Mot de l'auteure

J'ai commencé à cuisiner à l'âge de 9 ans. Ma mère me faisait grimper sur un petit banc et m'a rapidement transféré sa passion pour la cuisine. Ce blog représente mon livre de recettes virtuel. J'y collectionne des recettes de famille, des recettes prises dans divers livres que je possède et plusieurs recettes sont tirées de mes blogs favoris. J'espère que vous y retrouverez ce que vous cherchez. J'espère ainsi vous transférer mon amour pour la cuisine. Bienvenu à tous!

Caroline B.

mardi 31 mai 2011

Cuisses de poulet marinées au babeurre

Normalement, j'aurais dû publier cette recette beaucoup plus tôt (genre vendredi passé). Malheureusement pour moi, Mr. Blogger à fait des siennes et je me suis retrouvée avec des publications en retard. Maintenant que tout est revenu à l'ordre, voici la fabuleuse recette de poulet mariné d'une blogueuse que j'adore, c'est -à-dire, la charmante et pétillante Mélanie du blog «La tête dans le chaudron». Mélanie a créé cette recette de toute pièce avec sa nièce de 5 ans. J'ai laissé le poulet mariné au moins 4 heures de temps. Le poulet est tendre, goûteux et juteux à souhait. En gros, il n'est resté aucun morceau de poulet tant ma famille a adoré! J'ai servi avec des pommes de terre à la grecque et une salade.


Rendement: 4 cuisses de poulet (moi, j'ai doublé la recette pour les lunchs du dîner)
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 20 à 40 minutes (selon la grosseur des cuisses)


Ingrédients

4 cuisses de poulet, sans la peau
1 1/2 tasse (375 ml) de babeurre
1 gousse d'ail, hachée finement
Le zeste d'un citron
2 c. à soupe (30 ml) de menthe fraîche, ciselée (environ)
1/4 tasse (60 ml) de coriandre fraîche, ciselée (environ)
Sel et poivre
Dans un grand sac à congélation, mélanger tous les ingrédients de la marinade (sauf le sel et le poivre). Laisser macérer minimum 2 heures au réfrigérateur.

Retirer le poulet de la marinade, Saler et poivrer.

Cuire sur le barbecue à chaleur indirecte jusqu'à ce qu'un thermomètre inséré dans la cuisse indique 77 C (170 F). Retourner les cuisses une fois au cours de la cuisson.
Source: Mélanie/La tête dans le chaudron

Panna cotta à la vanille, au chocolat blanc et aux fraises

Lorsque nous sommes chanceux au Saguenay, les températures chaudes sont au rendez-vous! Dans ce cas précis, j'aime beaucoup réaliser des desserts fruités et très frais au goût. En fin de semaine, j'ai mis la main sur cette belle recette de panna cotta qui répondait à tous mes critères de sélection. Encore une fois, je suis retournée au source et j'ai sorti une de mes revues Coup de Pouce; cette recette est d'ailleurs classée dans leur 200 meilleures desserts. À ce sujet,ils ont drôlement raison. La panna cotta est crémeuse à souhait grâce à l'ajout de babeurre et on y décèle, le très léger goût du chocolat blanc marié à celui de la vanille. Couverte d'une compote de fraises macérées, elles sont vraiment fantastiques!
Donne 6 portions
Préparation: 35 minutes
Cuisson: 4 à 5 minutes
Réfrigération: 2 heures
Repos: 30 minutes


Crème à la vanille et au chocolat blanc
1 gousse de vanille
1 sachet de gélatine sans saveur (7 g ou 1 c. à table/15 ml) (moi, 2 feuilles de gélatine)

3 c. à table (45 ml) d'eau
1 1/2 tasse (375 ml) de crème 35%
4 oz (125 g) de chocolat blanc haché finement
2 c. à table (30 ml) de babeurre


Fraises macérées
2 tasses (500 ml) de fraises hachées grossièrement
2 c. à table (30 ml) de sucre

Préparation de la crème

Couper la gousse de vanille en deux sur la longueur. Avec le dos de la lame d'un petit couteau, racler les graines. Réserver les graines et la gousse.

