Mot de l'auteure

J'ai commencé à cuisiner à l'âge de 9 ans. Ma mère me faisait grimper sur un petit banc et m'a rapidement transféré sa passion pour la cuisine. Ce blog représente mon livre de recettes virtuel. J'y collectionne des recettes de famille, des recettes prises dans divers livres que je possède et plusieurs recettes sont tirées de mes blogs favoris. J'espère que vous y retrouverez ce que vous cherchez. J'espère ainsi vous transférer mon amour pour la cuisine. Bienvenu à tous!

Caroline B.

jeudi 29 janvier 2015

Sauce au sucre à la crème



Depuis au moins deux semaines, j'ai envie de déguster un bout de gâteau éponge à la vanille recouvert de sauce au sucre à la crème. En faisant des recherches, j'ai dégotté cette recette qui je vous le jure, goûte les petits cornets au sucre à la crème. C'est le top, lorsque l'on a une crise de sucre!! Mon fiston adore littéralement! Vivement que mon conjoint soit de retour de voyage, sinon, il n'y goûtera même pas! Bon jeudi!

Ingrédients

750 ml (3 tasses) de cassonade dorée
2 bâtonnets de beurre ou encore 1 tasse de beurre non salé coupé en morceau
155 g de lait Carnation (2/3 tasse)
375 ml (1 1/2 tasse) de mini-guimauves

Méthode

Dans une grande casserole à fond épais, combiner la cassonade et le beurre. Porter à ébullition à feu moyen-bas en brassant constamment.

Lorsque le sucre atteint le point d'ébullition, retirer du feu et ajouter le lait Carnation en 3 fois. Brasser et remettre sur le feu. Porter de nouveau à ébullition tout en remuant. Lorsque cela bout, cesser de brasser et laisser cuire 9 minutes (230°F sur un thermomètre à bonbons).

Retirer du feu et ajouter les guimauves à l'aide d'une spatule en silicone.

Faire fondre les guimauves en brassant jusqu'à consistance onctueuse et lisse.

mercredi 28 janvier 2015

Poulet braisé à l'orange et à la coriandre



Je dois vous dire que cette recette de poulet braisé figure dans mes favoris en début de la nouvelle année. La combinaison d'orange et de coriandre est fantastique dans ce plat. Ça sent le ciel lors de la cuisson!! en plus, ce n'est pas du tout compliqué à préparer et c'est assez rapide à faire. Tout pour plaire quoi! Ça m'a fort heureusement donné l'occasion d'utiliser mon plat Creuset adoré. Bon mercredi à tous!!

4 portions

Ingrédients

1 orange Navel
Environ 1 1/2 lb de morceaux de poulet désossés (poitrines, hauts de cuisse)
Sel et poivre, au goût
Farine tout usage en quantité suffisante
2 c. à table (30 ml) d'huile d'olive
2 tranches épaisses de prosciutto, taillées en fines languettes de 1/4 po
1/2 tasse (3 à 4) échalotes françaises émincées
1 c. à thé (5 ml) de graines de coriandre écrasées
1/4 c. à thé de flocons de piment fort
3 c. à table (45 ml) de vinaigre de vin blanc
3/4 tasse (180 ml) de bouillon de poulet maison
1 feuille de laurier

Méthode

Couper l'orange en deux. Prendre 1/2 orange et en presser le jus pour obtenir au moins 1/4 tasse (60 ml). Réserver. Avec l'autre moitié d'orange, tailler des tranches minces que vous retaillerez en deux afin d'obtenir des demi-lunes. Réserver le tout.

Dans un plat, verser de la farine en quantité suffisante ainsi qu'assaisonner de sel et de poivre pour en enrober tous les morceaux de poulet.  Bien secouer les morceaux de poulet pour enlever les excès de farine. Faire chauffer l'huile d'olive dans une poêle, à feu moyen-vif. Ajouter les morceaux de prosciutto et cuire en brassant à l'occasion jusqu'à ce qu'ils soient dorés et croustillants. Transférer dans un plat recouvert de papier absorbant.  En procédant en deux fois, faire dorer les morceaux de poulet dans la poêle de tous les côtés. Transférer dans un plat et réserver.

Dans la poêle, ajouter les échalotes françaises . Réduire le feu à puissance moyenne. Ajouter les graines de coriandre et les flocons de piment fort. Ajouter les demi-lunes d'orange et cuire le tout jusqu'à ce que les échalotes s'attendrissent et qu'elles soient légèrement colorées. Déglacer avec le vinaigre en raclant bien la poêle pour détacher les particules et laisser réduire jusqu'à ce que le vinaigre soit presque tout absorbé. Ajouter le bouillon de poulet et le jus d'orange. Laisser mijoter doucement. Ajouter les morceaux de poulet et le jus de cuisson ainsi que la feuille de laurier. Laisser mijoter doucement le tout 30 minutes ou jusqu'à ce que le poulet soit cuit. Retourner les morceaux de poulet quelques fois durant la cuisson. Rectifier l'assaisonnement et servir en garnissant de prosciutto .

