réserver au four préchauffé à 300°F (150°C).

Dans le même poêlon, chauffer le reste de l'huile et du beurre à feu moyen. Ajouter les échalotes et cuire, en brassant, de 1 à 2 minutes ou jusqu'à ce qu'elles aient ramolli. Verser le porto en raclant le fond du poêlon pour en détacher les particules. Ajouter le vinaigre balsamique, le bouillon de boeuf, la sauce Worcestershire, la pâte de tomates et le romarin et bien mélanger. Ajouter le mélange de champignons réservé et porter à ébullition. Réduire le feu et laisser mijoter pendant environ 3 minutes ou jusqu'à ce que la sauce ait épaissi. Ajouter la moutarde de Dijon et mélanger.

Au moment de servir, mettre les filets mignons réservés dans quatre assiettes chaudes. Saler et poivrer. Répartir la sauce aux champignons et au porto sur les filets mignons.
Coup de Pouce 2003

mercredi 28 décembre 2011

Grilled cheese de pancakes aux bleuets et au mascarpone

C'est complètement sauté et tellement bon! Les amateurs de mascarpone et de pancakes vont adorer! Je les ai faits le 24 décembre qui représentait la première journée de vacances des fêtes avec Mr. Tomate. Bien entendu, j'ai fait une simple sauce aux bleuets en accompagnement; je me suis abstenue de dépenser mon délicieux vin pour le déjeuner lol!!!! En fait, je l'ai gardé pour les repas!! Hihihi! Cette recette est tirée du livre de Laurent Godbout/Comme au chalet que mes deux grands m'ont donné comme cadeau lors de mon quarantième anniversaire il y a presque 2 semaines!
4 portions
Préparation: 20 minutes


Crêpes

275 g (2 tasses) de farine
2 c. à table (30 ml) de sucre
1 c. à table (15 ml) de levure chimique (poudre à pâte)
Une pincée de sel
Le zeste d'un citron
250 ml (1 tasse) de lait
2 oeufs
150 g (1 tasse) de bleuets roulés dans la farine
Huile végétale
Beurre
125 g (1/2 tasse) de mascarpone
Dans un premier bol, mélanger les ingrédients secs.

Dans un autre bol, battre le lait et les oeufs, puis ajouter ce mélange au premier bol. Incorporer les bleuets délicatement au mélange.

Dans un poêlon antiadhésif légèrement huilé et beurré, cuire 8 crêpes pendant environ 2 minutes de chaque côté. Étendre les 4 première sur une plaque et répartir le mascarpone également sur chacune d'entre elles. Déposer les 4 autres sur le dessus et remettre dans le poêlon. Cuire délicatement pendant 1 minute de chaque côté et garder au chaud, au four, à 82°C (180°F).

Sirop au vin rouge

60 ml (1/4 tasse) de vin rouge
105 g (1/2 tasse) de sucre
40 g (1/4 tasse) de bleuets (facultatif)


Entre-temps, dans une petite casserole, à feu-moyen-élevé, verser le vin, le sucre et les bleuets, si désiré, puis porter à ébullition.Laisser bouillir pendant environ 3 minutes jusqu'à l'obtention d'un sirop dense. Napper chacun des grilled cheese de cette sauce et servir.

mardi 27 décembre 2011

Muffins aux canneberges et aux amandes d'Isa

Je n'aurais jamais cru que des muffins à base de canneberges pourraient être si bons! Je m'explique, j'adore les canneberges mais à condition que ce qui les contient soit assez sucré puisque j'ai un peu de difficulté avec leur goût surette. Avoir mélangé les amandes en poudre et effilées avec elles, étaient un choix vraiment judicieux!!! Et c'est à Isa que l'on doit cette pure merveille pour les papilles! Ils sont  incontournables; à faire absolument!
Pour 12 muffins

1 1/2 tasse (225 g) de farine
1 c. à table (15 ml) de levure chimique (poudre à pâte)
Une pincée de sel
1/2 tasse (100 g) de sucre
1/2 tasse (60 g) de poudre d'amande
1 1/2 tasse (375 ml) de canneberges fraîches ou congelées
2 gros oeufs
1 tasse (250 ml) de babeurre
6 c. à table (90 g) de beurre fondu
1 c. à thé (5 ml) d'extrait d'amande

1/3 tasse d'amandes effilées
3 c. à table (40 g) de cassonade ou de sucre turbinado
Préchauffer le four à 400°F (200°C).
Chemiser de caissettes en papier, un moule à muffins de 12 empreintes. Réserver.