Dans un petit bol, saupoudrer la gélatine sur l'eau et laisser gonfler pendant 5 minutes. Dans une casserole à fond épais, mélanger la crème, le chocolat, le sucre, les graines et la gousse de vanille réservées. Chauffer à feu moyen, en brassant de temps à autre, de 4 à 5 minutes ou jusqu'à ce que le chocolat ait fondu. Retirer du feu. Retirer la gousse de vanille, la rincer, l'éponger et la réserver pour la préparation des fraises. Incorporer le babeurre et la préparation de gélatine à la préparation de la crème.

Verser le mélange dans 6 petits verres ou ramequin d'une capacité de 1 tasse (250 ml). Couvrir les verres d'une pellicule de plastique et réfrigérer pendant au moins 2 heures ou jusqu'à ce que la crème ait pris.

Préparation des fraises

Entre-temps, dans un bol, écraser la moitié des fraises à l'aide d'une fourchette. Ajouter le reste des fraises, le sucre et la gousse de vanille réservée et mélanger délicatement. Couvrir et laisser reposer à la température ambiante pendant 30 minutes (brasser délicatement de temps à autre).

Au moment de servir, retirer la gousse de vanille de la préparation de fraises. Garnir les panna cotta des fraises macérées.
Source: Coupe de Pouce

lundi 30 mai 2011

Esquimaux Tagada au chocolat

La semaine passée, je me suis procurée des moules pour confectionner des esquimaux maisons. La première recette que j'ai trouvée et qui m'a immédiatement tentée, est celle-ci puisque j'avais un pot rempli de Tagada et des fraises fraîches. C'est vraiment trop bon; gourmand en titi!!!


Donne environ 8 esquimaux
Préparation: 35 minutes
Congélation: 6 h 30



250 g de fraises fraîches
500 ml de lait demi-écrémé
200 g de fraises Tagada
150 ml de lait concentré sucré
500 g de chocolat noir
150 g d'amandes mondées

Équeutez et lavez les fraises. Mixez le lait avec les fraises Tagada. Ajo0utez les fraises Fraîches, le lait concentré sucré et mixez de nouveau.

Passez la préparation au chinois ou dans une passoire. Versez-la dans les moules à esquimaux. Placez les bâtonnets de maintien. Faites prendre au congélateur pendant 6 heures.

Hachez le chocolat et faites-le fondre au bain-marie; laissez-le tiédir. Concassez les amandes.

Démoulez les esquimaux en chauffant les moules entre vos mains. Plongez-les dans le chocolat et saupoudrez-les d'amandes. Plantez les bâtonnets des esquimaux dans un bloc en polystyrène et remettez le tout au congélateur pour 30 minutes environ.

dimanche 29 mai 2011

Pâtes aux brocolis et à la saucisse de Stefano Faita

Chez moi, ces pâtes ont été rebaptisées «Les pâtes vertes». C'est la seule chose que les enfants ont trouvé à me dire à part que c'est bon bien entendu. Ces temps-ci, je teste quelques recettes de Stefano Faita qui sont tirées de son émission «Al dente». Jusqu'à maintenant, ces recettes connaissent un vif succès à la maison et ma famille adore les pâtes. Dans cette recette, c'est la sauce à 80 % composée de brocolis qui m'a sérieusement intriguée! Il ne faut pas oublier, qu'elle donne un joli vert aux pâtes, ce qui retient incontestablement l'attention!


Pour 4 personnes

Ingrédients

400 g (14 oz) de saucisses italiennes douces
Huile d'olive extra vierge au goût
900 g (2 lb) de brocoli
450 g (1 lb) de pâtes courtes (penne, fusilli, rigatoni, etc.)
2 gousses d'ail émincées
3 c. à soupe de piments forts dans l'huile émincés
4 c. à soupe de fromage parmigiano reggiano râpé
Sel au goût
Méthode

Retirer la chair à saucisse des boyaux.

Dans une poêle, faire chauffer l'huile d'olive et faire revenir la saucisse jusqu'à ce qu'elle soit presque cuite. Réserver.

Faire bouillir le brocoli dans de l'eau salée jusqu'à ce qu'il soit légèrement trop cuit.

Sortir le brocoli de l'eau et le déposer dans un bol. Avec une fourchette, le réduire en purée.

