Mot de l'auteure

J'ai commencé à cuisiner à l'âge de 9 ans. Ma mère me faisait grimper sur un petit banc et m'a rapidement transféré sa passion pour la cuisine. Ce blog représente mon livre de recettes virtuel. J'y collectionne des recettes de famille, des recettes prises dans divers livres que je possède et plusieurs recettes sont tirées de mes blogs favoris. J'espère que vous y retrouverez ce que vous cherchez. J'espère ainsi vous transférer mon amour pour la cuisine. Bienvenu à tous!

Caroline B.

mercredi 30 novembre 2011

Poulet rôti au citron et au romarin, pommes de terre rôties de Jamie Oliver

Il n'y a rien de plus délicieux et réconfortant au monde qu'un bon poulet rôti! Et si ce poulet est une recette de Jamie Oliver et bien, c'est encore meilleur!!! Miam!! Je n'en reviens toujours pas! Pour faire le souper et le dessert hier, j'ai dû me virer de bord en 10 minutes et ce sont les deux recettes que j'ai trouvée et réalisée lol!!!! J'étais dans le citron en titi!!! Les pommes de terre sont croustillantes à l'extérieur comme le disait Jamie et l'intérieur irrésistiblement fondant! Un délice ce poulet! Le parfum du romarin, du thym et du citron embaument l'air de la maison lors de la cuisson et c'est sublime! Encore une belle recette tirée du livre Version Originale de Jamie Oliver/Hachette. Finalement, j'aurais dû l'acheter ce livre!!


Pour 4 personnes

1 poulet bio de 2 kg
Sel de mer et poivre noir fraîchement moulu
2 kg de pommes de terre pelées
1 gros citron, si possible non traité
1 tête d'ail, brisée en gousses
1 botte de thym frais
Huile d'olive
Les feuilles d'une botte de romarin frais
8 tranches fines de poitrine fumée (facultatif)
Saler et poivrer le poulet, à l'extérieur comme à l'intérieur. Si possible, faire cet assaisonnement le matin, puis couvrir le poulet et le laisser dans le réfrigérateur jusqu'au moment de le cuire. Préchauffer le four à 190°C.

Porter une grande casserole d'eau salée à ébullition. Couper les pommes de terre en morceaux de la taille d'une balle de golf. Les plonger dans l'eau avec le citron entier, les gousses d'ail et laisser cuire pendant 12 minutes. Égoutter, laisser sécher dans la passoire pendant une bonne minute, puis mettre de côté le citron et l'ail. Pour que les pommes sortent bien croustillantes et dorées, les mélanger dans la plaque à rôtir, quand elles sont encore bien chaudes.

Sous la paume de la main, rouler le citron encore chaud une dizaine de fois afin qu'il parfume encore mieux la viande. Sortir le poulet du réfrigérateur, l'éponger avec du papier absorbant et le huiler généreusement. Le farcir avec les gousses d'ail, le citron, le thym, le placer sur la plaque à rôtir, puis enfourner pour 45 minutes de cuisson. Sortir le poulet puis le placer sur un plat. Mélanger délicatement les pommes de terre avec les succulents jus de cuisson et les feuilles de romarin. Repousser les pommes de terre sur les bords de la plaque pour créer un espace et poser la volaille au milieu. Si vous vous servez de la poitrine fumée, la placer sur le poulet et enfourner à nouveau pour 45 minutes, ou jusqu'à ce qu'il soit cuit parfaitement et que les pommes de terre soient bien dorées-c'est le moment où les cuisses de poulet peuvent être détachées du reste de la volaille et où les jus qui s'en écoulent sont parfaitement clairs.

Conseil de Jamie: Avant de servir, extraire les tranches de poitrine (bacon) et les hacher pour les mélanger avec les pommes de terre. Retirer le citron, presser les gousses d'ail pour étaler la superbe purée qui s'en échappe sur la viande. Retirer la botte de thym et découper le poulet à la table.Déguster!!!
 Source: Jamie Oliver/Version Originale/Hachette

