Mot de l'auteure

J'ai commencé à cuisiner à l'âge de 9 ans. Ma mère me faisait grimper sur un petit banc et m'a rapidement transféré sa passion pour la cuisine. Ce blog représente mon livre de recettes virtuel. J'y collectionne des recettes de famille, des recettes prises dans divers livres que je possède et plusieurs recettes sont tirées de mes blogs favoris. J'espère que vous y retrouverez ce que vous cherchez. J'espère ainsi vous transférer mon amour pour la cuisine. Bienvenu à tous!

Caroline B.

mardi 31 janvier 2012

Poulet grillé au miel et à la moutarde

Allo tout le monde! J'ai décidé de sortir du placard un vieux cartable contenant une recette que j'ai testée il y a plus de quinze ans et que j'avais vraiment adorée. La recette est tirée d'un vieux cartable de Soeur Angèle, et oui, cette inimitable Soeur aux talents culinaires. Aujourd'hui encore, j'ai toujours ce cartable que je garde précieusement pour me rappeler l'époque où j'ai quitté le nid familial pour habiter Montréal quelques années. C'est donc, l'un des premiers livres de cuisine qui a meublé ma bibliothèque culinaire qui a drôlement pris de l'expansion au cours des dernières années et que l'on dénombre maintenant au nombre de 4 grandes bibliothèques qui débordent de livres sans compter les nombreuses revues, fiches de cuisine, etc. (C'est vraiment aberrant!). Pour ne pas vous décourager de ma personne plus encore (hihihi!), voici maintenant la recette!
Pour 4 personnes

Ingrédients

60 ml (1/4 tasse) de miel
45 ml (3 c. à table) de moutarde de Dijon
30 ml (2 c.à table) de vinaigre de cidre
30 ml (2 c.à table) de gelée de pommes
15 ml (1 c. à table) de sauce Worcestershire
1 ml (1/4 c.à thé) de poudre de chili
Sel et poivre, au goût
1 poulet de 2 kg (4 1/2 lb)
Méthode

Préchauffer le four à 180°C (375°F). Dans une petite casserole, mélanger le miel, la moutarde, le vinaigre, la gelée de pommes et la sauce Worcestershire. Amener lentement à ébullition. Ajouter la poudre de chili. Retirer du feu et laisser refroidir complètement.

Saler et poivrer le poulet et le badigeonner avec la marinade.

Cuire le poulet au four pendant environ 2 heures. Le badigeonner à toutes les demi-heures.

lundi 30 janvier 2012

Ragoût de boeuf braisé à la bière, croûte de pommes de terre

Un repas réconfortant qui a tout pour vous plaire! C'est bon et rapide à faire! Désolée pour le manque de jasette, mais je rêve de dormir profondément jusqu'à demain matin!!! À bientôt!


6 portions


2 c.à table (30 ml) d'huile végétale
3 lb (1,5 kg) de rôti de côtes croisées désossé et coupé en cubes de 1 1/2 po (4 cm)
1/4 tasse (60 ml) de bacon coupé en dés
3 carottes coupées en tranches
3 panais coupés en morceaux
2 oignons hachés
2 gousses d'ail hachées finement
1/4 c.à thé (1 ml) de sel
1/4 c. à thé (1 ml) de poivre noir du moulin
1 c.à table (15 ml) de thym frais, haché
2 c. à table (30 ml) de pâte de tomates
3/4 tasse (180 ml) de bière
3/4 tasse (180 ml) de bouillon de boeuf réduit en sel
1 1/2 lb (750 g) de pommes de terre type Yukon Gold pelées
1 c. à table (15 ml) d'huile d'olive
1/4 tasse (60 ml) de persil frais, haché
Dans une grande cocotte en métal ou en font émaillée, chauffer la moitié de l'huile végétale à feu moyen-vif. Ajouter les cubes de boeuf en plusieurs fois et cuire, en brassant de temps à autre, jusqu'à ce qu'ils soitent dorés de tous les côtés. Retirer les cubes de boeuf de la cocotte et réserver. Ajouter le bacon dans la cocotte et cuire, en brassant, jusqu'à ce qu'il soit croustillant. Mettre le bacon dans une assiette tapissée d'essuie-tout et laisser égoutter.

Dégraisser la cocotte puis chauffer le reste de l'huile végétale à feu moyen. Ajouter les carottes, les panais, les oignons, l'ail, le sel, le poivre et la moitié du thym  et cuire, en brassant de temps à autre, pendant environ 7 minutes ou jusqu'à ce que les légumes aient ramolli. Ajouter la pâte de tomates et mélanger pour bien enrober les légumes.

Verser la bière et le bouillon de boeuf et porter à ébullition en raclant le fond de la cocotte avec une cuillère de bois pour en détacher les particules. Ajouter les cubes de boeuf et le bacon réservés en bien mélanger. Couvrir la cocotte et cuire au four préchauffé à 325°F (160°C) pendant 2 heures.

Entre-temps, à l'aide d'une mandoline ou d'un robot culinaire, couper les pommes de terre en tranches de 1/8 po (3 mm) d'épaisseur. Dans un grand bol, mélanger les pommes de terre avec l'huile d'olive et le reste du thym pour bien les enrober.

