Mot de l'auteure

J'ai commencé à cuisiner à l'âge de 9 ans. Ma mère me faisait grimper sur un petit banc et m'a rapidement transféré sa passion pour la cuisine. Ce blog représente mon livre de recettes virtuel. J'y collectionne des recettes de famille, des recettes prises dans divers livres que je possède et plusieurs recettes sont tirées de mes blogs favoris. J'espère que vous y retrouverez ce que vous cherchez. J'espère ainsi vous transférer mon amour pour la cuisine. Bienvenu à tous!

Caroline B.

samedi 30 avril 2011

Muffins aux bananes et streusel de Sarabeth Levine

Habituellement, mes collations au travail sont composés de yogourt, de fruits frais et de céréales granola. Je viens cependant de renouer avec le plaisir de cuisiner de bons muffins maisons! Il me restait des bananes dans le plat à fruits; je me suis donc fait un devoir de préparer une fournée de muffins aux bananes qui sont vénérés particulièrement à la maison. Encore une fois, j'ai utilisé mon tout nouveau livre Sarabeth's Bakery. Ces muffins sont moelleux,savoureux et pour une fois, on n'utilise pas les bananes en purée mais parées en tranches. J'ai adoré aussi le streusel au subtil goût de cannelle.
Streusel
6 c. à table de farine non blanchie
1 c. à table de sucre fin
1 c. à table de cassonade
1/8 c. à thé de cannelle
2 1/2 c. à table de beurre non salé fondu
1/4 c. à thé d'extrait de vanille

Muffins
Beurre ramolli pour les moules
3 tasses de farine non blanchie
1 c. à table de levure chimique
1/2 c. à thé de sel de mer fin
8 c. à table (1 bâton) de beurre non salé, froid et coupé en cubes de 1/2 po
1 tasse de sucre fin
Le zeste d'1/2 citron râpé
Les graines d'une 1/2 gousse de vanille ou 1/2 c. à thé d'extrait de vanille pure
2 gros oeufs, à la température de la pièce, battus
1/2 tasse de lait entier
1 tasse de crème sure
4 petites bananes, pelée et coupes en tranches de 1/4 po d'épais
Préchauffer le four à 400 F (200 C). Brosser l'intérieur de 12 empreintes de moule à muffins avec le beurre ramolli (moi, caissettes en papier).

Pour le streusel, mélanger la farine, le sucre fin, la cassonade, la cannelle, le beurre et la vanille avec les doigts dans un petit bol jusqu'à combinaison et formation d'une chapelure grossière. réserver.

Tamiser la farine, la levure chimique et le sel ensemble dans un bol moyen. Battre le beurre dans à vitesse élevée jusqu'à ce qu'il soit crémeux, environ 1 minute. Ajouter graduellement le sucre et continuer à battre, en raclant les parois du bol souvent, jusqu'à ce que le mélange soit léger, environ 5 minutes. Ajouter le zeste de citron et les graines de vanille ou l'extrait de vanille. Ajouter graduellement le lait et les oeufs. Réduire la vitesse du batteur électrique à basse vitesse. Ajouter la farine en alternant avec la crème sure, en raclant les parois du bol après chaque addition. Ne pas trop battre. Ajouter les tranches de bananes.

Diviser la pâte à muffins dans les moules préparés.

Cuire au four 10 minutes. Réduire la température du four à 375 F et cuire jusqu'à ce que le muffins soient dorés, environ 15 minutes de plus.

Laisser refroidir 10 minutes. Démouler et laisser refroidir complètement.
Déclinaison: Sarabeth's Bakery

Boulettes de boeuf aux pêches

Il y a déjà quelques temps que je réserve cette jolie recette de boulettes de boeuf pour une journée où mon temps sera compté. C'est vendredi soir que j'ai enfin eu l'occasion de la réaliser. Les boulettes cuisent dans une délicieuse sauce sucrée-salée et le service est rehaussé d'un joli quartier de pêches qui nous met l'eau à la bouche par sa riche couleur. C'était vraiment trop bon et réconfortant... après une dure journée! Nous avons tous adoré! J'ai trouvé ce festin tout à fait délectable chez Kat, une fantastique et très charmante blogueuse qui nous fait rêver et saliver avec les magnifiques images de ses réalisations. Son blog vaut vraiment le détour!