Parfait au citron et granola de Chuck Hughes

J'ai passé mon après-midi en formation! Lorsque je suis rentrée à la maison, je devais me dépêcher à préparer le souper et un dessert. Mais que faire??? En voyant mes citrons qui m'appelaient, l'air très malheureux, j'ai décidé de les mettre à l'honneur les pauvres chéris. Je devrais plutôt vous dire que ce fût une journée parfumée au citron, rien de moins. Ils ont fini dans une volaille et dans mon dessert!!! Mon troupeau d'hommes préférés (oui je suis bien entourée- j'ai 4 hommes juste pour moi et ce, jusqu'à ce que mes fistons me ramènent leur copine) m'a aussitôt dit en rentrant à la maison: «Ça sent donc bien le citron!» Pas étonnant, ils rechignent à chaque fois que je le cuisine un peu trop! Moi je l'adore, peut-être un peu à la folie! Tout ça pour vous dire que j'ai sorti le livre de Chuck Hughes que j'ai emprunté à la bibliothèque municipale de Chicoutimi et que je me suis tapée la réalisation du dessert suivant que l'on a pu voir également chez Isa. Petite modification de ma part, j'ai pris la recette d'un autre granola que j'avais justement fait dimanche (la recette est à venir).

 4 portions
Préparation: 10 minutes
Cuisson: 20 minutes
Réfrigération: 4 heures

Yogourt égoutté

500 ml (2 tasses) de yogourt nature
Le zeste de 1 citron

Crème au citron

3 oeufs
125 ml (1/2 tasse) de sucre
Le jus et le zeste de 2 citrons
80 ml (1/3 tasse) de beurre froid, coupé en dés

Garnola

250 ml (1 tasse) de flocons d'avoine
250 ml (1 tasse) de flocons de blé
250 ml (1 tasse) de pacanes hachées grossièrement
125 ml (1/2 tasse) de cerises séchées
125 ml (1/2 tasse) de miel
30 ml (2 c. à soupe) d'huile de noisette
5 ml (1 c. à thé) d'extrait de vanille
Pour le yogourt égoutté:
Utiliser une passoire couverte de papier absorbant déposée sur un bol. Verser le yogourt dans la passoire et réserver au réfrigérateur pendant 4 heures. Vider l'eau du bol. Mélanger le yogourt avec le zeste de citron. Réserver au réfrigérateur jusqu'au moment de servir.

Pour la crème au citron:
Dans une casserole, mélanger tous les ingrédients. Porter à ébullition et cuire pendant 2 minutes ou jusqu'à ce que la crème épaississe. couvrir directement le dessus de la crème de plastique. Laisser refroidir et réfrigérer.

Pour le granola:
Dans un bol, méloanger les flocons d'avoine et de blé, les pacanes et les cerises séchées. Réserver.

Dans une casserole, porter le miel et l'huile à ébullition. Retirer du feu et incorporer la vanille. Verser sur le mélange de granola et mélanger le tout pour imbiber.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Étaler le granola sur une plaque de cuisson couverte de papier parchemin. Mettre au four préchauffé pendant 20 minutes en remuant souvent pour colorer uniformément. Laisser refroidir.

Au moment de servir, dans un verre, répartir le yogourt et la crème au citron. Garnir de granola.

Source: Garde Manger/Chuck Hughes/Les Éditions La Presse

mardi 29 novembre 2011

Pizza, sauce tomate aux fines herbes, polpettines et mozzarella

Dans le but de vous rappeler que le concours de pizzas que moi et Isa avons parti ensemble fini demain à minuit, je publie une recette ce matin. Je l'avais gardée sous la main justement pour cette journée! Je crois bien l'avoir fait le jour suivant la publication d'Isabelle car les jumeaux désiraient mangé de la pizza et celle-ci était diablement tentante. J'ai même pris le temps de tester la recette de pâte de Katia en même temps; Mélanie venait tout juste de la publier elle-même sur son blog. Comme vous pouvez le constater, je teste minimum 4 recettes par jour. Vous comprenez maintenant pourquoi mes gadgets ne me survivent pas très longtemps! Quoi qu'il en soit, cette pizza ne s'est même pas rendu dans l'assiette de Mr. Tomate qui travaillait de soir à cette date! Il en était tout chaviré le pauvre! Bon mardi! 