Retirer la cocotte du four. Ajouter le persil et mélanger. Disposer les tranches de pommes de terre sur le ragoût en les faisant se chevaucher légèrement, de manière à couvrir complètement le ragoût. Poursuivre la cuisson au four de 50 à 60 minutes ou jusqu'à ce que le boeuf et les pommes de terre soient tendres.
Coup de Pouce/Mars 2011

samedi 28 janvier 2012

Gaufres maltées

Elles sont si bonnes qu'on peut devenir facilement accro à ces gaufres. Le babeurre et la poudre de malt font vraiment une alliance d'enfer et je crois bien qu'à partir de maintenant , ce sont ces gaufres qui deviendront la recette fétiche à la maison. Cette semaine, je suis sortie faire quelques emplettes dans une boutique d'aliments naturels question de me débusquer de la poudre de malt, du sirop de malt et de l'agar agar (Gens du Saguenay: vous pouvez trouvez tout ça au Garde-Manger, Place des Champs-Élysées à Chicoutimi). Vous pouvez les servir avec quelques brisures de chocolat ou tout simplement avec un peu de beurre et du bon vieux sirop d'érable.
Donne environ 10 gaufres

Ingrédients

2 tasses (500 ml) de farine tout usage
1 tasse (250 ml) de poudre de malt
2 c. à table (30 ml) de cassonade pâle légèrement tassée
1 c. à thé (5 ml) de bicarbonate de soude
1 1/2 c.à thé (7.5 ml) de levure chimique (poudre à pâte)
1/2 c. à thé (2 ml) de sel
2 gros oeufs, à la température de la pièce
2 1/2 tasses (625 ml) de babeurre
6 c. à table (90 ml) de beurre non salé, fondu et refroidi à température ambiante

Pour servir

Sirop d'érable ou brisures de chocolat
Dans un grand bol, combiner la farine, la poudre de malt, la cassonade, le bicarbonate de soude, la levure chimique et le sel. Dans un autre bol, fouetter les oeufs; ajouter le babeurre et le beurre. Bien mélanger.

Faire un puits au centre des ingrédients secs et y verser le mélange de babeurre; bien mélanger. (Éviter d'avoir des grumeaux) Cuire les gaufres selon les indications du manufacturiers pour le gaufrier.

Servir avec du sirop d'érable ou des brisures de chocolat.

vendredi 27 janvier 2012

Youpi! C'est vendredi! Des beignets au four à saveur de citron

Me revoilà avec la recette du vendredi gourmand à la Caro! Je n'ai pas résisté à la tentation de cuisiner le citron malgré le fait que l'amour de cet agrume n'est pas tout à fait réciproque avec tous les membres de ma famille. Personnellement, moi j'en raffole et je ne m'en lasse jamais. Je trouvais ces beignets si attrayants et en plus, c'était la première fois que je voyais une telle déclinaison! J'ai enfin pu également utiliser mes moules à beignets puisque ce sont mes premiers beignets cuits au four. C'est délicieusement citronné! Pour une touche encore plus citronnée, j'ai saupoudré le glaçage original de zeste de citron. Miam!

Beignets au citron et aux graines de pavot
 Donne 9 beignets ou 36 mini-beignets


Ingrédients

1/3 tasse (80 ml) de graisse végétale
1/2 tasse (125 ml) de sucre
Le zeste râpé d'un citron
1 gros oeuf
1 1/2 tasse (375 ml) de farine tout usage non blanchie
1 1/2 c.à thé (7.5 ml) de levure chimique (poudre à pâte)
1/4 c. à thé (1 ml) de sel
1 c. à table (15 ml) de graines de pavot
1/2 tasse (125 ml) de lait

Glace citronnée

1 1/2 tasse (375 ml) de sucre glace tamisé
3 c. à table (45 ml) de jus de citron frais
Préchauffer le four à 350°F et positionner la grille du four au centre. Graisser légèrement les empreintes de moules à beignets.

Pour la pâte

Dans le bol du batteur sur socle, mettre la graisse végétale, le sucre et le zeste de citron; crémer à vitesse moyenne de 2 à 3 minutes jusqu'à ce que le mélange soit léger et mousseux.  Racler la paroi et le fond du bol au besoin. Réduire la vitesse à lente et ajouter l'oeuf; mélanger jusqu'à incorporation.

Dans un bol moyen, combiner la farine, la levure chimique, le sel et les graines de pavot. Ajouter la moitié des ingrédients secs aux ingrédients humides et mélanger jusqu'à ce que le tout soit bien incorporé. Ajouter le lait; mélanger. Ajouter le reste des ingrédients secs à la pâte; bien mélanger. Utiliser une poche à douille avec une douille à bout rond de 1/2 po. Remplir la poche à douille de la pâte. Diviser la pâte dans chaque empreinte de beignets (9 au total).

Cuire les beignets de 10 à 12 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre en ressorte propre. Retirer du four, attendre quelques minutes avant de démouler et laisser refroidir complètement sur une grille.

La glace

Dans un petit bol, mélanger les deux ingrédients. Glacer les beignets et servir immédiatement.