28 oz (en conserve) de pêches en moitiés égouttées (réserver le jus).

Boulettes

1 1/2 lb de boeuf haché mi-maigre
1 oignon haché finement
1 oeuf battu
1 c. à thé de sel
1/4 c. à thé de poivre
1/2 tasse de chapelure
Huile
Beurre

Sauce

1 tasse de sauce chili
1 c. à table de moutarde sèche
2 c. à table de jus de citron
1 c. à table de sauce soya
1/4 tasse de cassonade
1/2 tasse d'eau
1/2 tasse de jus de pêches (jus réservé)
Mélanger ensemble tous les ingrédients des boulettes, sauf l'huile et le beurre. Former des petites boulettes de 1 po de diamètre.

Dans un grand chaudron, dorer les boulettes dans l'huile et le beurre jusqu'à coloration.

Mélanger tous les ingrédients de la sauce. Verser sur les boulettes.

Couvrir et cuire au four préchauffé à 350 F (180 C) pendant 40 minutes.

Découvrir et cuire encore 10 minutes.

Ajouter les pêches et cuire encore 5 minutes à découvert.

Servir sur une purée de pommes de terre ou du riz.


Source: Kat de Douceurs au palais / inspirée de La Boîte à Recettes Web

vendredi 29 avril 2011

Youpi! C'est vendredi! Gâteau au chocolat et au mascarpone

C'est très bientôt mon premier blog anniversaire (le 3 mai). Alors, j'ai pensé m'offrir ce magnifique et fantastique gâteau au chocolat glacé d'une crème de mascarpone et nappé d'un glaçage au caramel. Lorsque je l'ai vu dans un tout nouveau livre de recette que je me suis offert cette semaine, j'ai eu un coup de foudre pour l'habillage de ce gâteau. Il est beau à regarder, mais surtout il est divin! Je ne me souviens pas d'avoir mangé un gâteau aussi délirant et qui me laissait un tel goût de rêve! Wow! Je le mets de côté celui-là! Bonne journée tout le monde car moi, c'est dodo et le boulot qui reprend cette nuit!


Pour 10 personnes
Préparation: 20 minutes
Réfrigération: 30 minutes
Cuisson: 1 heure


25 g de cacao en poudre
250 g de beurre ramolli
200 g de cassonade
2 oeufs
1 c. à soupe de mélasse
185 g de farine à levure incorporée
125 ml de lait

Crème au mascarpone
250 g de mascarpone
300 ml de crème fraîche épaisse
Glaçage au caramel
60 g de beurre
100 g de cassonade
60 ml de lait
240 g de sucre glace
Préchauffez le four à 1880 C (350 F). Graissez un moule à gâteau rond et tapissez le fond et les côtés de papier parchemin.

Tamisez le cacao en poudre dans un saladier puis ajoutez les autres ingrédients. Battez à vitesse minimale jusqu'à l'obtention d'un mélange homogène. Passez à la vitesse supérieure et continuez de battre jusqu'à ce que la préparation change de couleur. Versez-la dans le moule et faites cuire 1 heure au four.

Pendant ce temps, préparez la crème au mascarpone et le glaçage au caramel. Fouettez le mascarpone et la crème fraîche dans un bol jusqu'à ce que le mélange soit bien ferme. Pour le glaçage, faites chauffer le beurre, la cassonade et le lait dans une petite casserole sans cesser de remuer et sans laisser bouillir, jusqu'à ce que le sucre soit dissous. Retirez la casserole du feu. Ajouter le sucre glace et continuez à remuer jusqu'à ce que la préparation soit lisse.

Sortez le gâteau du four et laissez-le reposer 10 minutes, puis démoulez sur une grille en métal.