Dans un saladier, combiner la farine, la poudre à pâte, le sel, le sucre et la poudre d'amande. Ajouter les canneberges et mélanger délicatement afin que les fruits soient juste enrobés.

dans un autre saladier, mélanger le babeurre, les oeufs, l'extrait d'amandes et le beurre fondu jusqu'à ce que le mélange soit bien homogène.
Verser cette préparation dans le mélange précédent et mélanger délicatement, jusqu'à ce qu'on ne voit plus d'ingrédients secs.
Séparer la pâte dans les caissettes préparées. La pâte remplira bien les caissettes mais ne coulera pas lors de la cuisson.
Parsemer le dessus des muffins d'amandes effilées, puis saupoudrer de cassonade ou de sucre turbinado.
Enfourner sur la grille du milieu pour 20 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre des muffins en ressorte propre.
Sortir du four et laisser reposer 5 minutes avant de transférer sur une grille de refroidissement.


Poulet de Cornouailles à l'érable et aux canneberges

C'est le repas que j'ai préparé pour le souper du 25 décembre. C'est absolument délicieux!!! J'ai accompagné d'une purée de pommes de terre au fromage à la crème, à la ciboulette et au bacon ainsi que de bébé épinards vinaigrettes.
Ingrédients

2 à 4 poulets de Cornouailles
2 gousses d'ail, coupée en deux
3 c. à thé de thym frais
3 c. à thé d'origan frais
3 c. à thé de basilic frais.
Sel et poivre , au goût
3 c. à table d'huile d'olive
4 échalotes françaises, émincées
2/3 tasse (160 ml) de vin rouge
2 tasses (500 ml) de bouillon de poulet
2/3 tasse (160 ml) de canneberges fraîches
1/4 tasse (60 ml) de sirop d'érable
Préparation

Préchauffer le four à 450°F.

Frotter les poulets de Cornouailles avec l'ail (1/2 gousse). Saupoudrer de thym, d'origan et de basilic. Assaisonner de sel et de poivre, au goût

Dans un poêlon à fond épais, chauffer l'huile à feu moyen-élevé et colorer les poulets de tous les côtés avec les demi-gousses d'ail restantes, environ 10 minutes. Les déposer ensuite sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin et cuire au four 20 minutes ou plus, jusqu'à cuisson complète. Retirer les gousses d'ail de la poêle et jeter.

Dans le même poêlon, faire revenir les échalotes 3 minutes. Déglacer avec le vin rouge et ajouter le bouillon de poulet, les canneberges et le sirop d'érable. Porter à ébullition et laisser mijoter 12 minutes. Rectifier l'assaisonnement.
Une déclinaison de Métro revisitée par moi


lundi 26 décembre 2011

Ragoût de pommes de terre et de saucisses

Un plat traditionnel irlandais dont il existe plusieurs variations. Cependant, les ingrédients de base restent les mêmes. On pourrait dire que ce plat a fait fureur chez moi. Cela faisait changement des traditionnelles saucisses rôties avec pommes de terre bouillies salées et gratin de légumes. En bref, je conserve la recette puisque les enfants m'ont déjà demandé à quand la prochaine fois.


Pour 4 personnes


4 grosses pommes de terre à cuire au four, pelées et coupées en fines tranches
8 grosses saucisses de porc
1 c. à soupe d'huile végétale
4 tranches de lard fumé coupées en morceaux de 3 cm (bacon)
2 gros oignons hachés
2 gousses d'ail écrasées
2 pincées de sauge fraîche
300 ml de bouillon de légumes
Sel et poivre noir moulu
Pain croustillant, pour accompagner

Préchauffer le four à 180 C (350 F). Graisser un plat à four en terre cuite et réserver.