À ce point, faire bouillir les pâtes dans la même eau salée que celle utilisée pour cuire les brocoli.

Dans une grande poêle, faire chauffer de l'huile d'olive pour faire revenir l'ail et les piments forts environ 1 minute (ne pas laisser brûler l'ail).

Incorporer la chair à saucisse et la purée de brocoli dans la poêle. Laisser cuire de 3 à 5 minutes.

Verser le mélange dans un grand bol et y ajouter les pâtes. Bien mélanger.

Vérifier l'assaisonnement et saler au goût.

Garnir de fromage parmesan râpé et servir.
Déclinaison: Stefano Faita

samedi 28 mai 2011

Mousse au caramel

Voici la petite touche sucrée qui accompagnait ma blanquette de veau en cocotte d'hier soir. La recette provient du même magazine que j'ai épluché au travail! Elle est simple et très rapide à préparer. Son goût est à se rouler par terre; pour les amateurs de caramel au beurre salé. J'ai décoré de petits éclats de copeaux de chocolat noir.


6 portions
Préparation: 20 minutes
Cuisson: 10 minutes


1 feuille de gélatine
3/4 tasse (180 ml) de crème 35%
1/2 tasse (125 ml) de sucre en poudre
2 c. à soupe (30 ml) de beurre salé
1 1/2 oz (45 g) de chocolat noir en copeaux
Dans un bol d'eau froide, faire ramollir la feuille de gélatine. Essorer et réserver.

Dans une casserole, faire bouillir 3 c. à soupe (45 ml) de crème. Réserver.

Dans une autre casserole, verser 6 c. à soupe (90 ml) de sucre et faire chauffer jusqu'à l'obtention d'un caramel. Retirer du feu et ajouter le beurre en parcelles en fouettant, et verser la crème bouillante. Ajouter la feuille de gélatine et faire fondre dans le caramel en fouettant. Laisser refroidir la préparation.

Fouetter la crème restante en incorporant le sucre restant. Ajouter délicatement la crème fouettée au mélange de caramel refroidi.

Répartir la mousse dans des verrines et placer au frais au moins 1 heure.

Juste avant de servir, répartir des copeaux de chocolat noir sur les mousses. Servir bien froid.

Blanquette de veau en cocotte

Il y a deux semaines de ça au travail, j'étais à ma pause lorsque j'ai mis la main sur une revue qui traînait au poste des infirmières. En la feuilletant, je suis tombée sur cette recette de blanquette de veau qui m'a charmé avec l'ajout d'un bulbe de fenouil. Je l'ai donc copiée à la mitaine question de la tester un beau jour. Hier soir, en cherchant quoi faire pour le souper, cette recette m'est revenue à l'esprit et comme j'avais tout ce qu'il fallait pour la réaliser, je me suis mise à la cuisiner. Je n'ai pas du tout été déçue, c'était trop bon! J'ai servi avec des linguine question d'absorber la délicieuse sauce et de ne pas en perdre une goutte. J'ai mis la recette de côté, dans mes classiques.
4 portions
Préparation: 10 minutes
Cuisson: 1 h 15


1 lb (450 g) de veau en cubes
2 c. à soupe (30 ml) de farine tout usage
1 c. à soupe (15 ml) d'huile d'olive
6 tasses (1.5 litre) de bouillon de légumes
1 oignon
1 clou de girofle
1 bouquet garni (moi, feuille de laurier, thym frais et persil frais)
Poivre du moulin
3/4 tasse (180 ml) de crème 15% (moi, 35%)
Le jus d'un citron

Garniture

1 bulbe de fenouil coupé en morceaux
2 oignons coupés en morceaux (moi, petits oignons rouges)
2 carottes coupées en morceaux
2 tasses (500 ml) de petits champignons blanc entiers
2 c. à soupe (30 ml) d'huile d'olive
Thym, frais au goût
Sel et poivre du moulin
Préchauffer le four à 160 C (325 F).

Enrober les cubes de veau de farine. Réserver.

Dans une grande casserole, chauffer l'huile et faire dorer les cubes de veau enfarinés. Verser le bouillon pour couvrir la viande. Ajouter l'oignon piqué du clou de girofle et le bouquet garni.