À l'aide d'un grand couteau à dents, coupez le gâteau en deux tranches d'épaisseur égale. Déposer la base sur un plat de service et étalez une moitié de la crème au mascarpone dessus, puis la moitié de glaçage au caramel. Répétez l'opération avec l'autre tranche du gâteau. Terminez par le glaçage au caramel. Passer la pointe d'une brochette sur ce nappage pour obtenir un effet marbré, puis placez le gâteau 30 minutes au frais, jusqu'à ce que le glaçage soit ferme.

jeudi 28 avril 2011

Pennoni au chorizo et au paprika fumé

Hier soir, c'était la journée parfaite pour confectionner un plat de pâtes. Il y a quelques jours, j'ai sélectionné cette recette intriguée par la saveur du paprika fumé et du chorizo dans une sauce tomatée agrémentée de poivron grillé. Mr Tomate et les enfants ont fait honneur à leur bol de pâtes; ils ont apprécié ainsi que moi d'ailleurs. Je dois hélas vous quitter dès maintenant car je dois me rendre à une formation et je reprends mon travail cette nuit. Je vous dis à demain pour mon vendredi gourmand!

Pour 4 personnes
Préparation: 5 minutes
Cuisson: 25 minutes

1 c. à soupe (15 ml) d'huile d'olive
7 oz (200 g) de chorizo coupé en dés
1 oignon haché
2 gousses d'ail hachées
1 c. à thé (5 ml) de paprika fumé fort
1 c. à soupe (15 ml) de câpres
1 c. à thé (5 ml) d'origan séché
1 c. à thé (5 ml) de zeste de citron finement râpé
1 pincée de sucre
5 oz (150 g) de poivron rouge grillé et tranché
2 boîte de 14 oz (398 ml) chacune de tomates concassées
11 1/2 oz (350 g) de pennoni ou penne
Sel et poivre

Pour servir

Huile pimentée (facultatif)
1/4 tasse (60 ml) de parmesan rapé


Dans une grande poêle, faire chauffer l'huile d'olive et faire griller le chorizo 2 à 3 minutes jusqu'à ce qu'il soit doré. Ajouter l'oignon et l'ail. Faire dorer 5 minutes.

Ajouter le paprika et faire cuire 1 minute puis ajouter les câpres, l'origan, le zeste de citron, le sucre, le poivron grillé et les tomates. Laisser mijoter 15 minutes à feu moyen.

Faire cuire les pâtes dans l'eau bouillante salée. Égoutter les pâtes et mélanger avec la sauce au chorizo. Servir immédiatement. Arroser d'un filet d'huile pimentée, si vous le désirez, et saupoudrer de parmesan râpé.




mercredi 27 avril 2011

Muffins à l'érable de Sarabeth Levine

Hier sur l'heure du souper, j'ai enfin reçu mon livre de cuisine «Sarabeth's Bakery». Je l'attendais avec impatience depuis déjà une couple de jours. La première recette qui a attiré mon attention fût celle que je vous présente aujourd'hui, des muffins à l'érable. C'est une recette simple, mais tout à fait divine; il faut sentir la délicieuse odeur d'érable qui se dégage de ces muffins! C'est le paradis! J'y ai ajouté une pacane enrobée de tire d'érable en garniture; ma petite touche personnelle et ma contribution à cette merveilleuse recette. Inutile de vous dire que j'ai modifié le type de noix de la recette; je préfère de cent fois, les pacanes aux noix de Grenoble. Bon appétit!
Pour 12 muffins


Beurre non salé ramolli, pour les moules (moi caissettes en papier)
2 1/4 de tasses de farine non blanchie
1/4 tasse de farine de blé entier
1 c. à table de levure chimique
1/2 c. à thé de sel fin
1 1/2 tasse de sirop d'érable pur, de préférence catégorie B
12 c. à table (1 1/2 bâtonnets) de beurre non salé, fondu
1/2 tasse de lait entier
1 gros oeuf plus 1 gros jaune d'oeuf, à la température de la pièce
1 tasse de noix de Grenoble, grossièrement hachées et grillées (moi, pacanes)
Préchauffer le four à 400 F (200 C). Brosser l'intérieur de 12 moules à muffins avec le beurre ramolli (moi, j'ai utilisé des caissettes en papier).

