Mot de l'auteure

J'ai commencé à cuisiner à l'âge de 9 ans. Ma mère me faisait grimper sur un petit banc et m'a rapidement transféré sa passion pour la cuisine. Ce blog représente mon livre de recettes virtuel. J'y collectionne des recettes de famille, des recettes prises dans divers livres que je possède et plusieurs recettes sont tirées de mes blogs favoris. J'espère que vous y retrouverez ce que vous cherchez. J'espère ainsi vous transférer mon amour pour la cuisine. Bienvenu à tous!

Caroline B.

vendredi 25 février 2011

Youpi! C'est vendredi! Au menu: Verrines 4 chocolats de Christophe Felder

Ouf! J'ai fini par y arriver!! J'ai dû aller faire un petit tour à l'épicerie pour acheter de la crème 35% supplémentaire pour faire ce dessert plutôt riche. Heureusement pour moi, je disposais toujours de pâte de pistache faite maison. Lorsque j'ai vu cette verrine dans mon superbe livre de Christophe Felder, j'ai eu un coup de foudre instantané! Il fallait absolument que je la reproduise chez moi. Je vous ai déjà dit que je raffolais de la combinaison pistache-chocolat alors comment aurais-je pu passer tout droit? Impossible pour une amoureuse de chocolat comme moi!!!

Aujourd'hui, ce n'est pas un dessert hyper sucré que je vous présente, mais une succession de mousses (4) très très riches en calories grâce à la crème 35% et au merveilleux chocolat noir, au lait et blanc de ma chocolaterie préférée! D'ailleurs, j'y vais tellement souvent que la propriétaire reste surprise lorsque je sors seulement avec 2 sacs de 500 g chacun de pistoles de chocolat blanc et noir. L'autre jour, j'ai suggéré à Mr. Tomate l'idée de m'acheter le méga sac de pistoles...mais sans savoir pourquoi (c'est cynique), il a roulé les yeux!!! (exaspéré, je dirais!) hihihi!

Pour 6 verrines
Temps de préparation: 30 minutes
Temps de prise: 2 heures minimum


2 feuilles de gélatine
90 g de chocolat noir à 60 à 70%
90 g de chocolat au lait à pâtisser
90 g de chocolat blanc
40 g de pâte de pistache
250 ml de lait entier
50 g de crème liquide entière
3 jaunes d'oeufs
30 g de sucre semoule
500 ml de crème fouettée
Mettre les deux feuilles de gélatine dans de l'eau froide pour les faire ramollir. Préparer vos trois chocolats, les hacher finement et les placer dans trois récipients.

Placer la pâte de pistache dans un quatrième récipient.

Verser le lait et la crème liquide dans une casserole et les faire chauffer sur feu moyen.

Mélanger les jaunes d'oeufs avec le sucre semoule à l'aide d'un fouet, sans faire blanchir.

Verser une partie du liquide chaud dans les jaunes sucrés, mélanger et reverser le tout dans la casserole. Faire cuire «à la nappe» comme une crème anglaise. Retirer la casserole du feu.

Placer une feuille de gélatine égouttée dans le chocolat blanc et une dans la pâte de pistache.

Poser le récipient contenant le chocolat noir sur la balance et verser la crème cuite pour avoir 95 g de crème. Réaliser la même opération avec le chocolat au lait, le chocolat blanc et la pâte de pistache.

Ensuite avec un petit fouet, mélanger doucement les crèmes pour avoir quatre mélanges bien homogènes.

Verser 125 g de crème fouettée dans la crème à la pistache et la même quantité dans les autres récipients. Mélanger toutes les mousses à l'aide d'une spatule caoutchouc.

Répartir les mousses dans six récipients en commençant par la mousse noire, la blanche, le lait et en finissant par la pistache. Après avoir déposer une couche de crème, tapoter légèrement les pots sur la paume de votre main pour avoir des étages bien nets. Il se peut que vous soyez obligé de mettre les pots au réfrigérateur entre chaque couche afin d'éviter tout mélange. Réfrigérer 2 heures minimum.
Déclinaison: Pâtisserie! de Christophe Felder

14 commentaires:

  1. Il est tout simplement délicieux, même dans des coupes individuelles est une excellente idée. Un baiser

    RépondreSupprimer
  2. Wow de wow de wow!!!!!!! Je ne suis ABSOLUMENT pas Gourmande mais j'aimerais quand même goûter à chacune de ces merveilleuses couches.. Vraiment trop,trop bo ma chère Nurse Adorée !! Tu m'impressionnes ma belle:)

    Moi je te dis bonne nuit, grosse journée pour la vieille Donalda XX

    RépondreSupprimer
  3. Menoum! Moi, je serais du genre à goûter chaque couche individuellement. Puis, je ferais des mélanges!