Poivrer et laisser mijoter 60 minutes.

Pendant ce temps, placer les légumes coupés dans un plat allant au four. Arroser d'huile d'olive et ajouter le thym frais; saler et poivrer.

Enfourner 25 minutes. Par la suite, garder les légumes au chaud.

Une fois la cuisson terminée, retirer l'oignon piqué et le bouquet garni et ajouter la crème et le jus de citron. Ajouter les légumes dorés, mélanger et servir aussitôt.
Source: Une revue quelconque

vendredi 27 mai 2011

Youpi! C'est vendredi! Cupcakes framboise-amaretti

Pour fêter cette magnifique journée ensoleillée, je vous offre ces jolis et délicieux cupcakes garnis de framboises fraîches. Il m'en a fallu du temps, mais j'ai finalement downloadé un nouveau navigateur pour être en mesure de vous écrire des commentaires et pour pouvoir publier sur mon blog. Comme plusieurs d'entre vous, j'ai eu quelques problèmes avec Blogger et j'ai dû trouvé une solution de rechange en attendant qu'il répare «je ne sais pas quoi». Bref, me revoilà! J'irai sûrement vous rendre une petite visite au cours de la journée si j'ai du temps devant moi ou au cours de la fin de semaine puisque je recommence à travailler cette nuit. Malheureusement, j'ai pris du retard dans mes lectures grâce aux problèmes de blogger et j'en suis désolée! Je vais me reprendre!

Aujourd'hui, j'ai choisi une recette qui utilisait beaucoup de fruits frais en garniture puisque j'ai beaucoup de framboises au frigo et que je les adore. J'avais également un restant d'amaretti à passer! Cette merveilleuse recette est apparue devant moi et j'ai craqué! Le rouge est une de mes couleurs fétiches et j'adore en abuser dans mes réalisations! Maintenant, voici la recette de la journée! Bon début de fin de semaine à vous chers blogueurs!

Pour 12 cupcakes (moi 6)
Préparation: 20 minutes + refroidissement
Cuisson: 20 minutes

75 g de biscuits amaretti

75 g de sucre de canne blond

100 g de beurre demi-sel en pommade

2 oeufs

75 g de farine à levure incorporée

1/2 c. à thé de levure chimique

Garniture

200 g de fromage frais

8 c. à table de sucre glace + 1 pincée pour décorer

250 g de framboises fraîches

Garnir un moule à muffins de 12 alvéoles de caissettes en papier. Mettre les biscuits amaretti dans un sachet en plastique et les broyer en écrasant le sac avec un rouleau à pâtisserie.


Verser les biscuits émiettés dans un saladier. ajouter le sucre, le beurre, les oeufs, la farine et la levure. Fouetter une minute avec un fouet électrique. Répartir la pâte dans les caissettes.


Faire cuire 20 minutes dans un four préchauffé à 180 C jusqu'à ce que les petits gâteaux soient gonflés et juste fermes au toucher. Les laisser refroidir sur une grille.


Fouetter le fromage frais dans un bol avec une cuillère en bois pour l'assouplir. Ajouter le sucre glace en fouettant. Étaler ce mélange sur les cupcakes avec une petite palette. Décorer avec les framboises et saupoudrer de sucre glace.



Déclinaison: Cupcakes/Colorés à croquer de Marabout

Beignets à la crème sure à l'ancienne

Bon matin tout le monde! Je suis de retour, mais j'ai dû passé par un autre navigateur pour venir publier sur mon blog. Je connais des problèmes de connection depuis le 26 mai avec mon navigateur habituel. Cependant, j'ai tout de même cuisiné un peu. J'ai testé des recettes de beignets en autre avec un nouveau livre que je me suis procurée dernièrement.

