Mot de l'auteure

J'ai commencé à cuisiner à l'âge de 9 ans. Ma mère me faisait grimper sur un petit banc et m'a rapidement transféré sa passion pour la cuisine. Ce blog représente mon livre de recettes virtuel. J'y collectionne des recettes de famille, des recettes prises dans divers livres que je possède et plusieurs recettes sont tirées de mes blogs favoris. J'espère que vous y retrouverez ce que vous cherchez. J'espère ainsi vous transférer mon amour pour la cuisine. Bienvenu à tous!

Caroline B.

dimanche 20 février 2011

Brownies Rocky Road

Les brownies, ma gourmandise préférée entre toute! Ici, c'est mon petit côté bon enfant qui a parlé pour choisir «Le Rocky Road» à travers beaucoup de recettes de brownies. Il n'y a rien de mieux et surtout de plus réconfortant pour moi (pour soigner ma vilaine grippe d'homme) qu'un délicieux carré tendre, chocolaté avec une combinaison de noix de cajou, de guimauves et de caramel. Miam! J'ai pigé cette recette dans le dernier numéro de Ricardo.


Préparation: 15 minutes
Cuisson: 35 minutes
Rendement: 16 morceaux


Brownies

225 g (8 oz) de chocolat au lait, haché grossièrement
125 ml (1/2 tasse) de beurre non salé
2 oeufs
125 ml (1/2 tasse) de cassonade
Une pincée de sel
125 ml (1/2 tasse) de farine tout usage
180 ml (3/4 tasse) de noix de cajou, grillées et concassées
250 ml (1 tasse) de guimauves miniatures
Sauce au caramel
60 ml (1/4 tasse) de sucre
30 ml (2 c. à soupe) d'eau
45 ml (3 c. à soupe) de crème 35%, chaude
Brownies
Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 180 C (350 F). Tapisser le fond d'un moule carré de 20 cm (8 po) d'une bande de papier parchemin en le laissant dépasser sur deux côtés. Beurrer les deux autres côtés.

Dans un bol, au bain-marie ou au four à micro-ondes, fondre le chocolat avec le beurre. Laisser tempérer.

Dans un autre bol, fouetter les oeufs avec la cassonade et le sel au batteur électrique jusqu'à ce que le mélange soit lisse et homogène. À basse vitesse, ajouter le mélange de chocolat puis la farine et mélanger jusqu'à ce que la préparation soit homogène. À l'aide d'une spatule, incorporer la moitié des noix et des guimauves.

Répartir la pâte dans le moule. Cuire au four environ 35 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte avec quelques grumeaux et non pas complètement propre.

À la sortie du four, parsemer du reste des noix et des guimauves. Laisser tiédir.

Sauce au caramel
Entre-temps dans une casserole, porter à ébullition le sucre et l'eau. Cuire sans remuer jusqu'à ce que le mélange prenne une couleur ambrée. Retirer la casserole du feu et ajouter la crème. Porter de nouveau à ébullition en remuant jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Laisser tiédir et verser en filet sur le brownie tiédi. Démouler et couper en carrés. Servir tiède et tempéré.
Déclinaison: Ricardo / Volume 9 Numéro 3

7 commentaires:

  1. Fiou ! Heureusement que je ne suis pas gourmande parce que je n'ai pas pris de dessert encorrre!!!!!!!!! Tu es foule Cruelle ma tite Nurse Adorée.. Moi va faire dodo..Boulot très tôt XX

    RépondreSupprimer
  2. Sûr que ces brownies ont dû être un vrai régal. Moi aussi, je dois avouer que j'ai un petit (bon, ok, un gros) penchant pour les brownies. Cette version-ci, encore plus cochonne que la traditionnelle, me plaît beaucoup! Super, Caro!

    RépondreSupprimer
  3. Ma famille pourraient bien aimer cette recette. En fait, je suis sûr! Ils demadent toujour le chocolat qui s'appelle "Rocky Road." Mais le rocky road avec le brownie serait plus délicieux

    RépondreSupprimer
  4. C'est le genre de petit dessert cochon que j'adore!

    Bonne journée Caro!

    RépondreSupprimer
  5. Quand j'ai vu Ricardo faire cette recette à la télé... Trop cochon! C'est pas américain ce truc? Il n'y a que les américains pour inventer des desserts pareils!

    RépondreSupprimer
  6. On est pas vendredi là! Ce brownies là est la décadence à l'état pur...

    Soigne-toi bien ma belle!

    RépondreSupprimer
  7. gourmandise pure et dure, magnifique ce brownie garni!!!

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup de laisser des commentaires. Soyez assuré que je prends toujours le temps de les lire et de vous réécrire. Votre visite est très appréciée. Caro B.