Braisé de palette de boeuf à l'ail rôti

Cette semaine, j'ai fait un peu de ménage dans ma monstrueuse pile de recettes à tester et j'ai trié le tout encore une fois par ordre d'importance (elle change souvent d'ordre surtout selon les goûts de la journée de votre humble hôte). J'ai sortir une dizaine de recettes à tester dans un court laps de temps. Cette recette-ci était dans le lot. C'est une recette tirée de l'émission À la di Stasio et donnée par Danny St-Pierre. C'est l'ail rôti qui m'a attiré dans la recette et qui a eu l'art de faire frémir mes papilles gustatives et avec raison car c'est purement génial et fantastique au goût, surtout marié à la sauge. J'ai servi avec une purée de pommes de terre et de panais.

Ingrédients

1 palette de boeuf d'environ 1.8 à 2.5 kg (4 à 5 lbs)
Un peu d'huile d'olive
Une bonne quantité de beurre
2 oignons blancs pelés et coupés en quartiers
1 à 2 verres de vin rouge (ou plus au goût)
Le jus de deux boîtes de conserve de tomates italiennes (796 ml/28 oz) (tomates et jus séparés)
2 feuilles de laurier
2 morceaux de couenne de prosciutto (facultatif)
1 bulbe d'ail entier
5 feuilles de sauge hachées finement
Sel et poivre du moulin
Préparation

Préchauffer le four à 160°C (325°F).

Dans une grande casserole à fond épais ou dans une cocotte en fonte émaillée, faire chauffer l'huile et le beurre à feu moyen-élevé. Assaisonner ;a palette de boeuf puis la saisir à feu moyen jusqu'à ce qu'elle soit bien colorée en prenant soin d'arroser la pièce de viande avec le beurre afin d'éviter que le beurre (petit lait) ne brûle dans la casserole. Tourner la pièce de boeuf et la saisir sur l'autre côté. Prendre le temps de bien saisir, il ne faut pas être pressé.

Enlever la pièce de boeuf, ajouter les oignons et les faire tomber feu doux-moyen et à couvert une dizaine de minutes. Ajouter le vin rouge et bien racler le fond de la casserole afin d'aller chercher les sucs de cuisson. Replacer la pièce de boeuf dans la casserole, ajouter le jus des tomates, le laurier et la couenne de prosciutto. Au besoin, ajouter un peu d'eau pour que le niveau de liquide couvre presque complètement la pièce de boeuf.

Couvrir et faire cuire au four pendant 2 heures à couvert puis 1 heure à découvert en prenant soin d'arroser la viande régulièrement pendant la dernière heure. Déposer le bulbe d'ail sur un papier aluminium, l'arroser d'un léger filet d'huile et l'emballer. Cuire au four pendant environ 45 minutes ou jusqu'à ce que l'ail soit tendre et en purée. Presser le bulbe afin d'en retirer la purée d'ail et réserver.

Lorsque le braisé sera prêt, l'os se détachera très facilement de la viande. Transférer le jus de cuisson dans une petite casserole et à l'aide d'un mélangeur à main ou d'un fouet, incorporer la purée d'ail rôti jusqu'à ce que la sauce soit lisse et homogène. Ajouter la sauge, rectifier l'assaisonnement et réserver au chaud. Servir en nappant de sauce.

jeudi 26 janvier 2012

Petits pains briochés au babeurre, herbes et fromage de Kim

Non!non!non! Je ne suis pas hystérique du tout et je ne cuisine pas toujours d'une manière frénétique! C'est juste que j'ai entrepris de faire un brin de ménage dans toutes les réalisations que j'ai faites depuis deux mois et plus. Je suis en train de mettre un peu d'ordre dans mon bureau de travail et de classer les recettes à partir des photos que j'aie sur mon ordinateur. Après tout, mon blog représente mon répertoire de cuisine et mon livre de recettes perso. Alors, ne vous en faites pas pour mon état de santé mentale si vous me voyez publier plusieurs fois d'ici la fin de semaine, je ne suis pas tombée sur la tête et je ne fais pas que cuisiner, je fais tout simplement le ménage! Allons-y dès maintenant avec une recette de Miss Kim que j'ai réalisée au début décembre pour accompagner ma crème de chou-fleur (recette à venir). Un de mes fistons (Jérémy) a déclaré que ce sont ses petits pains préférés et il est amateur de pains le cher ange!
Pour 8 à 10 petits pains


Ingrédients

1/2 tasse (125 ml) de babeurre
1/2 tasse + 3 c. à table (125 ml + 45 ml) d'eau
2 c. à thé (10 ml) de levure instantanée
2 1/2 c. à table (37.5 ml) de sucre
2 gros oeufs + 1 pour la dorure
3 1/2 tasses (875 ml) de farine non blanchie
1 c. à thé (5 ml) de sel cascher
2 1/2 c. à table (37.5 ml) de beurre non salé, à la température de la pièce
1/3 tasse (80 ml) de ciboulette, hachée finement
1/3 tasse (80 ml) de persil, haché finement
2/3 tasse (160 ml) de parmesan, râpé finement
Préparation

Dans le bol du mélangeur sur socle, mettre tous les ingrédients (sauf les herbes et le fromage) et mélanger avec la palme pour que le beurre soit bien incorporé dans la pâte. Changer la palme pour le crochet et bien mélanger. Au bout de deux minutes, ajouter les herbes et le fromage à la pâte. Poursuivre encore le pétrissage  de 3 à 4 minutes. La pâte sera molle et collante, vous aurez donc besoin d'ajouter un tout petit peu de farine pour qu'une boule molle se forme.