Faire chauffer l'huile dans une poêle, ajouter le lard fumé et faire revenir 2 minutes en remuant. Incorporer les oignons et laisser blondir 5 à 6 minutes. Ajouter l'ail et cuire 1 minute de plus, puis retirer le mélange de la poêle et réserver.

Faire revenir les saucisses 5 à 6 minutes dans la poêle afin qu'elles soient bien saisies.

Disposer les pommes de terre au fond du plat à four. Recouvrir du mélange de lard fumé et d'oignons. Saler, poivrer et parsemer de sauge fraîche. Verser le bouillon et placer les saucisses sur le dessus. Couvrir et faire cuire 1 heure au four, jusqu'à ce que les pommes de terre et les saucisses soient tendres. Servir très chaud avec du pain croustillant.
Déclinaison: Le tour du monde des plats mijotés / Jenni Fleetwood

Biscuits aux grains de chocolat et aux noisettes

Cette année, avec l'aide de Zachary mon fils de presque 4 ans, nous avons préparé une assiette de biscuits aux brisures de chocolat et aux noisettes ainsi qu' un chocolat chaud et un beau dessin au Père Noël. C'est Zachary qui lui a offert tout cela avant d'aller au lit! Il voulait l'amadouer afin d'avoir sa maison de Batman qu'il nous demande avec insistance depuis plus d'un mois déjà! Je crois bien qu'il l'a demandé à toutes les versions du Père Noël cette année! Imaginez, j'ai dû trouver la recette de biscuits la plus gourmande qui soit pour charmer notre magnifique bonhomme bedonnant à la magnifique barbe blanche! Et c'est une déclinaison de Giada de Laurentiis qui m'a séduite et elle a raison lorsqu'elle affirme que ce sont les meilleurs biscuits aux grains de chocolat qu'elle connaisse! Ils sont craquants et vraiment irrésistibles! Au fait, Zach a eu sa batcave et il était aux anges! C'était la première fois que je voyais un de mes garçons sauter de joie dans le salon tout émerveillé!
Donne 4 douzaines


125 ml (1/2 tasse) de flocons d'avoine à l'ancienne
560 ml (2 1/4 tasses) de farine tout usage
5 ml (1 c. à thé) de levure chimique
5 ml (1 c. à thé) de bicarbonate de soude
2,5 ml (1/2 c. à thé) de sel
250 ml (1 tasse ou 1 bâtonnet) de beurre non salé, à la température ambiante
250 ml (1 tasse) de cassonade blonde, tassée
250 ml (1 tasse) de sucre
2 gros oeufs
5 ml (1 c. à thé) d'extrait de vanille
110 g (4 oz) de pépites Skor (1/2 paquet)
250 ml (1 tasse) de noisettes, grillées, décortiquées et hachées
1 sac de 340 g (12 oz) de grains de chocolat semi-sucré
Préchauffer le four à 160°C (325°F). chemiser 2 grandes plaques à biscuits de papier parchemin.

Au robot culinaire, hacher finement les flocons d'avoine. Les déposer dans un bol de format moyen. Y incorporer la farine, la levure chimique, le bicarbonate de soude et le sel. Réserver.

À l'aide d'un malaxeur électrique, battre le beurre, la cassonade et le sucre dans un grand bol jusqu'à l'obtention d'une consistance moelleuse. Ajouter les oeufs et la vanille. bien mélanger. Incorporer le mélange à la farine et remuer juste assez pour combiner tous les ingrédients. En remuant, incorporer les pépites Skor, les noisettes et les grains de chocolat. Une à la fois, en les espaçant de 2.5 cm (1 po), déposer de pleines cuillères à table (15 ml) de pâte sur les tôles à biscuits préparées (ne pas aplatir la pâte). Faire cuire les biscuits au four environ 15 minutes, le temps qu'ils soient dorés. Les laisser tiédir sur les plaques 5 minutes, puis les transférer sur une grille pour les laisser refroidir complètement.