NB: Il est possible que vous ayez besoin d'ajouter  un peu de bouillon de poulet durant la cuisson.

mardi 20 janvier 2015

Tarte aux pommes, croûte au fromage à la crème



 Wow!! Cette recette va certainement devenir une de mes recettes classiques de tarte aux pommes. La pâte à elle seule vaut le détour. Le goût de fromage à la crème est bien défini et elle s'abaisse merveilleusement bien en plus. Faites-vous plaisir et servez-là avec une boule de glace à la vanille. Bon lundi!

 Ingrédients

Croûte
165 ml de beurre non salé, coupé en dés
335 ml de farine à pâtisserie
1 pincée de sel
85 g de fromage à la crème, froid
20 ml d'eau très froide
3 ml de vinaigre blanc

Garniture aux pommes
4 moyennes pommes Cortland, coeurs et pépins retirés
10 ml de jus de citron
55 ml de sucre d'érable
3 ml de cannelle moulue
1 pincée de sel
15 ml de beurre non salé
15 ml de fécule de maïs
1 oeuf battu

Méthode

Pâte au robot culinaire
Déposer les dés de beurre au congélateur 10 minutes afin qu’ils soient très fermes.
Dans le bol d’un robot culinaire, combiner la farine à pâtisserie et le sel. Pulser quelques fois. Ajouter le fromage à la crème très froid et pulser jusqu’à l’obtention d’une texture granuleuse.
Ajouter l’eau froide et le vinaigre et pulser encore une fois jusqu’à ce que tous les ingrédients soient bien incorporés.
Retirer du robot et déposer sur un plan de travail. Avec les doigts, pétrir très rapidement afin que la pâte puisse se former. Aussitôt qu’une boule se forme, diviser en deux et former deux disques plats. Envelopper dans du plastique et mettre au réfrigérateur pendant 45 minutes.

Garniture aux pommes
Couper les pommes en tranches d’environ ¼ de pouces d’épaisseur. Les déposer dans un bol avec le jus de citron, le sucre d’érable, la cannelle et le sel. Laisser macérer pendant 30 minutes.Quand le temps de macération est terminé, déposer les pommes dans un tamis en récupérant le liquide. Réserver les pommes et mettre le liquide dans une casserole.Amener le liquide à ébullition, ajouter le beurre et réduire du ¾ en vérifiant souvent pour ne pas qu’il brûle. Incorporer la fécule de maïs dans les pommes, le liquide de cuisson et bien mélanger. Réserver.

Préchauffer le four à 425°F.

Sortir les deux disques de pâte du réfrigérateur et abaisser chacun d’eux en un cercle d’environ 12 pouces. Déposer un des deux disques dans le fond d’un moule à tarte de 10 pouces (20 cm) et bien le foncer afin qu’il épouse bien les formes du moule.
Déposer la garniture de pommes dans le moule. Badigeonner les rebords de la croûte avec un peu d’œuf battu et déposer l’autre abaisse de pâte sur le dessus.
Presser légèrement sur les rebords de la tarte et couper l’excédent de pâte avec un couteau bien aiguisé. Percer 2 ou 3 petits motifs sur le dessus de la tarte afin de laisser la vapeur s’échapper. Badigeonner le dessus de la tarte avec le restant de l’œuf battu.
Enfourner de 45 à 55 minutes ou jusqu’à ce que le fond de la tarte soit cuite et le dessus bien doré.
Retirer du four et laisser reposer au moins 1 heure avant de couper.

Source: adapté de Caroline McCann

dimanche 18 janvier 2015

Riz à la saucisse épicée



Cette recette de riz est bien pratique les soirs de semaine lorsque papa et maman sont dans les devoirs jusqu'au cou avec le moustique de la maison. (je l'ai testée
jeudi soir) En plus, cette recette est tout de même assez économique. Moi mon secret, est d'avoir toujours en réserve des poivrons de couleur au frigo et un paquet de saucisses italiennes douces ou moyennes au congélateur. Le reste des ingrédients, je l'ai presque toujours sous la main sinon, j'apporterais quelques petites modifications. J'ai beaucoup aimé! Bon dimanche!


4 portions

Ingrédients

Huile d'olive, pour la cuisson
1 oignon rouge, pelé et tranché
1 poivron rouge, épépiné et haché
2 gousses d'ail, pelées et hachées finement
5 saucisses épicées
5 ml (1 c. à thé) de paprika fumé
200 g de riz à long grain
1/2 verre de vin blanc
500 ml (2 tasses) de bouillon de poulet
4 oignons verts, hachés
1 tomate, hachée
Un petit bouquet de persil plat, haché grossièrement
Sel de mer
Poivre du moulin

Méthode

Ajouter un peu d’huile dans une casserole et faire revenir l’oignon pendant 5 minutes ou jusqu’à ce qu’il soit tendre, mais pas coloré. Ajouter le poivron et l’ail et cuire 2 minutes de plus. Assaisonner de poivre.

Enlever la peau des saucisses et l'ajouter dans la poêle. Cuire à feu moyen-élevé jusqu’à ce que la viande de saucisse soit colorée. Ajouter le paprika fumé et bien mélanger. Assaisonner au goût.
 
Ajouter le riz et bien remuer. Déglacer la poêle avec le vin blanc. Ajouter le bouillon de poulet et laisser mijoter  de15-20 minutes ou jusqu’à ce que le riz soit tendre et que le liquide soit presque tout absorbé.
Retirer du feu, ajouter les oignons verts, les tomates et le persil. Servir.