Je vous ai raconté que pendant mes dernières vacances, moi, Mr. Tomate et Bébé Tomate sommes partis faire un petit tour pour visiter quelques pâtisseries/boulangeries, charcuteries etc. à Alma. Lorsque nous sommes entrés dans la boulangerie, il y avait tout plein d'irrésistibles beignets (comme les appelle Mr. Zachary alias Bébé Tomate) et lorsque mon tout petit bout d'homme les a apperçus, il a fait un beau rond et couru derrière le comptoir avec les gentilles dames qui servaient (oui-oui!); résultat, j'ai récupéré mon bébé juste à temps avant qu'il n'aggrippe quelques beignets au passage (il avait les yeux émerveillés). Lorsque j'ai vu qu'il aimait les beignes à ce point là, je me suis procurée un livre de cuisine sur les beignes. En voici le premier extrait. Je les ai glacés avec du beurre d'érable. Bon appétit!


Donne de 6 à 10 beignes
Temps de repos: 15 minutes
Friture: 40 minutes



1/4 tasse (160 g) de farine tout usage
1 c. à thé de soda à pâte
1 c. à thé de cannelle
Une pincée de sel
1/3 tasse (75 g) de sucre fin
1/4 tasse de crème sure
1 gros oeuf
1 c. à table (1/2 oz) de beurre non salé ou huile végétale (moi, beurre)
Huile végétale pour la friture (moi, huile de canola)
Tamiser ensemble la farine, le soda à pâte et la cannelle. Ajouter le sel. Réserver.

Dans un bol moyen, combinaer le sucre, la crème sure, l'oeuf et le beurre jusqu'à ce que le mélange soit crémeux. Ajouter le mélange de farine un petit peu à la fois jusqu'à ce qu'une pâte crémeuse se forme. couvrir le bol d'une pellicule plastique et réfrigérer la préparation de 15 à 20 minutes.

Rouler la pâte sur une surface légèrement farinée à une épaisseur de 1/2 po, tailler des beignets à l'aide d'un emporte-pièce de 2 1/2 po de diamètre. Tailler jusqu'à ce qu'il ne reste plus de pâte.

Avec une spatule de métal, mettre les beignets dans l'huile. Frire de 1 à 2 minutes par côté, ou jusqu'à ce qu'elle soit d'un beau brun doré. Retirer de l'huile et laisser égoutter sur du papier absorbant. Laisser refroidir jusqu'au moment de glacer.
Source: doughnuts / Lara Ferroni

mercredi 25 mai 2011

Panna cotta aux framboises

Lorsque j'ai vu cette belle recette de panna cotta chez la talentueuse et très sympathique Nadji de Saveurs et Gourmandises, j'ai tout de suite fondu devant la liste d'ingrédients et les magnifiques photos qu'elle présentait! Des framboises, c'est le mot magique pour me faire saliver! En faisant le ménage de mon frigo, j'ai remarqué que j'avais tous les ingrédients pour réaliser cette panna cotta. Hier en me levant vers 14 h, ce fût donc l'opération production de ce dessert léger et alléchant. Le résultat a été concluant, tous ont aimé! C'est léger, pas trop sucré et tellement rafraîchissant avec les belles framboises qui se trouvent au fond de la verrine. Merci Nadji d'avoir partagé cette petite merveille fruitée!
Pour 4 verrines

Ingrédients

200 ml de crème fraîche liquide entière
100 g de mascarpone
100 g de fromage blanc
50 g de sucre
1 barquette de framboises
2 feuilles de gélatine
Préparation

Trempez les feuilles de gélatine dans de l'eau froide au moins 10 minutes.
Faites chauffer la crème dans une casserole.
Essorez la gélatine.
Faites-la fondre dans la crème chaude.
Mélangez le mascarpone et le sucre dans un récipient.
Battez.
Rajoutez le fromage.
Mélangez bien.
Versez dessus la crème bien tiède à froide.
Mélangez bien le tout.
Mettez les framboises dans le fond des verrines.
Couvrez de crème.
Mettez au frais.
Laissez prendre plusieurs heures.
Décorez d'un peu de coulis et d'une framboise avant de servir.

Si vous voulez servir la panna cotta démoulée, pensez à rajouter 1 feuille de gélatine pour qu'elle tienne mieux.
Source: Nadji/Saveurs et Gourmandises

mardi 24 mai 2011

Pain doré à l'érable, sauce aux pommes caramélisées

Ce matin, c'est un déjeuner gourmand qui vous attend chez moi! J'ai acheté un délicieux pain à l'érable à la boulangerie avec l'idée de le servir en pain doré à mes deux grands qui sont en journée pédagogique. J'ai choisi de servir ce pain doré avec une sauce aux pommes assez fantastique au goût et avec sa texture caramélisée qui n'est pas à négliger. Vraiment très bon! Maintenant, je vous tire ma révérence pour aller faire dodo au moins 4 heures et si je veux être en mesure de concocter un petit dessert assez alléchant dans l'après-midi!