    Je crois fermement que le méga sac de pistoles serait un bon investissement, hihi!

    RépondreSupprimer
  4. C'Est vrai qu'à ta chocolaterie, ils ont l'air d'avoir des bons produits:) Ces verrines ont l'air absolument délicieuses... Le genre de truc que je ne peux malheureusement pas faire vu l'intolérance au lactose de mon chum... N'empêche pour un souper de filles, ça pourrait être parfait! J'adore Christophe Felder! Et j'adore que tu nous présentes de telles recettes, je bave!

    RépondreSupprimer
  5. Oui, vendredi est toujours un bon jour!! Et c'est plus amusant quand on a un dessert délicieux!
    Alors, moi j'adore les desserts riches (avec la crème ou la crème anglaise). Malheureusement les desserts comme ça sont toujours calorifiques...

    RépondreSupprimer
  6. Wow! moi aussi j'ai un coup de foudre ce matin. C'est vraiment mais vraiment trop beau. T'é trop bonne, mais vraiment trop bonne cocotte.

    Tourlou

    Gi xx

    RépondreSupprimer
  7. serais tu tombée dans le chaudron de Christophe Felder comme Obélix dans le chaudron de potion magique ? lol !
    Superbe Caroline, la présentation est parfaite et je ne doute pas une seconde que ce soit excellent :)

    RépondreSupprimer
  8. Mmmmm trop gourmand! un déssert superbe. Bon weekend et coucou de l'espagne.

    RépondreSupprimer
  9. Très beaux desserts, la présentation est superbe et je peux facilement imaginer les saveurs...miam!!!

    Bonne journée Caro xxx

    RépondreSupprimer
  10. @Maria: Merci beaucoup, c'est vraiment gentil! Caro

    @Nancy: Merci beaucoup! Je suis toujours aussi touchée par tes si gentils, charmants et adorables commentaires. Je t'adore ma belle amie adorée! Caro xx

    @Libellule: Je viens bientôt investir dans le méga sac de pistoles...Je vais épargner les voyages incessants jusqu'à la chocolaterie! hihihi! Merci beaucoup! Caro

    @J'adore Christophe Felder et sa superbe brique rose fluo (Pâtisserie!) Je suis en train de l'éplucher!!! Merci ma chère Kim, j'aime beaucoup lire les messages que tu m'écris; tu es si charmante et il y a une fille très attachante cachée derrière ces jolis compliments! Caro xxx

    @Brittany: J'adore le vendredi; il signifie congé avec toute ma famille autour de moi. Quoi de mieux que de leur offrir une gâterie cuisiné avec amour! Merci ma belle amie! Caro xxx

    @Clémence: Merci ma chère et ma si charmante Clémence! Tu es toujours aussi aodrable et tu sais, je ne t'ai pas oublié! Tu devrais recevoir bientôt un courriel avec des recettes qui me sont précieuses puisqu'elles viennent de mes cours de cuisne! Caro xxx

    @Ginette: Merci beaucoup! Je suis vraiment touchée ma chère par de si adorables commentaires! Caro xxx

    @Isabelle: Mais non, je suis juste dans une méga crise sur-utilisation de ma grosse brique rose fluo de Christophe Felder. Il y a tellement de superbes recettes dedans; tout à fait incroyable! Ok, je vais aller voir dans un autre livre Pierre Hermé ou Philippe Conticini peut-être? hihihi! Merci très chère Isa! Caro xx

    @Odile: Merci charmante amie d'Espagne! Bisous, Caro

    @Nathalie: Merci beaucoup ma gentille Nath! Caro xxx

    RépondreSupprimer
  11. Sin palabras!!!...Mmmmm.....un pecado!!!
    Besitos y una linda semana.

    RépondreSupprimer
  12. Elles sont vraiment superbes tes verrines

    RépondreSupprimer
  13. Je viens de découvrir cette recette en me promenant sur ton blog. Miam sa l'air délicieux ! Je voudrais savoir quelle est la chocolaterie dont tu parle, j'en cherche une dans notre région mais j'en ai pas encore trouvé, y' plusieurs chocolaterie qui vendent des chocolat fourré ou spécialisé mais des pastilles j'ai de la misère à en trouver.

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup de laisser des commentaires. Soyez assuré que je prends toujours le temps de les lire et de vous réécrire. Votre visite est très appréciée. Caro B.