Source: adapté de Gordon Ramsey

samedi 17 janvier 2015

Poulet laqué à la mélasse

 S'il y a un plat que je trouve toujours réconfortant l'hiver, c'est bien un bon gros poulet grillé. Cette fois, c'est sur une déclinaison de Caroline McCann que je me suis penchée. Le laquage à la mélasse me faisait un peu trop de l'oeil, je dois l'avouer. L'idéal, c'est de faire mariner le poulet toute une nuit pour plus de saveur. 

C'est absolument génial comme recette. Le poulet est tendre et savoureux à souhait. Bon samedi!


Ingrédients

1 gros poulet de grains
5 ml (1 c. à thé)de gros sel
15 ml (1 c. à table) de garam masala
85 ml (1/3 tasse) de mélasse de fantaisie
45 ml (3 c. à table)de sauce soya
30 ml (2 c. à table) de vinaigre de riz assaisonné
30 ml (2 c. à table) de sake
30 ml (2 c. à table) de fécule de maïs
2 gousses d'ail, pelées et écrasées
5 ml (1 c. à thé) de bicarbonate de soude

Méthode

Amener une grande casserole d’eau à ébullition et plonger le poulet (retirer les abats de la cavités auparavant, si besoin) dans l’eau bouillante 30 secondes. Retirer de l’eau et éponger avec un linge propre autant à l’intérieur de la cavité que sur la peau.

Combiner le reste des ingrédients dans un grand sac refermable et y plonger le poulet dans la marinade. Réfrigérer pendant au moins 6 heures ou toute une nuit.

Le lendemain, préchauffer le four à 300 °F.

Retirer le poulet du réfrigérateur et le badigeonner de marinade. Déposer le poulet sur une grille déposée dans une lèche frite et badigeonner de marinade.
Enfourner pendant 2 heures 30 minutes. Lorsque la première heure est écoulée, badigeonner le poulet à plusieurs reprises afin que la peau caramélise bien.
Retirer du four quand le poulet est cuit et que la peau est croustillante. Si la peau ne devient pas croustillante après 2h30 de cuisson, augmenter tout simplement le degré du four à 375°F (190°C). (Surveiller pour ne pas que le poulet brûle!)

Source: adapté de Caroline McCann sur Zeste

vendredi 16 janvier 2015

Pizza à l'ail confit, au féta et aux herbes

Si tout comme moi vous ne vous sentez pas trop viande aujourd'hui, vous pouvez toujours opter sur une pizza de ce genre. La croûte est badigeonner de pâte d'ail et recouverte de fromage feta et de tranche d'oignon rouge. J'ai utilisé mon ail confit pour faire une pâte d'ail. La simplicité même quoi!!! Encore une fois, la recette est tirée de Caroline McCann. Bon vendredi!

Ingrédients

Pâte
375 ml (1 1/2 tasse) d'eau tiède
2 sachets de levure sèche active
65 ml (1/4 tasse) d'huile d'olive
30 ml (2 c. à table) de sucre
10 ml (2 c. à thé) de sel
500 ml (2 tasses) de farine tout usage
500 ml de farine (2 tasses) de blé entier

Garniture
315 ml de fromage féta grossièrement émietté
65 ml (1/4 tasse) d'huile d'olive
2 gousses d'ail, rôties au four (moi ail confit)
Le 1/4 d'un oignon rouge, émincé
1 botte d'origan, les feuilles seulement
1 botte de basilic, les feuilles seulement
Sel et poivre, au goût

Méthode

Pâte
Mettre l’eau tiède dans un bol et saupoudrer la levure sur le dessus. Laisser agir de 5 à 10 minutes ou jusqu’à ce que le mélange soit mousseux.
Dans un bol, mélanger le sucre, l’huile et le sel. Incorporer au mélange de levure et ajouter les farines; brasser à l’aide d’une cuillère de bois jusqu’à l’obtention d’une boule collante.
Transférer cette boule  dans un bol préalablement huilé. Couvrir d’une pellicule plastique et laisser reposer environ 1 heure dans un endroit tiède. Elle doit doubler de volume.

Tourner la pâte sur une surface de travail farinée et pétrir environ 20 secondes. Façonner une ou des boules avec la pâte. (Pour 2 portions : façonner 1 seule boule. Pour 4 portions : façonner 2 boules identiques. Pour 6 portions, façonner 3 boules identiques. Pour 8 portions : façonner 4 boules identiques.)

Abaisser la pâte selon la forme désirée. Déposer sur une plaque à pâtisserie légèrement huilée.

Préchauffer le four à 425°F (220°C).

Écraser les gousses d’ail dans l’huile d’olive. Badigeonner généreusement la pâte de cette huile.
Garnir la pâte du reste des ingrédients, saler et poivrer, au goût. Enfourner de 10 à 15 minutes.