Déposer la pâte dans un bol huilé, couvrir d'une pellicule plastique et laisser lever pendant environ 1 heure ou jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume.

Préchauffer le four à 400°F une trentaine de minutes avant la cuisson des pains. Battre un oeuf avec 1 c. à table (15 ml) d'eau.

Badigeonner les pains avec la dorure.

Cuire de 15 à 20 minutes, soit jusqu'à ce que les pains soient bien dorés.

Granola de ma mère

C'est la dernière recette de granola en date que j'ai exécuté à partir d'une recette de Joanne Chang / Flour. Elle est sans conteste assez inoubliable et reste une de mes favorites à ce jour! Si vous n'avez toujours pas ce livre dans votre collection, peut-être serait-il temps d'y penser! Il y a tant de belles recettes dans ce bouquin, qu'on y revient toujours se ressourcer! Bon jeudi!


Donne environ 10 tasses

2 1/2 tasses (270 g) de flocons d'avoine à l'ancienne (pas celui instantané ni cuisson rapide)
1 1/2 tasse (200 g) de germe de blé
1/2 tasse (60 g) de flocons de noix de coco sucrés
3 c. à table (45 ml) de graines de sésame
1/3 tasse (40 g) de graines de tournesol
1/2 tasse (50 g) de noix de Grenoble hachées
1/2 tasse (50 g) d'amandes effilées
2 c. à thé (10 ml) de cannelle moulue
1 c. à thé (5 ml) de sel cascher
3/4 tasse (150 g) d'huile de canola
3/4 tasse (255 g) de miel
2 c. à thé (10 ml) d'extrait de vanille
1/2 tasse (80 g) de canneberges séchées
Positionner la grille du four au centre et préchauffer le four à 350°F (180°C). Recouvrir une plaque de cuisson de papier parchemin.

Dans un grand bol, combiner les flocons d'avoine, les germes de blé, la noix de coco, les graines de sésame, les graines de tournesol, les noix de Grenoble, les amandes, la cannelle et le sel; bien mélanger. Dans un petit bol, fouetter ensemble, le miel, l'huile et la vanille. Ajouter les ingrédients humides aux ingrédients secs et mélanger jusqu'à ce que les ingrédients secs soient bien enrobés.

Verser ce mélange sur la plaque de cuisson réservée et bien étendre en une seule couche. Cuire au four de 30 à 35 minutes ou jusqu'à ce qu'il soit d'un beau brun doré. Brasser le granola à l'aide d'une spatule ou d'une cuillère de bois plusieurs fois durant la cuisson pour obtenir une cuisson égale. Laisser refroidir complètement et ajouter les canneberges séchées; bien mélanger pour les distribuer.

Se conserve 1 semaine à l'air libre dans un contenant hermétique.


mercredi 25 janvier 2012

Scones au Nutella

Un coup de foudre que j'ai eu hier en voyant la recette dans un de mes nouveaux livres de cuisine Baked Explorations. J'ai toujours une petite réserve de Nutella à la maison. En fait, je prends soigneusement le temps de m'en cacher un pot quelque part dans le garde-manger, bien à l'abri des regards de convoitise. C'est gourmand en titi, mais trop bon!!!! Bon mercredi!


Donne de 6 à 8 scones

Ingrédients

2 tasses (500 ml) de farine tout usage
1/4 tasse (60 ml) de sucre granulé
1/4 tasse (60 ml) de poudre de cacao de type Valrhona
1 c. à table (15 ml) de levure chimique (poudre à pâte)
1/2 c. à thé (2 ml) de sel
6 c. à table (3/4 d'un bâtonnet) de beurre non salé froid, coupé en morceaux
1 gros oeuf
1/2 tasse (125 ml) de crème épaisse
3/4 tasse (180 ml) de noisettes grillées, grossièrement hachées
1/2 tasse (125 ml) de Nutella
Préchauffer le four à 375°F et placer la grille au centre du four. Recouvrir une plaque à pâtisserie de papier parchemin.

Dans un grand bol, mélanger la farine, le sucre, la poudre de cacao, la levure chimique et le sel jusqu'à ce que le tout soit bien combiné.

Ajouter le beurre. Avec le bout des doigts incorporer le beurre au mélange de farine jusqu'à ce qu'une chapelure grossière soit formée.

Déposer l'oeuf et la crème dans un autre bol; mélanger. Lentement, incorporer les ingrédients humides aux ingrédients secs et mélanger jusqu'à ce que la pâte forme un tout. Pétrir délicatement et très brièvement la pâte avec les mains. Ajouter les noisettes et pétrir délicatement jusqu'à incorporation. Aplatir la pâte et former un rectangle de 6 x 12 po et tartiner avec 1/4 tasse (60 ml) de Nutella en formant des lignes qui s'entrecroisent. Rouler la pâte pour former un cylindre de 6 po de long, le plier en deux en et l'aplatir délicatement en formant un disque de 1 3/4 po d'épaisseur. Ne pas trop travailler la pâte.