Dans un bol moyen, combiner ensemble la farine non blanchie, la farine de blé, la levure chimique et le sel. Dans un autre bol, combiner ensemble le sirop d'érable, le beurre fondu et le lait; ajouter alors l'oeuf et le jaune d'oeuf. Ajouter les ingrédients secs aux ingrédients liquides et mélanger jusqu'à ce que le mélange soit onctueux. Ajouter les noix. Laisser reposer la préparation 5 minutes.

Diviser la pâte dans les 12 moules à muffins préparés.

Cuire au four 10 minutes et réduire la température du four à 375 F; laisser cuire jusqu'à ce que le dessus des muffins soit d'un beau brun doré. Laisser refroidir 15 minutes avant de démouler. Laisser refroidir complètement sur une grille par la suite.
Déclinaison: Sarabeth Levine / Sarabeth's Bakery

mardi 26 avril 2011

Ramen au boeuf et aux légumes

Mes deux adolescents préférés adorent ce type de plat et ça tombe bien, puisque dernièrement j'ai appris à en confectionner une version maison très rapide à préparer et vraiment savoureuse. C'est une version modifiée au goût de mes enfants que je vous présente aujourd'hui; j'y ai ajouté de la viande et encore plus de légumes. Pour procéder selon la recette, j'ai également réalisé mon propre bouillon de légumes maison. Pour une question de goût, j'ai posé le pot de sambal oelek sur la table pour que chacun puisse s'en mettre selon sont seuil de tolérance; le mien étant plutôt du type très relevé.


15 ml (1 c. à soupe) d'huile d'arachide
15 ml (1 c. à soupe) d'huile de sésame grillé
1 poireau moyen émincé
8 à 10 champignons de Paris ou shiitake émincés (moi , Paris)
125 g de bébé épinards
1 généreuse poignée de germes de soja
1,5 litre de bouillon de légumes
1 carotte pelée et parée en petits bâtonnets
1/2 poivron rouge en fines lamelles
1 généreuse poignée de pois mange-tout parés
Quelques bok choy parés
45 ml (3 c. à soupe) de sauce soja
10 ml (2 c. à thé) de gingembre frais pelé et râpé
175 g à 180 g de nouilles à ramen, cuites
2 échalotes vertes hachées
2 ml (1/2 c. à thé) de flocons de piment séché (moi, sambal oelek)
1 paquet de boeuf à fondue ou boeuf en languettes (moi boeuf à fondue)
Dans un wok, faire chauffer les huiles. Faire revenir la viande quelques minutes et réserver. Ajouter tous les légumes sauf les épinards, les germes de soja et les bok choy (que l'on mettra seulement à la fin de la cuisson des légumes). Petit truc de cuisine: Pour garder vos légumes croquants, ajouter dans un premier temps 1 c. à soupe de vinaigre blanc et mélanger. Ensuite, ajouter 1 c. à soupe de sucre et mélanger. À la fin, ajouter 1 c. à soupe de sauce aux poissons et mélanger. (C'est ce qu'on appelle les trois étoiles-dans mon cours).

Ajouter les épinards, les germes de soja et les bok choy; cuire environ 1 minute. Remettre la viande dans le wok

Verser le bouillon de légumes et ajouter la sauce soja et le gingembre. Porter à ébullition.

Répartir les nouilles cuites dans quatre bols. Arroser des légumes et du bouillon chaud. Saupoudrer de flocons de piments séchés ou ajouter du sambal oelek au goût. Servir.

Poulet de l'olivier

C'est une vieille recette que je réalise à l'occasion depuis 16 ans. Elle date de l'époque où j'habitais Montréal lors de mes études en hygiène dentaire et surtout lors de mon premier mariage. C'est mon ex belle-soeur Nathalie qui m'en a fait cadeau après l'avoir fait lors de l'un de nos rassemblement familial. Un de mes fils vous dirait que la sauce est à tomber avec des pâtes au beurre et aux fines herbes. Cette recette est simple et rapide à réaliser; sa saveur est exquise pour une fan d'olives comme moi!