Source: adapté de Caroline McCann

jeudi 15 janvier 2015

Macaroni mexicain à la poudre de tortillas

Hier soir, c'était la soirée macaroni à la maison. Comme je ne voulais rien faire de standard, j'ai opté pour la version mexicaine de Caroline McCann. Cette recette me permettait entre autre de passer quelques victuailles au réfrigérateur tels qu'un pot de salsa maison, du fromage mozzarella et bien entendu, le sac de croustilles Tostitos de mon fiston. Il n'y a que des ingrédients qu'approximativement tous les enfants aiment et c'était l'important pour moi. Pour le piment chipotle, dosez la quantité en cas que les enfants ne soient pas trop du type épicé. Une très belle version de macaroni dont le goût des Tostitos en poudre ressort bien du lot. Bon jeudi!

4 portions

Ingrédients

3/4 de boîte de macaroni
150 g de porc haché
10 ml de beurre
150 g de veau haché
3/4 d'un oignon jaune, pelé et haché finement
3/4 de gousse d'ail, pelée et émincée
125 ml (1/2 tasse) de maïs en grain, frais ou congelés
3/4 de1 oignon vert, vert seulement, émincé
250 ml (1 tasse) de soupe de tomates du marché
165 ml (2/3 tasse) de salsa douce du marché
45 ml (3 c. à table) de piment chipote, haché finement
250 ml (1 tasse) de fromage mozzarella
250 ml (1 tasse) de croustilles de maïs, réduites en poudre fine
Poivre, au goût

Méthode 

Cuire les pâtes dans l’eau bouillante salée, selon le temps suggéré sur la boîte. Passer à l'eau froide, égoutter et réserver. Entre temps, préchauffer le four à 375°F (190°C).

Dans une poêle, faire chauffer le beurre à feu moyen. Ajouter le porc, le veau et l’oignon. Cuire pendant quelques minutes ou jusqu’à coloration dorée.

Ajouter l’ail, le maïs en grain et continuer la cuisson 2 minutes. Retirer du feu.

Ajouter les oignons verts, la soupe de tomates, la salsa, le piment chipotle et la poudre de tortillas. Bien mélanger tous les ingrédients dans un grand bol et assaisonner.

Déposer le tout dans un contenant en pyrex et parsemer de fromage sur le dessus. Enfourner 25 minutes.

Retirer du four et attendre quelques minutes avant de servir.

Source: adapté de Caroline McCann

mercredi 14 janvier 2015

Mug cake au caramel au beurre salé et brisures de chocolat



Si vous cherchez un dessert pas trop compliqué à faire à la fin de la journée, je vous suggère un mug cake. Si vous possédez un pot de caramel au beurre salé, c'est encore mieux car vous pourrez tester cette recette-ci. Personnellement, j'aime bien le chocolat. Lorsque l'on me parle de caramel, je suis pratiquement en transe. C'est simple, je l'aime encore plus et sous toutes ses formes. Alors, comment vouliez-vous que je résiste à une telle version de mug cake??? Je
vous le demande! Aujourd'hui, j'ai même été jusqu'à me faire un pot de caramel au beurre salé à l'oeil, juste pour faire cette recette. C'est un petit délice!

Pour 1 mug

Ingrédients

2 c. à table de beurre (30 g)
2 c. à table de sucre
1 oeuf
2 c. à table de lait
3 c. à table de farine
Une pincée de levure chimique
2 c. à table +1 c. à thé de caramel au beurre salé
1 c. à table de brisures de chocolat

Méthode

Dans un grand mug, faire fondre le beurre pendant 1 minute au micro-ondes. Ajouter le sucre et mélanger.

Casser l'oeuf dans la tasse puis verser le lait. Mélanger vigoureusement.

Ajouter la farine et la levure chimique. Mélanger encore une fois jusqu'à l'obtention d'une texture bien lisse. Incorporer 2 c. à table de caramel au beurre salé puis, les brisures de chocolat.

Faire cuire au micro-ondes 1 minute 30. vérifier la cuisson en glissant un couteau le long sde la paroi du mug. Remettre à cuire 30 secondes si la pâte est encore liquide dans le fond.

À la sortie du micro-ondes, déposer 1 c. à thé de caramel au beurre salé sur le dessu du mug cake. Laisser reposer 5 minutes avant de déguster.

Source: adapté de Mug Cakes de Hachette

mardi 13 janvier 2015

Mini-muffins au fromage et au jambon

Ces petits muffins ont un bon goût de lait chaud combiné au jambon et au fromage cheddar fort 2 ans dans mon cas. J'ai laissé tombé le fromage Emmenthal ici. Malheureusement, je n'en avais pas. Ils ont fait le bonheur de toute la famille et sont délicieux dans un brunch ou encore servis en bouchées au réveillon de Noël. La recette est adapté de Châtelaine. Bon mardi!! 

24 muffins

Ingrédients

260 g (2 tasses) de farine tout usage
80 g (1 tasse) de fromage emmemthal ou encore cheddar fort 2 ans, râpé
1 c. à table (15 ml) de levure chimique (poudre à pâte)
1/4 c. à thé de sel
1 oeuf
1 c. à table (15 ml) de moutarde de Dijon
250 ml (1 tasse) de lait
2 c. à table (15 ml) d'huile de Canola
125 g (1 tasse) de jambon, en dés
3 c. à table (45 ml) de persil frais haché

Méthode

Préchauffer le four à 350°F (175°C).