Les conserver dans un contenant hermétique.



Bûche persillée au caramel et à la praline

 Après plusieurs hésitations, j'ai décidé de faire une bûche cette année. Pour quoi en faire une puisque l'on est que trois à la maison en ce moment? Mr. Tomate adore manger de la bûche et puis moi, j'adore la confectionner! C'est une bûche alliant chocolat, caramel et praliné noisette que j'ai choisie de réaliser cette année et je ne vous explique même pas les raisons qui m'y ont poussé. Si vous me connaissez un tant soit peu, vous savez déjà! Joyeux Noël en famille!!!
12 portions

4 oeufs
3/4 tasse (180 ml) de sucre
3 c. à thé (12 ml) de vanille
1/2 tasse (125 ml) de farine
2 c. à table (15 ml) de fécule de maïs
2 c. à table (30 ml) de beurre fondu, refroidi à la température de la la pièce
4 oz (115 g) de chocolat mi-sucré râpé finement

Copeaux de chocolat
Noisettes entières grillées

Garniture pralinée

1 tasse (250 ml) praliné noisette
1/2 tasse (125 ml) de Nutella
1/2 tasse (125 ml) de beurre mou

Glaçage au caramel

1 1/3 tasse (375 ml) de crème 35%
10 oz (280 g) de petits caramels mous (toffee)
Préparer tout d'abord le glaçage au caramel, puis la garniture pralinée. Les réserver au frais.

Préchauffer le four à 375°F (190°C). Beurrer une plaque à biscuits de 10 po x 15 po (25 cm x 38 cm), puis recouvrir le fond de papier parchemin. Tailler l'excédent de papier.

Dans un grand bol, déposer les oeufs, le sucre et la vanille. Battre le mélange 15 minutes au batteur électrique. Réserver. Dans un autre bol, mélanger la farine et la fécule de maïs. Ajouter les ingrédients secs dans un tamis, puis les saupoudrer graduellement sur les ingrédients liquides tout en pliant délicatement la pâte à l'aide d'une spatule. Verser le beurre en petit filet, en l'incorporant avec la spatule. Continuer de plier la pâte tout en ajoutant délicatement le chocolat râpé. Bien intégrer.

Verser le mélange sur le papier parchemin et le répartir également sur toute la surface. Cuire au four 12 minutes ou jusqu'à ce que le gâteau décolle des côtés du papier parchemin. Retirer la plaque du four, puis la retourner sur un linge propre. Retirer délicatement le papier parchemin collé sur le dessus du gâteau. Couper les bords du gâteau afin d'enlever les parties plus croustillantes et d'obtenir un beau rectangle. Rouler le gâteau encore chaud dans le linge propre. Laisser refroidir complètement.

Lorsque le gâteau est refroidi, le dérouler délicatement, puis le recouvrir de garniture pralinée froide. Rouler la bûche puis la déposer sur une assiette de service. Recouvrir la bûche du glaçage au caramel. Décorer de noisettes entières et de copeaux de chocolat. Réfrigérer. Retirer du réfrigérateur 10 minutes avant de servir.

La bûche se conserve 2 semaines au congélateur. Retirer la bûche du congélateur et la faire dégeler 6 à 8 heures au réfrigérateur avant de servir.

Garniture pralinée

Dans un bol, travailler le beurre jusqu'à ce qu'il soit bien crémeux. Intégrer graduellement le praliné noisette et le Nutella tout en fouettant. Réfrigérer un peu pour que la garniture durcisse légèrement.

Glaçage au caramel

Verser la crème dans une casserole puis y ajouter les caramels. Cuire à feu moyen-doux en mélangeant jusqu'à ce que les caramels soient fondus. Retirer du feu et réfrigérer 2 heures. Retirer le bol du réfrigérateur, puis fouetter le glaçage à l'aide d'un batteur électrique jusqu'à ce qu'il soit ferme. Couvrir et réserver au frais.
Déclinaison du Guide Cuisine en fête

samedi 24 décembre 2011

Salade de topinambours au jambon

J'ai pris les photos l'an passé et j'avais complètement oublié de la publier. Comme je voulais la refaire cette année, elle est vite revenue sur le plancher. Cette recette provient d'un cocktail dînatoire dont j'ai pris part l'an passé. C'est la recette qui m'avait le plus accroché!!! Elle est fantastique servi dans des petites verrines! Joyeuses fêtes!