Pour 6 personnes


800 g à 1 kg de rôti de cuisses de poulet désossées (1,75 à 2,2 lb) (moi, hauts de cuisses désossés ou poitrines de poulet désossées)
3 c. à table de beurre
1/3 tasse d'oignon haché
1/2 tasse d'olives vertes dénoyautées, tranchées
1/2 tasse de jus d'olives
1/4 tasse de vin blanc ou de bouillon de poulet (moi, 1/4 tasse de vin blanc et 1/4 tasse de bouillon de poulet)
3 c. à table de pâte de tomates
1 feuille de laurier
1 c. à thé de thym frais ou 1/2 c. à thé, si séché
3/4 c. à thé de poivre
2 gousses d'ail dégermées et hachées
Préchauffer le four à 180 C (350 F).

Fondre le beurre dans un plat allant au four et sur le feu. Faire revenir le poulet avec les oignons afin qu'il soit bien doré de chaque côté.

Ajouter tous les autres ingrédients. Porter à ébullition sur le feu.

Cuire au four de 20 à 25 minutes ou jusqu'à ce que la viande soit bien cuite. Servir sur un lit de pâtes fraîches aux épinards ou nature avec un peu de beurre.
Source: Nathalie Z.

lundi 25 avril 2011

Mousse au chocolat noir et mascarpone, fond au dulce de leche

Bon lundi de Pâques! Je sais que ce n'est pas mon vendredi gourmand, mais aujourd'hui je vous propose une délicieuse mousse au chocolat noir revisitée (il fallait obligatoirement que je finisse les vacances de Pâques en beauté avec une touche chocolatée). Grâce à l'ajout de mascarpone, cette mousse est onctueuse à souhait et à tomber à la renverse. Question look, j'ai ajouté une cuillère à table de dulche de leche dans le fond des verrines et un copeaux de chocolat en garniture. Miam!!!
4 à 6 portions
Préparation: 10 minutes
Réfrigération: 3 heures


Ingrédients


150 g de chocolat noir
100 g de mascarpone
3 blancs d'oeufs, très froids
2 jaunes d'oeufs
90 g de sucre
1 pincée de sel

4 c. à soupe de dulce de leche
Copeaux de chocolat
Dans une petite casserole, faites fondre à feu doux le chocolat cassé en morceaux. Laissez tiédir.

Dans un saladier, battez les jaunes d'oeufs à la fourchette. Versez dessus le chocolat fondu. Ajouter 40 g de sucre et mélangez énergiquement. Incorporez progressivement le mascarpone.

Dans un autre saladier, montez les blanc d'oeuf en neige avec la pincée de sel pendant 2 minutes. Tout en continuant de battre, ajoutez progressivement le reste de sucre. Dès que les blancs sont bien fermes, incorporez-les délicatement au mascarpone chocolaté.

Dans des verres, laissez tomber 1 c. à soupe de dulce de leche pour recouvrir le fond et répartir la mousse dans les verres. Garnir d'un copeaux de chocolat.

dimanche 24 avril 2011

Joyeuses Pâques!.. et Brownies Black and White

Joyeuses Pâques à tous! Aujourd'hui, c'est un peu plus tard que je publie ma recette championne de la journée dû au brunch que j'ai préparé à ma petite famille et à mes parents ainsi que ma jeune soeur Julie. Cependant, j'ai réussi à préparer de délicieux brownies très chocolatés et au bon goût fromagé. C'est sur le site officiel de Master chef Australia que j'ai déniché cette recette de rêve. Maintenant, je dois déjà vous laisser pour retourner aux festivités qui ne font que commencer! À demain...
8 portions
Préparation: 10 minutes
Cuisson: 35 minutes

100 g de beurre non salé
100 g de chocolat noir
2 oeufs, légèrement battus
3/4 tasse de farine tout usage
1 1/4 tasse de sucre
1/4 tasse de poudre de cacao, tamisé
1/3 tasse de pacanes hachées
1/4 tasse de raisins (moi, golden)

Garniture
250 g de ricotta
3/4 tasse de brisures de chocolat blanc
1 c. à soupe de sucre
1 oeuf, légèrement battu
Méthode

Fondre le beurre et le chocolat noir ensemble, ajouter les oeufs et mélanger. Combiner la farine, le sucre et le cacao et ajouter au mélange de chocolat; bien mélanger. Ajouter les pacanes et les raisins.