Beurrer ou vaporiser d'huile 24 moules à mini-muffins.

Dans un grand bol, combiner la farine, le fromage, la poudre à pâte et le sel. Faire un puits au centre du mélange. Dans un autre bol, battre légèrement l'oeuf. Y ajouter le lait, l'huile, la moutarde de Dijon, le jambon et le persil. Bien mélanger. Verser le mélange liquide au centre du mélange sec. Remuer délicatement jusqu'à ce que les ingrédients secs soient à peine humectés.

À l'aide d'une cuillère, répartir la pâte dans les moules à muffins réservés. Enfourner de 15 à 20 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre en ressorte propre. Attendre quelques minutes avant de démouler et laisser refroidir sur une grille. Servir chauds ou tièdes.

Source: adapté de Châtelaine

lundi 12 janvier 2015

Carré de porc mariné aux agrumes

Je me suis fait préparer un carré de porc par ma jeune soeur, future bouchère, spécialement pour tester cette recette. J'adore les agrumes. Alors, quoi de très surprenant à me voir réaliser cette recette. Je crois bien m'être définitivement réconciliée avec le cumin. J'aime beaucoup la saveur qu'il confère à ce rôti, surtout combiné aux arômes des trois agrumes utilisés ici. C'est délicieux!!!. La recette provient du Coup de Pouce de Noël 2014. J'ai servi avec des haricots verts et des pommes de terre grelots au beurre noisette. Bon lundi!

8 portions

Ingrédients

Un carré de porc de 4 lb (2 kg)
2 gousses d'ail coupées en tranches
1/2 tasse de jus d'orange (125 ml)
1/4 tasse de jus de lime (60 ml)
1/4 tasse de jus de citron (60 ml)
2 c. à table d'huile d'olive (30 ml)
1 c. à thé d'origan séché (5 ml)
1 c. à thé de cumin moulu (5 ml)
1 c. à thé de poivre noir du moulin (5 ml)
3/4 tasse de bouillon de poulet (180 ml)

Méthode

À l'aide d'un couteau bien aiguisé, faites des incisions dans le rôti et y insérer les tranches d'ail dans chacune. Déposer le carré de porc dans un grand sac de plastique refermable. Dans une grande tasse à mesurer et à l'aide d'un fouet, mélanger le jus d'orange, de lime et de citron, l'huile d'olive, l'origan, le cumin et le poivre. Verser dans le sac et le refermer hermétiquement. Déposer le tout dans un grand bol. Laisser mariner au réfrigérateur au moins 8 heures, en retournant le sac à quelques occasions.

déposer le carré de porc sur la grille d'une rôtissoire peu profonde. Verser la marinade dans la rôtissoire. couvrir et cuire à 325°F (160°C) pendant 1 heure ou jusqu'à l'obtention de 160°F (70°C) sur un thermomètre à viande inséré au centre de la viande. Faire dorer sous le gril du four pendant 3 minutes.

Déposer la viande sur une planche à découper et le couvrir de papier d'aluminium, sans serrer. Laisser reposer 10 minutes.

Pendant ce temps, dégraisser le jus de cuisson dans la rôtissoire. Ajouter suffisamment de bouillon de poulet pour obtenir 1 1/4 tasse (310 ml) de sauce. Rectifier l'assaisonnement. Réserver au chaud.

Au moment de servir, couper le rôti en tranches entre les côtes. Servir avec la sauce réservée.


Source: adapté de Coup de Pouce, Spécial Noël 2014

dimanche 11 janvier 2015

Cupcakes aux spéculoos

C'est ma suggestion de la journée si enfin, vous avez un pot de pâte de spéculoos qui traîne dans votre placard. Moi, c'était le cas!! En plus, j'avais deux blancs d'oeufs au frigo à passer. Pour ceux qui ne connaisse pas les spéculoos ou encore la pâte de spéculoos, il s'agit d'un petit biscuit sec d'origine belge constitué de farine, de beurre, de cassonade, d' oeufs et surtout d'épices telles que la cannelle, le gingembre, la muscade et les clous de girofle. En somme, un pur délice! En gros, il rappelle les biscuits Petit-Beurre avec une bonne dose d'épices. La pâte de spéculoos est une délicieuse friandise de la même texture que le beurre d'arachides. Cachez bien votre pot!!! Pour en revenir à ces petits cupcakes dont j'ai découvert la recette dans une publication spéciale de Moi et Cie, ils sont absolument géniaux. La texture du gâteau est moelleuse et le goût de la pâte de spéculoos est bien présente. Le glaçage est produit à partir de blancs d'oeufs sucrés et fouettés dans lequel on ajoute bien-bien du beurre et une quantité de pâte de spéculoos. C'est magique! Bon dimanche!

Pour 12 cupcakes

Ingrédients

Gâteaux
180 g (1 tasse + 3 c. à table) de farine
Une pincée de sel
1/2 c. à thé de levure chimique (poudre à pâte)
2 oeufs
75 g (1/3 tasse) de beurre ramolli
100 g (1/2 tasse) de sucre
180 ml (3/4 tasse) de lait
3 c. à table (45 ml) de pâte de spéculoos
5 biscuits spéculoos ou encore biscuits au pain d'épices émiettés

Glaçage
2 blancs d'oeufs
150 g (3/4 tasse) de sucre
375 g (1 2/3 tasse) de beurre, en petits morceaux
30 ml (2 c. à table) de pâte de spéculoos

Méthode

Dans un bol combiner la farine, le sel et la levure chimique.