Pâte à pizza pour deux pizzas
Semoule de maïs pour saupoudrer

Sauce tomate aux fines herbes

1 gros oignon, émincé
5 gousses d'ail, hachées finement
Un peu d'huile d'olive
2 lb (1 kg) de tomates italiennes, pelées et épépinées
1/4 tasse (60 ml) d'origan frais, ciselé
1/4 tasse (60 ml) de persil frais, ciselé
1/4 tasse (60 ml) de basilic, frais, ciselé
1/4 tasse (60 ml) de sauge fraîche, ciselée
Sel et poivre au goût

4 saucisses italiennes
3 tasses (360 g) de mozzarella râpée
Dans une grande casserole, faire revenir l'oignon émincé et l'ail dans un peu d'huile d'olive.
Ajouter les tomates coupées en morceaux et porter à ébullition.
Ajouter les fines herbes, baisser le feu et laisser mijoter à découvert pendant 45 minutes à 1 heure.
Mixer la préparation au mixeur plongeur jusqu'à l'obtention d'une préparation lisse et homogène.
Si la préparation vous semble encore trop liquide, remettre sur le feu et cuire jusqu'à consistance désirée.
Laisser complètement refroidir.

Pendant la préparation de la sauce, préparer les polpettines: enlever la peau des saucisses et façonner avec la chauir, des boulettes de la grosseur d'une petite noix.
Réserver les polpettines dans une assiette au réfrigérateur en attendant de faire le montage.

Préchauffer le four à 450°F (230°C).
Saupoudrer de semoule de maïs 2 plaques à pizza.
Partager équitablement la sauce aux fines herbes sur les deux pâtes, en laisant une bordure de 1 po (2,5 cm.
Répartir les polpettines sur la sauce puis parsemer de mozzarella râpée.
Cuire dans le 1/3 inférieur du four pendant 15 à 20 minutes ou jusqu'à ce que la mozzarella commence à gratiner.
Sortir du four et déguster aussitôt.

lundi 28 novembre 2011

Pancakes à la ricotta et aux fruits rouges

Qui veut un petit déj.??? Ces pancakes sont formidables si j'en crois la vitesse à laquelle ils se sont évaporés! Mes enfants se sont régalés! Fraises, framboises et bleuets, c'est un régal assuré pour qui aime beaucoup les combiner ensemble! Une autre belle et délicieuse recette tirée du livre Larousse/Un dimanche à la campagne.


Recette de base
Pâte à pancakes à la ricotta

3 oeufs
250 g de ricotta
250 ml de lait entier
125 g de farine
1 c. à thé de levure chimique
Une pincée de sel
Une noix de beurre pour la cuisson
Pancakes à la ricotta et aux fruits rouges


Pour 8 pancakes

Une pâte à pancakes à la ricotta
une poignée de fraises
50 g de framboises
60 g de myrtilles (bleuets)
Une noix de beurre pour la cuisson
Sirop d'érable et glace à la vanille pour servir
Casser les oeufs dans deux saladiers en séparant les blancs des jaunes.

Ajouter la ricotta et le lait dans le saladier contenant les jaunes d'oeufs, puis mélanger le tout.

Dans un autre récipient, réunir la farine, la levure et le sel, remuer, puis incorporer le mélange à la pâte.

Battre les blancs d'oeufs en neige et les intégrer délicatement à la préparation.

Couper les fraises en lamelles, les mélanger avec les framboises et les myrtilles et les incorporer délicatement à la pâte à pancakes.

Faire fondre une noix de beurre dans une poêle à feu moyen, puis faire cuire les pancakes en versant dans la poêle trois à six cuillerées à soupe de pâte pour chaque pancake et en les faisant cuire jusqu'à ce qu'ils soient dorés des deux côtés.

Servir avec du sirop d'érable et de la glace à la vanille.
Source: Larousse/Un dimanche à la campagne


dimanche 27 novembre 2011

Muffins aux bananes et caramel au beurre

C'est la nouvelle fournée que j'ai préparée vendredi après-midi pour ma fin de semaine au travail! En fait, j'ai fait un petit spécial pour quelques collègues qui viennent me relayés le matin et qui adorent manger des muffins en buvant leur café. Ils ont un léger petit faible pour ma cuisine; j'ai déjà vu une collègue ouvrir mon petit plat où je range ma collation et me piquer le muffin restant à l'intérieur! Hihihi! J'ai tellement ri en la regardant faire et il aurait fallu que vous voyiez les autres filles médusées! Un vrai show!!! Depuis ce jour, lorsque j'y pense, je lui en apporte un et dès que je la vois débarquer, je lui dépose un muffin devant elle! Seulement, cette tradition s'est allongée à quelques collègues de plus maintenant...