Étendre la préparation dans un moule carré de 9 po x 9 po beurrer et couvert d'une feuille de papier aluminium.
Garniture

Combiner le fromage ricotta, les brisures de chocolat blanc, le sucre et l'oeuf. Verser cette garniture sur la préparation au chocolat noir et créer des marbrures à l'aide de la pointe d'un couteau.

Cuire au four à 160 C (325 F) de 40 à 45 minutes ou jusqu'à cuisson complète. Laisser refroidir complètement avant de couper en carrés.

samedi 23 avril 2011

Crêpes aux pommes caramélisées, soupçon de Calvados

C'est le petit déjeuner de jour de fête (nous sommes tous en congé à la maison pour une fois) que j'ai présenté à ma famille ce matin. C'est à partir d'une recette prise sur internet que j'ai finalement pratiquement toute modifiée que j'ai réalisé ces crêpes festives. Divinement bon!
Portions: 4


Ingrédients

180 g de farine
375 ml de lait
3 oeufs
3 pincée de sel
Quelques traits de Calvados (peut être facultatif)
4 c. à soupe de miel
4 c. à soupe de beurre
4 c. à soupe de sucre
4 pommes Cortland

Sirop d'érable, au goût pour servir
Mélanger la farine, le lait, les oeufs et le sel; bien mélanger.

Peler et couper les pommes en tranches. Dans une poêle, faire fondre le beurre (1 c. à soupe) et saupoudrer de sucre (1 c. à soupe), à feu moyen-doux. Ajouter des tranches de pommes (l'équivalent d'une pomme). Après une minute de cuisson, ajouter une c. à soupe de miel en zigzagant sur les pommes; brasser. C'est à ce moment que vous pouvez arroser d'un filet de Calvados, si vous le désirez.

Ajouter une bonne louche de pâte à crêpes (la pâte doit être diviser en 4). Faire cuire environ 7 minutes. Si il reste encore de la pâte liquide de visible, c'est normal. Faire glisser la crêpes côté cuit sur une assiette. Déposer la poêle sur le dessus de l'assiette et retourner la crêpe (côté non cuit dans la poêle-ça c'est le défi; le côté caramélisé colle dans l'assiette alors attention de ne pas briser la crêpe). Faire cuire quelques minutes.

Servir avec du sirop d'érable.

vendredi 22 avril 2011

Inspiration du moment ou les vendredis gourmands 2

Muffins double chocolat, aux canneberges enrobées et au coeur de compotée aux canneberges

En ce moment, c'est tellement tranquille à la maison que je cuisine pour mes petits amours. Je m'ennuie à mourir et lorsque je m'ennuie, je réalise des bouchées gourmandes! Nat, ces muffins sont pour toi ma belle! Tu trouvais que j'avais été trop tranquille et bien, me voici de retour avec des muffins inspirés de ma passion pour le chocolat et aussi ma folie des canneberges. Hihihi! Je dois avouer, que je n'avais plus de bouchées sucrées à la maison, mes fils ayant fait main basse sur tous les biscuits.

Donne 12 muffins


375 g de farine
1 c. à soupe de levure chimique
1/4 c. à thé de sel
150 ml de beurre fondu
150 ml de babeurre
25 g de poudre de cacao
200 g de cassonade
2 gros oeufs
1 c. à thé d'extrait de vanille
12 c. à thé de compotée de canneberges maison (sauce aux canneberges)
80 g de brisures de chocolat blanc
120 g de canneberges enrobées de chocolat noir ou au goût
Tamiser la farine, la levure chimique, le cacao et le sel au-dessus d'un saladier. Ajouter la cassonade et mélanger.

Dans un saladier, mélanger les oeufs, le beurre fondu, le babeurre et la vanille, à l'aide d'un batteur électrique. Verser ce mélange dans le saladier contenant la farine et le cacao et mélanger.