Couper la pâte en 6 à 8 pointes et les déposer sur la plaque à pâtisserie réservée. Cuire au four de 18 à 20 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre en ressorte propre. Ne pas trop cuire.

Laisser refroidir complètement sur une grille.

Faire chauffer le Nutella restant au micro-ondes, environ 10 secondes et faire des zigzags de Nutella sur les scones  en utilisant une cuillère.

mardi 24 janvier 2012

Muffins marbrés choco-vanille-framboise, garniture croquante au grué

Les muffins que vous voyiez à l'écran présentement sont une de mes plus récentes créations. Je les ai créés à partir d'une demande de ma toute nouvelle collègue Anne. Vous savez toutes et tous que j'adore faire des muffins et en apporter quelques-uns avec moi au travail pour mes collations et aussi parce que j'aime bien avoir l'opinion des gens en dehors de ma famille. Samedi passé, sur l'heure du souper, je me suis donc mise à cogiter sérieusement sur un muffins qui pourrais contenir à la fois de la vanille, du chocolat et des framboises. Pour moi, toute est une question de texture et de saveurs dans la nourriture. Après  quelques minutes de réflexion, l'idée m'est venue de créer une garniture à base de grué (fèves de cacao) et de sucre turbinado pour ajouter une note croquante ou croustillante si vous préférez à mes muffins. J'ai adoré le résultat!!!! Non seulement ils sont plutôt spectaculaire côté couleur, mais en plus le dessus est absolument débile!!! Croustillant sous la dent lorsqu'on prend une bouchée!!! Mes copines ont adoré ainsi que moi et tout ma petite famille. Je suis donc très fière de vous les présenter.
Pour 8 gros muffins


Ingrédients

2 oeufs
1/2 tasse de beurre (125 ml)
1 gousse de vanille
1 c. à thé d'extrait de vanille pure(5 ml)
3/4 tasse de sucre (150 g)
200 g de farine (1 1/4 tasse)
2 c. à thé de levure chimique (10 ml)
100 g de yogourt nature
2 à 3 c. à table de poudre de cacao de qualité (30 à 45 ml)
85 g de framboises fraîches

Pour le dessus

2 c. à table de grué (30 ml)
1 1/2 c. à table de sucre turbinado (22 ml)
Préchauffer le four à 180°C (350°F). Garnir les 12 empreintes d'un moule à muffins de caissettes en papier.

Fendre en deux la gousse de vanille dans le sens de la longueur et gratter les graines à l'aide de la pointe d'un couteau. Réserver.

Dans un saladier ou dans le bol du batteur sur socle, battre les oeufs avec le sucre ainsi que les graines de vanille  et l'extrait de vanille jusqu'à l'obtention d'une texture légère et mousseuse. Incorporer la farine et la poudre à pâte (levure chimique. Verser ensuite le beurre fondu préalablement ainsi que le yogourt; ceci assouplira la pâte. Mélanger pour obtenir une pâte homogène.

Verser une moitié de la pâte obtenu dans un autre saladier. Lui ajouter la quantité de poudre de cacao et bien mélanger.

Ajouter les framboises à la pâte à la vanille et mélanger délicatement.

Remplir les caissettes en papier en alternant bien les couches de pâte à muffins. J'ai même passé délicatement la pointe d'une brochette en bois dans la pâte en faisant des zigzags pour créer un effet plus marbré. Garnir le dessus de chaque muffins du mélange sucre turbinado-grué.

Mettre au four 20 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre en ressorte propre.

Salade de vermicelles et de poulet à la vietnamienne

De temps à autre, j'aime bien sortir une petite recette de salade pour le repas du soir et ce, surtout lorsque je suis éreintée puisque je n'ai pas dormi du tout après avoir travaillé de nuit. Je suis insomniaque ces temps-ci! Alors, c'est dans ces occasions que j'utilise mon répertoire de cuisine asiatique. Les repas asiatiques sont toujours bien balancés et nutritifs, c'est d'ailleurs pour cela que je les aime autant. Bon mardi!


4 portions
Préparation: 25 minutes
Cuisson: 8 à 10 minutes

Brochettes de poulet

8 hauts de cuisses de poulet désossés, la peau  et le gras enlevés (ou poitrines de poulet)
1 oignon vert haché finement
2 gousses d'ail hachées finement
2 c. à table (30 ml) d'huile d'arachide ou végétale
4 c. à thé (20 ml) de sauce de poisson
1 c. à table (15 ml) de sucre
2 c. à thé (10 ml) de citronnelle hachée, pâte de citronnelle ou/et zeste de lime râpé
1/4 c. à thé (1 ml) de poivre noir du moulin

Vinaigrette piquante

3 c. à table (45 ml) de jus de lime
3 c. à table (45 ml) de sauce de poisson
3 c. à table (45 ml) de vinaigre de riz
1 gousse d'ail hachée finement
4 c. à thé (20 ml) de sucre
1/2 c. à thé (2 ml) de sauce aux piments et à l'ail (de type asiatique)
1/3 tasse (80 ml) d'eau