Pour 4 personnes
Temps de préparation: 5 minutes


2 oeufs
125 ml (1/2 tasse) de crème 35%
125 ml (1/2 tasse) de sirop d'érable
4 tranches de pain (moi, à l'érable)
30 ml (2 c. à soupe) de beurre
Dans un bol, fouetter les oeufs avec la crème et la moitié du sirop d'érable. Déposer les tranches de pain dans la préparation aux oeufs et laisser imbiber de 2 à 3 minutes. Dans une poêle, faire fondre le beurre à feu moyen. Égoutter les tranches de pain et déposer dans la poêle. Faire dorer 2 minutes de chaque côté.

Servir avec le reste de sirop d'érable et la sauce aux pommes caramélisées.
Sauce aux pommes caramélisées

Donne 2 à 2 1/2 tasses

6 pommes moyennes Granny Smith
1 tasse de sucre
2 bâtons de cannelle
2 c. à soupe de beurre non salé
1 c. à thé d'extrait de vanille
Le zeste et le jus d'une lime (1 à 2 c. à soupe)
Peler et enlever le coeur des pommes. Les tailler en morceaux de 2 po. Mettre les pommes dans une casserole à fond épais. Ajouter les ingrédients restants. Le sucre va se dissoudre à la chaleur.

À feu moyen-élevé, porter à ébullition. Cuire à feu élevé environ de 30 à 40 minutes. Ne pas brasser jusqu'à ce que l'eau soit évaporée et que le sucre brunisse en caramélisant dans le fond de la casserole. Lorsque la caramélisation commence, réduire la chaleur à moyen-bas.

À chaque fois que le fond de la casserole caramélise, brasser avec une cuillère en bois.

La sauce aux pommes est prête lorsque les pommes sont cuites et recouvertes d'une couche de caramel légèrement craquant, environ de 25 à 30 minutes.

Enlever les bâtons de cannelle avant de servir.


Déclinaison: Moi et La sauce aux pommes caramélisées du Clinton St Baking Company Cookbook

lundi 23 mai 2011

Madeleines à la pistache

Aujourd'hui, le temps est à la pluie et j'en ai profité pour cuisiner toute la journée. Comme je recommence à travailler ce soir, cette journée va avoir été pratique et très productive. Comme petites bouchées sucrées, j'ai préparé des madeleines à la pistache. Pour ce faire, j'ai dû commencer par réaliser de la pâte de pistaches que je n'avais plus en réserve. J'ai eu beaucoup de difficulté à prendre des photos puisque Zachary alias Bébé Tomate les aime tellement, qu'il a fait main basse sur l'assiette de service où je les avais déposées. Je vais devoir les cacher si je veux qu'il en reste suffisamment pour que tout le monde puisse y goûter! Elles sont divines!
Pour 24 madeleines
Préparation: 20 minutes
Cuisson: 10 minutes


2 oeufs
140 g de beurre à température ambiante+15 g pour les moules
140 g de sucre semoule
100 g de farine
1 c. à thé de pâte de pistaches
Une pincée de sel
Préchauffer le four à 200 C. Séparer les blancs des jaunes d'oeufs et monter les blancs en neige.

Fouetter le beurre et le sucre afin d'obtenir un mélange homogène. Ajouter la farine, les jaunes d'oeufs, le sel, la pâte de pistaches et terminer en mélangeant délicatement le tout avec les blancs d'oeufs.