Ingrédients

275 g de jambon
400 g de topinambours nettoyés
3 échalotes vertes émincés
2 c. à thé (10 ml) d'ail haché
1/2 poivron rouge en dés

Vinaigrette

1 c. à table + 1 c. à thé (20 ml) de vinaigre de vin blanc
2 c. à thé (10 ml) de moutarde de Meaux
1 c. à table de sucre
2 c. à table de basilic frais haché
Huile d'olive
Sel et poivre
Faire bouillir les topinambours dans l'eau salée. Égoutter, laisser refroidir et couper les topinambours en petits morceaux.

Couper le jambon en petits cubes et le faire revenir avec l'échalote et l'ail. Mélanger avec le reste des ingrédients. Servir dans des petites verrines.


vendredi 23 décembre 2011

Youpi! C'est vendredi!: Spécial gourmand des fêtes

Mon petit coucou du vendredi fait parti de mes paniers gourmands. Je me cherchais une petite recette sucrée/salée qui pourrait bien plaire à ma belle-mère et à mon beau-père qui ne peut pas manger de noix. Je me suis donc penchée sur la merveilleuse recette de maïs soufflé à l'érable et à la fleur de sel de Patrice Demers. Pour arriver à réaliser la recette, j'ai malheureusement fait sauter la machine à maïs soufflé-ne me demander surtout pas comment j'ai fait ça-j'ai un très mauvais karma le vendredi spécialement! J'ai fait cramer mes premiers maïs soufflés et Mr. Tomate est finalement venu s'en mêler de peur que je fasse exploser la maison! Finalement, à 4 mains, nous y sommes arrivés! C'est tellement bon qu'il a fallu que j'enlève le plat les contenant tout près de moi sinon, il n'y en aurait plus resté un seul! Mr. Zachary s'est d'ailleurs sauvé avec le reste dans le salon! C'est tout dire! Extrêmement divin! Joyeuses fêtes à tous!!!!
Maïs soufflé à l'érable et à la fleur de sel

4 portions
Préparation: 15 minutes


Ingrédients

3 c. à table (45 ml) de sirop de maïs
1 1/2 tasse (375 ml) de sirop d'érable
3 c. à table (45 ml) de beurre non salé
6 tasses (1 1/2 litre) de maïs soufflé nature
1 c. à table (15 ml) de fleur de sel
Préparation

Dans une casserole à bords élevés, verser le sirop de maïs et le sirop d'érable.

Cuire les sirops à feu élevé, jusqu'à ce qu'un thermomètre à bonbon indique 280°F (140°C).

Retirer la casserole du feu et ajouter le beurre en une seule fois; mélanger jusqu'à ce qu'il soit bien fondu.

Ajouter le maïs soufflé et le mélanger pour l'enrober de caramel.

Verser le mélange sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier parchemin ou d'un tapis de silicone et l'étendre à l'aide d'une spatule.

Saupoudrer le maïs soufflé avec la fleur de sel, quand il est encore chaud.

Laisser tempérer le maïs puis le séparer.


Le roi du pain d'épices façon Lenôtre

Depuis maintenant 2 ans, je fais du pain d'épices dans le temps des fêtes. Moi je l'utilise couramment dans les verrines, mais les enfants s'en volent quelques tranches en passant dans la cuisine. Cette année c'est celui-ci que j'ai choisi et c'est par une recherche sur internet que je l'ai trouvé! Bon vendredi!
Pour un grand moule à cake (moi, 2 petits)


350 mg de miel
40 g de sucre roux
125 g de farine tout usage
125 g de farine complète (moi, farine combinée)
2 c. à table de poudre à pâte
2 oeufs moyens
100 ml de lait froid
1/8 c. à thé de cannelle
1/8 c. à thé d'anis vert
1/8 c. à thé de gingembre
1/8 c. à thé de cardamome
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans une casserole à fond épais, mélanger les farines et la levure. Creuser un puits et y verser les oeufs, le lait, les épices et le miel tiède. mélanger au fouet pour bien amalgamer les ingrédients puis à la cuillère en bois pour obtenir une pâte bien lisse et homogène. Verser la pâte dans un moule à cake beurré. Remplir le moule aux 3/4.