Salade de vermicelles

8 oz (250 g) de vermicelles de riz
1/4 tasse (60 ml) de basilic frais haché
1/4 tasse (60 ml) de menthe fraîche hachée
2 tasses (500 ml) de laitue romaine déchiquetée
1 morceau de concombre anglais de 5 po (12 cm) de longueur, coupé en deux sur la longueur, puis en tranches
2 tasses (500 ml) de fèves germées
1 carotte coupée en julienne
1/3 tasse (80 ml) arachides rôties hachées
Préparation

Brochettes de poulet

Mettre les hauts de cuisses de poulet entre deux pellicules de plastique et, à l'aide d'un maillet, les aplatir jusqu'à 1/4 po (5 mm) d'épaisseur. Les couper en deux sur la longueur et les mettre dans un bol. Ajouter l'oignon vert, l'ail, l'huile, la sauce de poisson, le sucre, la citronnelle et le poivre et mélanger pour bien enrober le poulet. Couvrir le bol d'une pellicule de plastique et laisser mariner au réfrigérateur pendant 1 heure.

Vinaigrette piquante

Dans un bol, à l'aide d'un fouet, mélanger tous les ingrédients. Réserver.

Salade

Dans un grand bol, couvrir les vermicelles de riz d'eau bouillante et laisser reposer pendant environ 5 minutes ou jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Égoutter les vermicelles et les rincer à l'eau froide, en les séparant à l'aide d'une fourchette. Éponger à laide d'un linge et les répartir dans quatre grands bols à soupe ou à pâtes. Parsemer les vermicelles de la moitié du basilic et de la moitié de la menthe. Disposer en rangées la laitue, le concombre, les fèves germées etla carotte sur les vermicelles.

Cuisson des brochettes de poulet

Enfiler les morceaux de poulet sur des brochettes de bois préalablement trempées dans de l'eau. Mettre les brochettes sur une plaque de cuisson et cuire sous le gril préchauffé du four de 8 à10 minutes ou jusqu'à ce que le poulet ait perdu sa teinte rosée à l'intérieur (retourner les brochettes à la mi-cuisson). Déposer les brochettes de poulet sur la salade de vermicelles. Parsemer des arachides et du reste du basilic et de la menthe. Arroser la salade de la vinaigrette réservée et mélanger pour bien enrober les ingrédients.

lundi 23 janvier 2012

Crumble aux pacanes, poêlée d'ananas à l'érable et à l'anis étoilé, yogourt au miel

Ayant un ananas frais à passer de peur de le voir agoniser sur mon comptoir, j'ai recherché activement un dessert pouvant le contenir. C'est une idée originale de Patrice Demers qui a obtenu gain de cause. Bien entendu, je n'ai pas suivi la recette à la lettre puisqu'il me manquait un ingrédient tel que la crème fraîche. Je l'ai donc remplacé par du yogourt nature additionné de miel. C'est vraiment délicieux! Juste la poêlée d'ananas aux merveilleuses effluves d'anis étoilé et d'érable vaut largement le détour!


Portions: 8
Préparation: 20 minutes
Cuisson: 15 minutes


Ingrédients

Crumble aux pacanes

1 tasse (250 ml) de pacanes
1/2 tasse (125 ml) de cassonade foncée
1 tasse (250 ml) de farine tout usage
Pincée de sel
1/2 tasse (125 ml) de beurre non salé froid, en cubes

Poêlée d'ananas à l'érable et à l'anis étoilé, crème fraîche

1/3 tasse (80 ml) de sirop d'érable
5 étoiles d'anis
1/2 ananas, pelé, coeur retiré, coupé en gros cubes
Le jus 1/2 citron
Le zeste de 1 citron

Montage

Crème fraîche ou yogourt nature additionné de miel
Préparation

Crumble aux pacanes

Préchauffer le four à 350°F (180°C)

Sur une plaque à pâtisserie, rôtir les pacanes au four pendant 5 minutes; les sortir du four et les laisser tempérer.

À l'aide d'un robot culinaire, réduire en poudre les pacanes, le sucre, la farine et le sel.

Verser dans un bol, ajouter le beurre et, à la main, mélanger jusqu'à l'obtention d'une testure granuleuse.

Sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier parchemin ou d'un tapis de silicone, former des petits morceaux de crumble en les pressant entre les mains.

Cuire au four pendant environ 15 minutes, en remuant à quelques reprises; laisser tempérer complètement.

Poêlée d'ananas à l'érable et à l'anis étoilé, crème fraîche

Dans une grande poêle, à feu élevé, faire légèrement caraméliser le sirop d'érable et l'anis étoilé pendant 2 minutes.

Ajouter les cubes d'ananas et cuire à feu élevé pendant environ 2 minutes ou jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de liquide dans la poêle.

Retirer du feu et ajouter le jus et le zeste de citron.

Montage

Dans des verres, répartir les cubes d'ananas.