Ajouter les canneberges et les brisures de chocolat blanc et brasser délicatement pour bien mélanger.

Garnir un moule à muffins de 12 alvéoles de caissettes en papier. Verser la pâte en remplissant les caissettes à moitié. Déposer 1 c. à thé de sauce aux canneberges dans chaque caissette. Répartir le reste de la pâte sur le dessus.

Faire cuire 25 minutes dans le four préchauffé à 190 C (375 F) jusqu'à ce que les muffins soient bien gonflés et moelleux au toucher.
Source: Caroline B.


Youpi! C'est vendredi! Aujourd'hui: Cookies au chocolat et aux framboises

Aujourd'hui, ma publication est un peu plus sobre! C'est vendredi saint alors, je me suis calmée! Hihihi! En fait, je m'ennuyais des bons vieux cookies maisons et en fouillant dans un de mes nouveaux livres, je suis tombée sur cette jolie recette de biscuits au chocolat bariolés de rose-rouge. Ils étaient trop mignons alors j'ai succombé à leur attrait! Dans un certain sens, ils ont été utiles puisque je suis dans l'opération vide congélo et que j'ai des fruits congelés à profusion. Mari et enfants ont vite été charmés par ces adorables gourmandises (ils sont d'hier); ils ne m'en reste plus que 6. Maintenant, je dois tout recommencer et devinez, j'ai déjà trouvé le dessert qui va remplacer ces merveilles! Bon vendredi à tous!
Pour 24 biscuits
Préparation et cuisson: 35 minutes


125 g de beurre, ramolli
165 g de cassonade
1 oeuf
1 c. à thé de vanille
150 g de farine
35 g de farine à pâtisserie
35 g de cacao en poudre
1/2 c. à thé de bicarbonate de soude
90 g de chocolat noir cassé en morceaux
125 g de framboises surgelées
Préchauffer le four à 180 C (350 F). Chemiser des plaques de cuisson de papier parchemin.

Battre le beurre, la cassonade, l'oeuf et la vanille dans un petit saladier avec un batteur électrique jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Incorporer les deux farines, le cacao et le bicarbonate de soude, tamisés, en deux fois, puis le chocolat et les framboises.

Déposer des cuillerées à soupe de pâte à environ 5 cm de distance sur les plaques. Aplatir légèrement. Faire cuire environ 12 minutes. Laisser reposer les cookies 5 minutes sur les plaques avant de les mettre à refroidir sur une grille.


Déclinaison: Marabout chef/Macarons et petits biscuits

Potage aux poireaux, aux pois verts et à la menthe

Ce matin, le soleil brille au Saguenay! Enfin!!!! Après les deux derniers jours de neige que nous venons de passer, je peux enfin voir mon sublime Cerisier de Chine et mon Érable de l'Amur sur la façade de la maison. Un peu moins déprimant, vous ne trouvez pas? C'est la fin de semaine de Pâques et je suis en congé avec mes trois garçons... Je vais certainement en profiter pour leur cuisiner quelques plats et aussi quelques gourmandises... Pour débuter cette belle matinée, je vous offre cette recette de potage que j'ai glanée dans un de mes cours de cuisine. J'en avais déjà fait un de semblable il y a quelques années, mais l'ajout de menthe m'a intriguée. Pois et poireaux sont fabuleux ensembles, mais la menthe ajoute «un petit je ne sais quoi»! Vous devrez comprendre que les ingrédients sont ajustés «à peu près». C'est un de mes profs qui décrivait ce potage avec les ingrédients à l'intérieur. Je me suis laissée aller à enregistrer mentalement.... Voici ce que cela a donné!

Il est à noter que ma gourmandise du vendredi est à venir dans quelques heures (vers 11h).