J'ai choisi de faire une recette que ma bonne amie Kat a publié il n'y a pas trop longtemps et qu'elle-même a prise chez Isa. J'ai juste fait un petit changement. Au lieu des brisures de caramel au beurre écossais que je n'aime pas beaucoup, j'ai vidé la moitié d'un sac de pépites de caramel Skor. Selon ma très chère collègue, piqueuse de muffins, mioum! C'est trop bon!!! Et elle a les yeux brillants en disant ça!
1/2 tasse (125 ml) d'huile de tournesol
2 oeufs
1 2/3 tasse (200 g) de farine
1/2 tasse (50 g) de sucre
1 c. à thé de poudre à pâte (levure chimique)
1/2 c. à thé de bicarbonate de soude
3 bananes écrasées
1 tasse (175 g) de pépites au caramel au beurre (butterscotch)
 Préchauffer le four à 400°F (200°F) et garnir 12 empreintes à muffins de caissettes en papier.

Dans un bol, mélanger l'huile, les oeufs et les bananes écrasées. Réserver. Dans un autre bol, mélanger la farine, le sucre, la poudre à pâte, le bicarbonate et les brisures de caramel.

Incorporer le mélange humide au mélange sec sans trop mélanger.

Répartir la préparation dans les moules à muffins réservés et cuire au four, 20 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré en ressorte sec et que les muffins soient bien dorés.
 Source: Miss Kat de Douceurs au palais / Isa


samedi 26 novembre 2011

Le Chicken Pie du siècle selon Jamie Oliver

Allo tout le monde! Je n'ai pas résisté à la tentation de venir faire un petit tour sur la blogosphère! Voyez-vous, je suis curieuse et j'aime bien voir ce que vous fabriquez en mon absence! Honnêtement, vous m'inspirez alors... J'ai fait ce pâté au poulet il y a deux semaines (oui-oui! je ne donne jamais rien en ordre de fabrication-je suis mes humeurs de la journée!) à la demande de mon plus jeune qui voulais absolument en manger! Je venais justement d'emprunter à la bibliothèque le livre Version Originale de Jamie Oliver d'où est tirée la recette qui suivra bientôt! Particularité de la recette, il y a tout plein de bonne saucisse Toulouse en plus du poulet. Verdict comme vous le dirais Monsieur Zachary Mathis alias Bébé Tomate avec son magnifique sourire de crasse: Mioum!!!
Pour 4 personnes

Huile d'olive
2 noix de beurre
1 kg de cuisses de poulet sans peau ni os, coupées en morceaux
2 poireaux moyens, propres et coupés en tranches de 1 cm
2 carottes pelées et grossièrement hachées
3 branches de céleri finement émincées
Les feuilles d'une petite botte de thym
2 c. à soupe de farine
1 verre de vin blanc
300 ml de lait
Sel de mer et poivre fraîchement moulu
255 g de saucisse de Toulouse
500 g de pâte feuilletée au beurre
1 oeuf
Préchauffer le four à 200°C.

Prendre une cocotte, verser un peu d'huile d'olive et ajouter le beurre,  le poulet, les poireaux, les carottes, le céleri, le thym puis faire cuire lentement au coin du feu pendant 15 minutes. Augmenter l'intensité du feu, ajouter la farine, bien mélanger, laisser cuire 1 ou 2 minutes puis verser le vin blanc, 1 verre d'eau et le lait. Saler, poivrer, couvrir hermétiquement puis laisser mijoter pendant 30 à 40 minutes, le temps de cuire le poulet. Remuer assez souvent pour éviter que la sauce attache au fond de la casserole. Celle-ci doit être légèrement épaisse., sans plus. Si elle paraît trop liquide, poursuivre la cuisson, sans le couvercle. À ce stade, le ragoût de poulet est prêt. Vous pouvez laisser refroidir. Se conserve plusieurs jours au frigo et peut même être dégusté nature, tel quel.