Enfourner et cuire environ 45 minutes en couvrant éventuellement avec une feuille de papier aluminium à mi-cuisson. Démouler chaud et refroidir sur une grille.

jeudi 22 décembre 2011

Plum-pudding sauce Scotch

Hier matin, je me suis levée à 5 h 30 du matin pour pouvoir passer à travers la journée qui s'annonçait. Au programme de la journée, j'avais une journée beignes organisée avec une de mes copines et elle débutait à 10 h 30. En plus, cette année mes ados passent les vacances de Noël avec leur père dans le coin de la Gaspésie alors, je me suis arrangée pour célébrer les fêtes de Noël avec eux à l'avance. Je leur ai préparé un repas de Noël avec remise de cadeaux. J'ai préparé une tourtière purement saguenéenne et pour dessert, le merveilleux plum-pudding de Josée di Stasio. Le mien est parfumé à la clémentine puisqu'encore une fois, je n'avais pas d'oranges pour prélever le zeste. C'est incroyablement parfumé et délicieux!
10 à 12 portions

125 ml (1/2 tasse) de beurre à température ambiante
250 ml (1 tasse) de cassonade à l'ancienne
2 oeufs à température ambiante
Le zeste de 1 orange râpé finement (moi, le zeste de 2 clémentines)
250 ml (1 tasse) de canneberges séchées
250 ml (1 tasse) d'abricots séchés, en dés
250 ml (1 tasse) de pommes pelées, en dés
250 ml (1 tasse) de pistaches
250 ml (1 tasse) de farine
250 ml (1 tasse) de chapelure
1 c. à thé de poudre à pâte
1/2 c.à thé de sel
1/2 c.à thé de noix de muscade râpée
1/2 c.à thé de cannelle

Sauce au scotch

125 ml (1/2 tasse) de beurre à température ambiante
125 ml (1/2 tasse) de cassonade à l'ancienne
2 c. à table de scotch
125 ml (1/2 tasse) de crème 35%
Dans un grand bol, à l'aide d'un batteur électrique, battre le beurre et la cassonade. Ajouter les oeufs, un à la fois, en mélangeant après chaque addition. À l'aide d'une cuillère de bois, incorporer le zeste d'orange, les fruits et les pistaches.

Dans un autre bol, mélanger les ingrédients secs. Incorporer aux ingrédients liquides.

Beurrer un moule à plum-pudding de 1,5 litre (6 tasses) et verser le mélange, en pressant pour enlever les bulles d'air. Refermer le moule hermétiquement (au besoin, couvrir de papier ciré beurré et ficeler autour du moule). Mettre dans une casserole. Remplir d'eau bouillante jusqu'au trois quarts du moule. Couvrir la casserole et cuire à feu doux, à petits frémissements, 3 h. (À défaut d'un moule à plum-pudding, utiliser un cul-de-poulet en acier inoxydable, un plat rond en pyrex, un moule à soufflé. L'important est de le rendre hermétique pour la cuisson.)

Servir chaud, accompagné de sauce au scotch et si désiré de glace à la vanille. Le plum-pudding peut se préparer à l'avance.

Pour le réchauffer, d'abord le tempérer, puis le remettre dans son moule et le replonger dans une casserole d'eau frémissante de 30 à 45 minutes. On peut aussi réchauffer chaque portion au micro-ondes.

Sauce au scotch

Dans une petite casserole, fondre le beurre à feu moyen. Ajouter la cassonade et mélanger à l'aide d'un fouet. Incorporer le scotch. Ajouter la crème et porter à ébullition. Mijoter 5 minutes à feu doux-moyen à découvert. Réserver au chaud.