Ingrédients

1 à 2 poireaux, parés
1 pommes de terre moyenne, parée et en cubes
2 à 3 tasses de pois verts frais ou surgelés
2 tasses de bouillon de poulet ou plus , au besoin
Quelques feuilles de menthe, au goût
Sel et poivre, au goût
Dans un faitout, fondre du beurre dans de l'huile (moitié-moitié). Ajouter les poireaux et sauter 1 à 2 minutes. Ajouter les cubes de pomme de terre; brasser pendant 1 minute. Verser le bouillon et ajouter les pois verts. Poivrer, au goût.

Laisser mijoter jusqu'à tendreté des légumes. Ajouter les feuilles de menthe 5 minutes avant la fin de la cuisson. Passer en purée au mélangeur et rectifier l'assaisonnement. Si le mélange est trop épais, vous pouvez délayer dans de la crème 35% ou du lait (la crème donne une texture plus onctueuse) (moi, j'en ajoute tout le temps un peu).

jeudi 21 avril 2011

Crèmes à l'érable et au caramel croquant

J'ai fait ces jolis petits pots de crème la semaine passée et malheureusement, j'ai manqué de temps pour publier la recette avant aujourd'hui. Cette crème est vraiment à se rouler par terre lorsqu'on adore le bon vieux goût du sirop d'érable comme moi. Moi, j'ai coupé la quantité d'extrait de vanille puisque je trouvait que cela tuait le goût de l'érable (la quantité est bien trop importante dans la recette par rapport au sirop d'érable). J'ai même ajouté un soupçon d'extrait d'érable pour potentialiser le goût! La combinaison des différentes textures de la recette est vraiment fantastique. Voici donc la recette dans toute sa splendeur!


6 portions
Préparation: 30 minutes
Cuisson: 40 à 45 minutes
Réfrigération: 1 heure
Repos: 20 minutes


2 tasses (500 ml) de crème à 35%
3 c. à table +1/4 tasse (105 ml) de sucre
6 jaunes d'oeufs
1/3 tasse de sirop d'érable
1 1/2 c. à thé (7 ml) de vanille (moi, seulement 1/2 c. à thé +1/2 c. à thé d'essence d'érable)
1/8 c. à thé (0,5 ml) de sel
1/4 tasse (60 ml) de noisettes ou amandes grillées, hachées (moi, noisettes)
1 tasse (250 ml) de framboises fraîches
Vaporiser légèrement d'un enduit végétal antiadhésif (de type Pam) six ramequins d'une capacité de 3/4 tasse (180 ml) chacun. Déposer les ramequins dans un grand plat allant au four. Réserver. Dans une casserole à fond épais, chauffer la crème et 3 c. à table (45 ml) du sucre à feu moyen, en brassant de temps à autre, jusqu'à ce que la préparation soit bouillonnante. Retirer la casserole du feu.

Entre-temps, dans un grand bol à l'aide d'un fouet, mélanger les jaunes d'oeufs, le sirop d'érable, la vanille et le sel jusqu'à ce que le mélange soit homogène, sans plus. Incorporer petit à petit la préparation de crème chaude en fouettant. Répartir la préparation dans les ramequins réservés. Verser suffisamment d'eau bouillante dans le plat pour couvrir la paroi des ramequins à la mi-hauteur.

Cuire au four préchauffé à 350 F (180 C) de 30 à 35 minutes ou jusqu'à ce que le pourtour des crèmes ait pris mais que le centre soit encore légèrement gélatineux. Retirer les ramequins de l'eau, les déposer sur une grille et les laisser refroidir. Couvrir et réfrigérer pendant au moins 1 heure.

Laisser reposer les crèmes à la température ambiante pendant 20 minutes avant de servir. Parsemer des noisettes et des framboises.

Entre-temps, dans un poêlon à fond épais de 8 po (20 cm) de diamètre, chauffer le reste du sucre à feu moyen-vif jusqu'à ce qu'il commence à fondre (ne pas brasser, mais secouer le poêlon de temps à autre afin qu'il fonde uniformément. Réduire à feu doux et poursuivre la cuisson, en brassant à l'aide d'une cuillère de bois, pendant environ 5 minutes ou jusqu'à ce que le sucre ait fondu et soit de couleur ambre foncé. Arroser aussitôt les crèmes du sucre.
Source: Coup de Pouce cuisine