Verser le mélange au poulet dans un moule à bord haut. Récupérer la chair des saucisses, en faire des boulettes. Les faire revenir dans un peu d'huile d'olive puis les disposer sur le ragoût. Étaler la pâte pour obtenir une épaisseur de 0,5 cm. Dorer les bords à l'oeuf, poser l'abaisse sur le moule et découper la pâte qui dépasse. Dorer ensuite à l'oeuf toute la surface pour qu'elle prenne une belle couleur en cuisant. Pincer la pâte contre les bords du moule (ça fait joli!) et inciser la surface du pie avec un couteau- ça le rend plus croustillant. Cuire le pie au centre du four pendant 30 à 40 minutes jusqu'à ce qu'il soit bien doré. Servir avec une purée de pommes de terre.
Source: Version originale de Jamie Oliver

vendredi 25 novembre 2011

Youpi! C'est Vendredi! Brownies décadents, Sauce Choco-Caramel-Kahlua

Je ne me sens plus, mais je vais vous donner ma recette gourmande de la semaine dès ce matin! Pourquoi? J'ai décidé de donner libre cour à mes instincts producteurs et à commencer à préparer mes trucs des fêtes (Petits pâtés à la viande pour commencer) . J'ai également une commande de pains à honorer! J'allais oublier que j'avais aussi des muffins à préparer pour ma fin de semaine au travail. C'est que j'ai quelques collègues à nourrir et mes 4 hommes aussi par la même occasion!!! Il y a quelques jours maintenant, Miss Kim a publié une fabuleuse recette de brownies qui m'a laissé rêveuse et sur mon appétit (j'en voulais un et elle habite loin)! Je me devais donc d'en faire aussi car je le répète, les brownies sont mon petit péché mignon et ce, depuis une vingtaine d'années! Ouf! Ça ne me rajeuni pas vraiment ça!!! Mais je dois assumer! Quoi qu'il en soit, en feuilletant mes revues de gourmandises des fêtes, je suis tombée sur cette recette de brownies qui m'a tout de suite plu et j'ai sorti mes bols et spatules. La sauce à elle-seule, est décadente!!! Bon vendredi!!!
Préparation: 25 minutes
Cuisson: 30 minutes
9 à 12 portions

Brownies

3/4 tasse (100 g) de pastilles de chocolat noir 65%
1/2 tasse (125 g) de beurre salé
1 tasse (250 ml) de sucre
2 1/2 c. à soupe de poudre de cacao
2 oeufs
2 c. à soupe de vodka
1 c. à soupe de Kahlua (liqueur de café)
1 tasse (130 g) de farine tout usage
1 tasse (80 g) de pacanes
1/4 tasse (60 ml) de brisures de chocolat (facultatif)
Sauce Choco-Caramel-Kahlua (350 ml (1 1/2 tasse)

1/2 tasse (100 g) de sucre
1 c. à thé de sirop de maïs
1/4 tasse (60 ml) d'eau
1/3 tasse (80 ml) de Kahlua (liqueur de café)
3/4 tasse (180 ml) de crème 35%
1 c. à soupe de beurre
1/2 tasse (75 g) de pastilles de chocolat noir 65%
1 c. à soupe de vodka (facultatif)
Une pincée de fleur de sel
Brownies

Préchauffer le four à 350°F (175°C).

Beurrer un moule carré de 20 cm (8 po.

Faire fondre les pastilles de chocolat et le beurre au bain-maie 2 ou 3 minutes. Laisser refroidir. Mettre le sucre, le cacao et les oeufs dans le grand bol du mélangeur sur socle. Mélanger à vitesse moyenne-élevée 2 ou 3 minutes environ. Ajouter le mélange choco-beurre refroidi. Mélanger à basse vitesse jusqu'à ce que la préparation soit homogène, 1 minute. Incorporer la vodka et le Kahlua et mélanger 30 secondes.

Ajouter la farine, les pacanes et les brisures de chocolat. Mélanger 30 secondes de plus au mélangeur à vitesse moyenne-élevée pour rendre le tout homogène-mais pas trop! Verser dans le moule.

Cuire au four de 20 à 25 minutes. Le brownie doit être légèrement ferme au toucher. Laisser refroidir. Découper en carrés. Servir à température ambiante avec la sauce choco-caramel-Kahlua ou de la crème glacée, ou les deux.

Sauce Choco-Caramel-Kahlua

Dans une petite casserole, sur feu moyen, chauffer le sucre, le sirop de maïs et l'eau jusqu'à ce que le mélange soit bien doré, environ 5 minutes. Retirer du feu et ajouter le Kahlua et la crème. Incorporer le beurre et les pastilles de chocolat. Mélanger avec une spatule jusqu'à ce que la préparation soit lisse. Incorporer la vodka et la fleur de sel. Réserver à température ambiante.
Source: Châtelaine

jeudi 24 novembre 2011

Taguée! 7 choses essentielles sur moi...