Graisser légèrement les moules et verser la pâte à hauteur dans les empreintes. Ne pas trop mettre de pâte, car les madeleines gonflent à la cuisson. Enfourner 10 minutes. Laisser tiédir avant de démouler.
Source: Madeleines et Financiers / Hachette

Muffins aux poires et au caramel

Je suis retombée encore une fois dans les muffins, mais que voulez-vous, je les adore! Je n'avais encore jamais testé une recette alliant poires et caramel. Lorsque j'ai vu le caramel qui s'échappait d'une façon trop gourmande hors des muffins, je n'ai pu résisté à l'envie de les préparer. La photo du livre est si attirante! En plus, j'avais deux belles poires qui ne demandaient qu'à être cuisinées. J'ai juste fait une petite modification car l'idée d'ajouter des pacanes hachées me charmait beaucoup plus que les amandes effilées de la recette. Ils sont délicieux, dégoulinants de caramel, gorgés de poires et de noix; très gourmands! Miam!miam!



Pour 12 muffins
Préparation et cuisson: 45 minutes


300 g de farine
2 1/2 c. à thé de levure chimique
2 c. à thé de cannelle moulue (moi 1 c. à thé)
1 pincée de sel
85 g de sucre blond
100 g de beurre
2 gros oeufs
250 ml de lait
2 poires mûres
100 g de caramels mous
25 g d'amandes effilées (moi pacanes hachées)
Préchauffer le four à 200 C.

Disposer douze caissettes en papier dans les alvéoles d'un moule à muffins. Dans un saladier, mélanger ensemble la farine, la levure chimique, la cannelle, le sel et le sucre. Faire fondre le beurre, puis le battre dans un autre récipient avec les oeufs et le lait à l'aide d'un fouet. Peler les poires, les épépiner, puis les détailler. Couper les caramels en morceaux.

Verser la préparation liquide dans le saladier. Incorporer les poires et le tiers des caramels en mélangeant brièvement, jusqu'à l'obtention d'une pâte marbrée. La répartir dans les caissettes en papier. Parsemer des morceaux de caramels restants et d'amandes effilées (pacanes), puis enfourner pour 30 minutes. Démouler et laisser refroidir sur une grille.
Déclinaison: Muffins, Cupcakes et Petits gâteaux /Larousse

dimanche 22 mai 2011

Filets de porc au parfum d'érable

Voilà qui devrait compléter ma publication pour cette magnifique journée ensoleillée. Je devrait revenir en soirée pour écrire un petit mot à chaque personne qui m'a écrit un commentaire depuis 2 jours. Et oui, je suis en retard, mais il fait si beau que l'appel de la nature et surtout l'envie de jardiner m'attire irrésistiblement à l'extérieur. Hihihi! De plus, Mr. Tomate m'a proposé d'aller magasiner les annuelles (et les vivaces, mais motus et bouche cousue, je ne voudrais pas faire paniquer Mr. Tomate) pour embellir la maison et je ne résiste jamais à un shopping pépinière! Bonne journée donc mes chers amis blogueurs!


Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 30 à 40 minutes
Portions: 4



2 beaux filets de porc coupés en deux
2 noix de beurre
30 ml (2 c. à soupe) d'huile d'olive
4 échalotes françaises hachées finement
1 gousse d'ail finement émincée
60 ml (4 c.à soupe) de sirop d'érable
15 ml (1 c. à soupe) de gingembre frais râpé
Le jus et le zeste de citron
250 ml (1 tasse) de bouillon de boeuf
sel et poivre au goût
75 ml (1/3 tasse) de crème 35%

Préchauffer le four à 180 C (350 F).

Dans une poêle préchauffée, saisir et griller à feu vif les filets de porc dans un peu de beurre et d'huile, de 5 à 7 minutes, de tous les côtés. Déposer dans un plat et poursuivre la cuisson au four une vingtaine de minutes.

Pendant ce temps, préparer la sauce. Faire suer et griller les échalotes et l'ail dans le reste du beurre et de l'huile dans la poêle qui a servi à saisir les filets de porc.

Ajouter le sirop d'érable et le gingembre, et faire caraméliser le tout quelques minutes à feu moyen. Déglacer avec le jus du citron et mouiller avec le bouillon de boeuf. Laisser réduire de moitié et assaisonner au goût.

Ajouter la crème et laisser réduire de nouveau quelques minutes jusqu'à l'obtention d'une belle sauce crémeuse et onctueuse.