Dans le bol du batteur sur socle, fouetter les oeufs avec le beurre et le sucre pendant 2 minutes.

Incorporer les ingrédients secs au mélange crémeux, en alternant avec le lait. bine mélanger après chaque addition. Ajouter la pâte de spéculoos et les miettes de biscuits à la toute fin; mélanger.

Diviser la pâte à gâteaux dans les 12 cavités d'un moule à muffins garnies de caissettes en papier. Remplir aux 3/4.

Enfourner au centre du four de 15 à 20 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre en ressorte propre. Laisser refroidir les cupcakes.

Pendant ce temps, préparer le glaçage. Dans un bol, déposer les blancs d'oeufs et le sucre. Déposer le bol au-dessus d'une casserole remplie d'eau bouillante et faire chauffer, en fouettant à l'aide d'un batteur électrique, jusqu'à ce que le sucre soit totalement fondu. Retirer la casserole du feu et verser le mélange dans un autre bol.

Ajouter les morceaux de beurre et battre jusqu'à ce que le mélange refroidisse. Ajouter la pâte de spéculoos et mélanger.

Garnir les cupcakes de glaçage à l'aide d'une poche à douille. Décore d'un biscuit spéculoos ou encore de miettes de biscuits.

Source: adapté de Moi et Cie

samedi 10 janvier 2015

Panettone classique

J'aime beaucoup le panettone. Cette année, ce qui m'intéressait, était de l'ajouter dans une farce pour la dinde. Cependant, la paresse s'est pointée et j'ai décidé d'en faire un pouding au pain. La recette provient de la revue Zeste et est assez facile à reproduire. Bon samedi!

10 portions

Ingrédients

15 ml (1 c. à table) de levure sèche
5ml + 45 ml (1 c. à thé + 3 c. à table) de sucre
3 jaunes d'oeufs
1 c. à thé d'extrait de vanille (5 ml)
Le zeste d'une orange
Une pincée de sel
1/3 tasse (80 ml) de lait tiède
750 (3 tasses) de farine
125 ml (1/2 tasse/1 bâtonnet) de beurre
125 ml (1/2 tasse) de zestes de citron confits en petits dés
85 ml (1/3 tasse) de raisins secs ou encore de canneberges séchées (moi, mélange des deux)
Beurre

Méthode

Dans un grand bol, mélanger la levure avec 30 ml (2 c. à table) d'eau tiède et 5 ml (1 c. à thé) de sucre. Laisser reposer 10 minutes pour obtenir un mélange mousseux.
Ajouter les jaunes d'oeufs, la vanille, le zeste d'orange, une pincée de sel, le lait, le reste de sucre et le 2/3 de la farine. 

Ajouter le beurre et le reste de la farine. Pétrir la pâte pendant 10 minutes et déposer dans un plat beurré.; Saupoudrer de farine et laisser reposer 30 minutes couvert d'un linge humide.

Ajouter les zestes de citron confits, le reste de la farine, les raisins secs et pétrir à nouveau de 3 à 4 minutes. Déposer dans un moule à charlotte ou un moule à panettone beurré, couvrir d'un linge humide, pétrir un autre 10 minutes et réserver dans un endroit tiède (au four la lumière allumée) durant 2 heures.

Retirer le linge et badigeonner de beurre fondu.

Enfourner dans un four préchauffé à 400°F (200°C). Après 10 minutes de cuisson, baisser la chaleur du four à 300°F (150°C) et poursuivre la cuisson de 25 à 30 minutes. Laisser tiédir un peu et démouler.

Source: adapté de la revue Zeste

vendredi 9 janvier 2015

Crème d'oignon doux (Vidalia) au parmesan

J'avais un sac d'oignon Vidalia à passer et c'est cette recette de crème terriblement délicieuse que j'ai choisi d'exécuter durant les fêtes. Pour ceux qui ne le connaisse pas, l'oignon Vidalia  est un oignon à la saveur sucrée et légèrement piquante. Il est souvent consommé cru dans les salades, les salsas et souvent utilisé par certains chefs pour la réalisation de rondelles d'oignon frites. Cette recette est adaptée de la revue Signé M des fêtes. J'ai servi la crème d'oignon avec des puffs au cheddar provenant de la même revue. Bon vendredi!

6 portions

Ingrédients

4 oignons Vidalia émincés
2 gousses d'ail émincées
15 ml (1 c. à table) de beurre
15 ml (1 c. à table) d'huile d'olive
125 ml (1/2 tasse) de vin blanc
1 litre (4 tasses) de bouillon de poulet ou de boeuf
1 pomme de terre pelée et taillée en dés
2 feuilles de laurier
Un blanc de poireau coupé en tronçons
Croûte de parmesan au goût
Sel et poivre du moulin, au goût
60 ml (1/4 tasse) de crème 35%
Parmesan frais, râpé pour le service
Ciboulette ciselée, au goût pour le service

Méthode

Dans une grande casserole à fond épais chauffée à feu doux, faire revenir les oignons et l'ail dans le beurre et l'huile d'olive de 15 à 20 minutes. Brasser souvent. Vous devez obtenir des oignons légèrement colorés. Verser le vin blanc et le bouillon de poulet ou boeuf et porter le tout à ébullition. Ajouter la pomme de terre, les feuilles de laurier, le poireau et la croûte de parmesan. Saler et poivrer. Bien mélanger.