Recouvrir de crumble aux pacanes et garnir de crème fraîche (yogourt au miel dans mon cas).

dimanche 22 janvier 2012

Tortillas de blé

Enfin je me suis décidée! J'ai enfin réalisé mes propres tortillas! C'est vrai que j'avais une toute nouvelle recette de quésadillas, version de Rocco Dispirito à tester! Voilà c'est maintenant fait, elles vont être sur ma table et tout le monde va se régaler! C'est de loin, une des choses les plus faciles d'exécution et des plus rapides que j'ai réalisé! Essayez, vous verrez bien! C'est trop bon fait maison! J'ai pris la recette chez ma copine adorée Miss Kim et ses superbes aventures culinaires!


Donne 12 grandes tortillas ou 14 à 15 moyennes


Ingrédients

2 tasses (500 ml) de farine (un peu plus pour moi aussi)
80 ml (1/3 tasse) d'huile
1 c. à thé (5 ml) de sel
1 tasse (250 ml) d'eau tiède
Préparation

Dans le bol du mélangeur sur socle, muni du fouet plat, verser la farine et le sel. Dans une tasse à mesurer, verser l'huile et l'eau. En mélangeant à basse vitesse, verser doucement les liquides.

Rajouter un peu de farine si nécessaire de façon à ce que la pâte soit molle et qu'elle ne colle pas. Déposer la boule de pâte dans un bol légèrement huilé et le couvrir d'une pellicule plastique. Laisser reposer une heure à température ambiante.

Une heure plus tard, diviser la pâte en 12 pâtons.

Sur une surface farinée, abaisser chaque pâton en un cercle d'environ 20 cm. La pâte doit être vraiment fine.


Pendant ce temps, chauffer une poêle en fonte sur feu moyen.

Cuire chaque tortillas du premier côté jusqu'à ce que des bulles commencent à se former. Retourner et cuire environ 1 minute. Déposer les tortillas dans un linge à vaisselle propre et couvrir pour garder la souplesse des tortillas.

Lorsque les tortillas seront refroidies, il sera possible de les déposer dans un sac à congélation.

samedi 21 janvier 2012

Brioches érable et pacanes

Un peu tanné de manger des muffins au boulot, je me suis concoctée des brioches au bon goût d'érable sans oublier mes sacro-saintes pacanes. À partir d'une recette prise sur le blog de la talentueuse et très sympathique Josée / Le coin recettes de Jos, j'ai concocté celles-ci en modifiant les ingrédients. J'avais du babeurre à passer donc inutile de vous mentionner qu'il s'est retrouvé dans ces brioches et puis, comme vous le savez déjà maintenant, j'adore la pâte à brioche au babeurre. Elle a ce petit je-ne-sais-quoi d'inoubliable et la texture est complètement frappadingue! Je ne m'en passe presque plus! Je vous laisse, je dois aller les cacher dès maintenant pour qu'elle survive jusqu'à ...!


Ingrédients

1 tasse (250 ml) de babeurre
1 gros oeuf
1/4 tasse (60 ml) de beurre ramolli
3 tasses (750 ml) de farine tout usage
1/3 tasse (80 ml) de sucre
1 c. à thé (5 ml) de sel
2 c. à thé (10 ml) de levure sèche

Garniture

3/4 tasse (180 ml) de sucre d'érable
1/4 tasse (60 ml) de beurre ramolli
1/4 tasse (60 ml) de pacanes grillées hachées

Fondant à l'érable

1 tasse (250 ml) de sucre glace
1/2 c. à thé (2 ml) d'extrait d'érable (facultatif)
3 c. à table (45 ml) de sirop d'érable de catégorie B (foncé)
Mettre tous les ingrédients de la pâte à brioche dans la machine à pain selon l'ordre suggéré par le fabricant. Décoller la machine sur cycle «dough».

Une fois le cycle terminé, abaisser la pâte sur une surface farinée en un rectangle. Tartiner le rectangle de pâte de la garniture à l'érable et aux pacanes. Rouler serrer en cylindre puis couper en rondelles égales.

Déposer les rondelles dans un plat graisser de 13 x 9 po et laisser lever pendant 1 heure.

Pour des brioches individuelles comme celles démontrées sur mes photos, utiliser un moule à muffins de 12 empreintes.

Cuire au four à 350°F pendant environ 15 ou 20 minutes.

Sortir du four et laisser reposer 10 minutes avant de garnir de fondant.
Déclinaison d'une recette prise sur le blog Le coin recettes de Jos


vendredi 20 janvier 2012

Machine à pain

Bagels aux bleuets
Bagels à l'orange et aux canneberges
Beignes glacés à l'érable
Brioches aux framboises glacées au fondant à la vanille
Brioches aux pommes, pacanes et caramel
Brioches glacées au caramel
Escargots poisseux au sirop d'érable et au noix
Pains hamburger de Sukie
Pain à l'huile d'olive et aux herbes de Provence
Pizza classique ou Pan pizza