Servir les filets de porc finement émincés nappés de la sauce à l'érable. Décorer avec le zeste de citron.
Source: La cuisine des saisons de Clodine/Édition Jean-François Plante

Coucous aux fruits séchés et au safran

Hier soir, je préparais des filets de porc au parfum d'érable et je n'avais pas le goût de préparer un accompagnement que je sers habituellement comme le riz, des pommes de terre ou des pâtes. Je me suis alors naturellement dirigée vers l'accompagnement que la revue de cuisine suggérait et c'est ce fabuleux coucous au fruits séchées qui a vu le jour! Une merveille de saveurs qui a rehaussé le goût de mes filets de porc. Je la garde pas trop loin cette recette. Un peu plus tard, je publierai la recette de filet de porc au parfum d'érable.


Temps de préparation: 20 minutes
Temps de cuisson: 5 minutes
Temps de repos: 10 à 15 minutes
Portions: 4 à 6


15 ml (1 c. à soupe) d'huile d'olive
1 oignon haché finement
1 gousse d'ail hachée finement
2 pincées de safran
Le jus et le zeste d'un demi-citron
325 ml (1 1/3 tasse) de bouillon de poulet
325 ml (1 1/3 tasse) de couscous
30 ml (2 c. à soupe) de beurre
6 dattes coupées en petits dés
6 abricots secs coupés en petits dés
60 ml (1/4 tasse) de raisins dorés
75 ml (1/3 tasse) de persil plat haché
Sel et poivre du moulin
Faire chauffer l'huile et y faire revenir l'oignon pendant 4 minutes. Ajouter le safran, le jus et le zeste de citron, et le bouillon de poulet. Porter à ébullition, retirer du feu, ajouter le couscous et le beurre. À l'aide d'une fourchette, mélanger afin de bien séparer les grains. Couvrir et laisser reposer de 10 à 15 minutes, ou jusqu'à ce que le liquide soit tout absorbé.

Assaisonner, ajouter les dattes, les abricots, les canneberges, les raisins et le persil. Bien mélanger et faire réchauffer environ 5 minutes à feu doux en brassant continuellement ou servir immédiatement.
Source: La cuisine des saisons de Clodine/Édition Jean-François Plante

samedi 21 mai 2011

Coppa alle fragole e ricotta (Coupes aux fraises et à la ricotta)

Comme il fait très beau et assez chaud ces temps-ci au Saguenay, je boude un peu plus mon four et je prépare des plats et des desserts très rapides d'exécution. Ce dessert en est un bon exemple et il m'a permis de passer (opération vide frigo) les fraises que l'adorable Mr. Tomate avait achetées en quantité industrielle. Cette recette de coupes, je l'ai empruntée à un blog italien «L'albero della carambola» qui présentait d'ailleurs sa recette à un concours dont l'ingrédient de base était la fraise. Nous avons tous adoré ce dessert au goût léger et fruité. Tout y était, une texture crémeuse et une fruitée coupés par le croustillant des biscuits et des meringues écrasés. Miam! Simple et très rafraîchissant! D'ailleurs, cette recette me permettait d'utiliser mon tout nouveau support à verrines et de limiter les quantités de sucrerie. Ha!ha!ha!
Ingrédients

200 g de ricotta
2 blancs d'oeufs
3 c. à soupe de sucre
100 g de biscuits secs (moi amaretti)
100 g de meringues

Sauce à la fraise

1 panier de fraises
Jus de citron
1 c. à soupe de sucre
Dans un bol, combiner la ricotta avec le sucre. Fouetter les blancs d'oeufs en neige et ajouter délicatement au mélange de ricotta en pliant. Laisser reposer au réfrigérateur quelques heures.

Pendant ce temps, écraser les biscuits et les meringues avec les mains.

Sauce à la fraise

Couper les fruits en petits morceaux. Ajouter au goût 1 c. à soupe de sucre et le jus de citron. Laisser cuire à feu doux pendant quelques minutes, puis verser le mélange de fraises dans le blender. Laisser refroidir.

Dans des coupes individuelles, déposer une couche de biscuits dans le fond, ajouter la meringue émiettée puis la garniture de fromage à la crème. Terminer par la sauce aux fruits.

NB: Vouz pouvez également choisir d'autres fruits pour la sauce.
Source: L'albero della carambola