Laisser mijoter à feu doux et à couvert pendant 15 minutes. Retirer les feuilles de laurier et la croûte de parmesan. Ajouter la crème 35% et 125 ml (1/2 tasse) de parmesan râpé. Passer la crème d'oignon au robot culinaire ou encore pulser le tout à l'aide d'un mélangeur à main. Si le mélange est trop épais ou pour obtenir une texture onctueuse, vous pouvez ajouter un peu d'eau ou encore du bouillon de poulet au besoin.

Servir garnie de parmesan et de ciboulette ciselée.

Source: adaptée de la recette de Marie-Ève dans Signé M

lundi 5 janvier 2015

Salade de pâtes à la crème de fromage et au basilic

Le soir du réveillon de Noël, je m'organise toujours à préparer des bouchées, salades et compagnie. Pour ce faire, je me prépare toujours des recettes d'avance que j'ai trouvées dans la pile qui ne cesse de grandir au cours des années. En faisant un peu le ménage de mon bureau de travail, j'ai trouvé cette recette qui provient je ne sais d'où... Peut-être une vieille recette que ma petite soeur m'avait donné il y a quelques années de ça!!! C'est délicieux!! J'ai utilisé du fromage Boursin ail et fines herbes pour la crème de fromage. Bon lundi!

4 à 6 portions

Ingrédients

450 g (1 lb) de penne
1 poivron rouge coupé en dés
Une douzines d'olives noires dénoyautées et émincées
2 échalotes françaises finement hachées
2 gousses d'ail finement hachées
4 c. à table d'huile d'olive
2 c. à table (30 ml) de vinaigre de vin rouge
3 c. à table (45 ml) de moutarde de Dijon
Quelques feuilles de basilic frais finement ciselées
1/3 tasse (80 ml) de persil frais haché

Sel et poivre du moulin
125 g (1/4 lb) de fromage à la crème aux fines herbes émietté
1/4 tasse (60 ml) de crème 35%
1/2 tasse (125 ml) de fromage Migneron de Charlevoix râpé

Méthode

Faire cuire les pâtes al dente.

Pendant ce temps, déposer le poivron, les olives, les échalotes françaises et l'ail dans un grand bol.

Égoutter les pâtes après les avoir rincer à l'eau froide. Les ajouter aux légumes.

Tout en mélangeant délicatement, incorporer l'huile d'olive en un mince filet puis le vinaigre de vin rouge, la moutarde de Dijon, le basilic frais et le persil frais. Saler et poivrer au goût.

Mélanger ensuite le fromage à la crème ainsi que la crème au robot culinaire. Incorporer à la salade de pâtes. Bien mélanger et ajouter le fromage Migneron râpé.


dimanche 4 janvier 2015

Ketchup aux fruits

Pour accompagner la tourtière, cette recette est vraiment parfaite. Du moins, c'est ce que mon conjoint a affirmé. Il a même ajouté qu'il devrait toujours y en avoir à la maison pour remplacer le bon vieux ketchup Heinz. Cette recette provient du bouquin rouge de Josée di Stasio. Je me suis permise de canner les petits pots. Bon dimanche!

Donne 4 pots de 500 ml (2 tasses)

Ingrédients

500 ml (2 tasses) de tomates mondées, épépinées, en dés
500 ml (2 tasses) d'oignons en dés
500 ml (2 tasses) de pommes pelées, en dés
375 ml (1 1/2 tasse) de poires pelées, en dés
180 ml (3/4 tasse) de céleri en dés
250 ml (1 tasse) de vinaigre de cidre ou de vin rouge
1 c. à thé (5 ml) de graines de moutarde brune
1 bâton de cannelle
6 à 8 clous de girofle
1 1/2 c. à thé de sel

Méthode

Déposer tous les ingrédients dans une grande casserole. Faire mijoter doucement de 1 h 30 à 2 h. Écumer souvent.

Retirer la cannelle et les clous de girofle et verser le ketchup chaud dans des bocaux stérilisés.

Source: adapté de Josée di Stasio

samedi 3 janvier 2015

Cari thaï de crevettes

La première chose que mon fils Gaby m'a demandée en arrivant à la maison pour les vacances de Noël, c'est de lui cuisiner des crevettes. Comme il est en appartement pour ses études qu'il fait dans le Bas-du-Fleuve présentement, c'est clair qu'il n'en mange pas très souvent. J'avais donc prévu le coup le connaissant, i-d, j'avais déjà acheté une bonne grosse quantité de crevettes juste pour lui. C'est une recette de cari qui m'a le plus branchée à tester. La recette provient du dernier livre de Stefano Faita; je l'ai un peu modifiée puisqu'il me manquait quelques ingrédients. La sauce sent le ciel lors de la cuisson et c'est peu dire car habituellement, je ne raffole pas vraiment du lait de coco dans les plats principaux. Je vais devoir revoir mes goûts!!! À tester sans faute selon mon grand! Bon samedi!