Youpi! C'est vendredi! Gâteau aux carottes et aux canneberges

Un des trucs que j'adore tester incontestablement, ce sont les recettes de gâteau aux carottes. Je suis toujours à la recherche de «The recette de gâteau aux carottes»! Je l'ai peut-être trouvée avec celle-ci cependant! Il est coloré avec ses jolies billes rouges et la texture est moelleuse. Il reste moite même après la première journée (enfin, s'il se rend jusque là!) Jusqu'à maintenant, c'est mon préféré; il est très peu sucré malgré la quantité de sucre plutôt mirobolante  et l'ajout de canneberges est purement géniale! Comme vous le voyez sur la photo, j'en ai fait un pain-gâteau. En fait, je n'ai fait qu'une demi-recette qui rentre à merveille dans un grand moule a pain. Bon vendredi !
Ingrédients (pour un gâteau à deux étages)

4 oeufs
2 tasses (500 ml) de sucre
1 1/2 tasse (375 ml) d'huile végétale
1 1/4 tasse (300 ml) de farine tout usage
2 c. à thé (10 ml) de sel
2 c. à thé (10 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1 c. à thé (5 ml) de bicarbonate de soude
2 c. à thé (10 ml) d'allspice
1 c. à thé (5 ml) de cannelle moulue
1/4 c.à thé (1 ml) de noix de muscade râpée
3 tasses (750 ml) de carottes râpées
1 1/2 tasse (375 ml) de pacanes grillées et hachées
1/2 tasse (125 ml) de canneberges fraîches ou surgelées

Glaçage au fromage à la crème

1/4 tasse (50 ml) de beurre à température ambiante
125 g (1/2 paquet) de fromage à la crème de type Philadelphia
1/2 c. à thé (2 ml) d'extrait de vanille pure
Environ 1 1/4 (300 ml) de sucre glace
Préparation

Préchauffer le four à 300°F (150°C).

Au batteur électrique, battre les oeufs puis ajouter le sucre et l'huile. Fouetter à vitesse moyenne pendant 2 minutes.

Tamiser les ingrédients secs ensemble. Les ajouter au mélange précédent et fouetter à basse vitesse pendant 1 minute. Incorporer ensuite les carottes, les noix et les canneberges.

Verser la préparation dans deux moules ronds de 20 cm (8 po) de diamètre. Cuire au four environ 1 heure.

Glace au fromage à la crème

Incorporer le beurre au fromage à la crème pour obtenir un mélange crémeux. Ajouter la vanille. Incorporer ensuite un peu de sucre glace et mélanger jusqu'à ce qu'on ne voit plus de sucre. Répéter cette opération jusqu'à ce qu.il ne reste plus de sucre et que le glaçage soit onctueux.

**Attendre que le gâteau ait refroidi avant de le glacer.

jeudi 19 janvier 2012

Fritters au rhum et à la ricotta (Frittelle di Ricotta e Rhum)

Quelque part la semaine passée, je cherchais un petit dessert pas trop compliqué à faire à mettre sous la dent de ma petite famille. En tournant les pages d'un de mes livres contenant plusieurs recettes de superbes grands chefs américains, j'avais repéré la recette qu'il me fallait quand Mr. Zachary s'en est mêlé. Il a tourné les pages aussi et soudain il a dit: «Maman, c'est ça que je veux!» Un coup d'oeil plus tard, je me suis aperçu que mon fiston adoré avait l'oeil et du goût en matière de cuisine. Non seulement il a choisi une recette différente de la mienne, mais Mr. a choisi une recette du grand Mario Batali. En fait, il est tombé sur une recette de fritters au rhum et à la ricotta. Ce n'est pas du tout sucré et ça a la texture des roussettes françaises selon un de mes jumeaux qui n'a pas tardé à presque tous les dévorés.Ce sont de jolis petits beignets cuits dans l'huile d'olive et pour les sucrer un peu, il faut les enrober de sucre glace. Le pied total quoi!
Donne environ 3 1/2 douzaines

Huile d'olive extra-vierge
20 onces de ricotta (plus d'un pot de ricotta)
5 gros oeufs, les blancs et les jaunes séparés
1/4 tasse (60 ml) de rhum brun foncé
2 c. à table (30 ml) de sucre granulé
1 1/3 tasse (330 ml) de farine tout usage
1 c. à table (15 ml) de levure chimique (poudre à pâte)

Sucre glace
Dans une grande casserole à fond épais et à feu moyen, Faire chauffer lentement 4 po d'huile d'olive à une température de 350°F à 355°F.

Dans le contenant du robot culinaire, pulser la ricotta jusqu'à ce qu'elle soit crémeuse. Transférer la ricotta dans un grand saladier et ajouter les jaunes d'oeufs légèrement battus, le rhum et le sucre; bien battre.

Tamiser ensemble la farine et la poudre à pâte (levure chimique); ajouter ensuite au mélange de ricotta.

Battre les blancs d'oeufs  jusqu'à ce qu'ils forment des pics assez fermes mais encore souples et ajouter en pliant délicatement dans le mélange de ricotta.

Mettre des cuillerées de la préparation dans l'huile chaude et laisser frire jusqu'à ce que les fritters soient dorés, retourner et laisser cuire l'autre côté de la même façon.

Retirer de l'huile et déposer sur une assiette recouverte de papier absorbant. Saupoudrer de sucre glace (moi, je les ai enrobés). Servir immédiatement.