4 portions

Ingrédients

15 à 30 ml (1 à 2 c. à table) d'huile de noix de coco ou d'huile végétale
1 échalote moyenne haché finement
1 gousse d'ail hachée finement
10 ml (2 c. à thé) de gingembre haché
15 à 30 ml (1 à 2 c. à table) de pâte de cari rouge au goût
1 boîte (398 ml/14 oz) de tomates en dés
1 boîte de 400 ml/14 oz de lait de coco
Sel et poivre du moulin
Environ 20 grosses crevettes, décortiquées et déveinées
Le jus d'une lime
60 ml (1/4 tasse) de coriandre, hachée ou basilic thaï

 Méthode

Faire chauffer l'huile dans une grande poêle à feu moyen-vif. Sauter l'échalote dans l'huile jusqu'à ramollissement; puis ajouter l'ail et le gingembre. Remuer souvent. Ajouter la pâte de cari et brasser de 1 à 2 minutes.

Verser les tomates et le lait de coco. Saler et poivrer. Porter le tout à ébullition, puis réduire le feu afin de laisser mijoter doucement ou jusqu'à épaississement et réduction de la sauce.

Après 5 à 10 minutes, cuire les crevettes en remuant jusqu'à ce qu'elles deviennent roses, de 4 à 5 minutes de cuisson selon leur taille.

À la toute fin, ajouter le jus de lime et la coriandre. Bien mélanger. Servir sur un riz au jasmin.

Source: adapté de Stefano Faita

vendredi 2 janvier 2015

Tourtière

Cette année, je me suis permise une grosse pause de blog pour les fêtes, mais ça ne veut pas dire que je n'ai pas pensé à vous. Cette année et pour la première fois en 18 ans, mes fils jumeaux qui sont maintenant adultes et partis de la maison l'été passée, me rendaient visite pour les fêtes. Pour les accueillir, j'ai fait une tourière style plus québécoise que saguenéenne. Il y avait des épices à l'intérieur de la garniture. Ici au Saguenay, on serait porter à appeler ça un pâté de viande et non une tourtière à condition d'omettre les épices dans la viande. Faut croire qu'au Saguenay, on fait la guerre aux épices. Personnellement, dans ma famille, personne ne met d'épices dans la tourtière et d'ailleurs, je ne crois pas qu'un seul membre aimerait ça. L'an passé, j'ai commencé à élargir mes horizons et à faire de la tourtière avec des épices. Moi et toute la famille avons aimé. J'en fait maintenant une tradition, en plus de faire une bonne vieille tourtière typiquement saguenéenne (du genre cipaille). C'est dans le bouquin rouge de Josée di Stasio que j'ai pris la recette cette année. Je conserve précieusement cette version. La pâte est délicieuse et s'étend fabuleusement bien. En plus, elle est à base de beurre. Miam! Joyeuses fêtes bien en retard et surtout une bonne et merveilleuse année à tous!

Donne 1 tourtière de 10 po de profondeur

Ingrédients

30 ml (2 c. à table) d'huile d'olive
1 gros oignon espagnol haché
4 gousses d'ail hachées finement
1 kg (2 lb) de porc haché
1 pomme de terre de type Russet
1/2 c. à thé de cannelle
1/" c. à thé de clou de girofle moulu
1/2 c. à thé de piment de la Jamaïque
1/8 c. à thé de muscade moulue
2 c. à thé de sel
1 1/2 c. à thé de poivre du moulin
1 kg (2 lb) de pâte à tarte (à venir cette semaine)
1 oeuf battu (dorure)

Méthode

Faire chauffer l'huile dans une grande casserole à feu moyen. Faire revenir l'oignon jusqu'à ce qu'il soit transparent. Ajouter l'ail et laisser fondre 1 minute. Ajouter la viande et poursuivre la cuisson, en défaisant la viande, de 10 à 15 minutes. Retirer du feu lorsque cuisson complète.

Peler et râper finement la pomme de terre. La presser avec les main pour en extraire tout le liquide. L'ajouter au mélange de viande ainsi que les épices. Rectifier l'assaisonnement. Laisser tiédir.

Préchauffer le four à 220°C (425°F).

Sur une surface enfarinée, abaisser les 2/3 de la pâte à tarte en un cercle de 45 cm (18 po) de diamètre. Tapisser le fond et les côtés d'un moule à charnière de 25 cm (10 po). Abaisser le reste de la pâte en un cercle de 30 cm (12 po). Pratiquer quelques incisions au centre.

Transvider la garniture de viande dans l'abaisse. Badigeonner le contour d'oeuf battu. Couvrir de l'autre abaisse et bien presser les 2 pâtes l'une sur l'autre. Passer un couteau autour du moule et, si désiré, utiliser les retailles de pâte coupées à l'emporte-pièce pour décorer le dessus de la tourtière. Badigeonner d'oeuf battu. Enfourner de 50 à 60 minutes, en tournant occasionnellement. Servir avec du ketchup aux fruits.

Source: adapté de Josée di Stasio