Je me suis rendue compte ce matin que j'avais été taguée par l 'adorable Miss Kim et aussi par mon adorable amie Kat. Je dois vous aider à savoir qui je suis vraiment...pas facile celle-là! Merci les filles, je vous aime beaucoup aussi!

1. Je suis une tueuse de KitchenAid, de robot culinaire, de mélangeur à main... La liste est longue! Ce matin, je me suis magasinée un nouveau batteur sur socle et les deux personnes que j'ai consultées pour l'achat de mon nouvel appareil ont tiré une tronche de 10 pieds de long lorsque je leur ai demandé conseil sur la puissance de l'appareil que je devrais m'acheter parce que j'ai passé à travers deux KitchenAid en l'espace de même pas 15 ans! Aies-je un problème ou suis-je tout simplement une hystérique de la production??? Facile celle-la!!! Juste pour vous dire je suis repartie avec cette fois-ci un Cuisinart de 800 W ful garanti! Lol!!!

2. Je l'ai déjà dit quelques fois, mon univers tourne autour de ma famille et de la cuisine!!! Je pense toujours à la cuisine! Je me couche en y pensant, je me lève en pensant à ce que je vais cuisiner pendant la journée et même lorsque je travaille, je pense à mes futures réalisations!!! Je suis intarissable sur la cuisine!

3. On m'a qualifié de lutine dernièrement et j'ai effectivement le caractère et la grandeur d'une lutine! Hihihi! Je suis une minuscule petite souris qui du haut de son 5 ' 3 '' et des poussières s'est donnée pour mission il y a plusieurs années d'embellir la vie des gens qu'elle croise de diverses façons! Lorsque j'ai fait le choix d'être infirmière, c'était vraiment pour la vocation; je m'explique. J'ai toujours voulu faire quelque chose qui interviendrait directement sur la vie de quelqu'un et c'est essentiel pour moi! Je veux me dire un jour que j'ai apporté quelque chose à quelqu'un et c'est ma nature profonde d'être comme ça! Je suis une fille très empathique et voir le sourire sur le visage de quelqu'un, c'est une bonne partie de ma paye en ce qui concerne le travail!

4. Je suis dynamique, excessivement active et très théâtrale lorsque je raconte quelque chose! Je parle et j'ai les mains qui partent dans tous les sens. Je suis une extravertie en puissance mais avec un foutu caractère! Il n'y a pas pire tête de cochon que moi!!! J'en suis très contrariante! Quelques collègues pourraient confirmer ainsi que Mr. Tomate! En SPM, tout le monde m'évite car j'ai la mèche plus que courte! Vaut mieux se tenir loin! Hihihi!

5. Je n'ai aucune zone grise! J'aime ou je n'aime pas! J'ai un caractère très passionné et mes deux blogues (surtout culinaire puisque l'autre est saisonnier) sont le reflet de moi-même! Je suis constamment d'un extrême à l'autre!

6. J'adore lire, le cinéma et la musique! Je suis un Archambault à moi seule! J'adore les romans policiers et lorsque je veux me détendre, je lis du Chick Lit! J'ai toujours un livre près de moi! Je dois avoir une centaine de livres d'avance à lire! Mon livre préféré; tous les livres de cuisine. Mon film préféré: La liste de Schindler qui est selon moi un chef-d'oeuvre Côté musique j'adore Corey Taylor donc je dirais Slipknot! Oui je suis un peu bizarre et dure à suivre mais ça fait parti de mon charme!

7. Je suis une fille très traditionnelle! Dans le temps des fêtes, j'écoute des films de Noël avec mes fils et ce, depuis toujous! Lorsque je cuisine mes gâteries des fêtes, j'écoute de la musique à plein tube! Mes disques fétiches: Diana Krall, Bing Crosby et Frank Sinatra ainsi que plusieurs autres. J'adore prendre un petit verre en cuisinant sauf lorsque je travaille! Vin rouge et Cosmopolitain sont mes préférés! Vin rosé frais à condition que ce soit un Château Lancyre Pic St-Loup ou en désespoir de cause un Château de Nages.


Voilà, c'est une bonne partie de ce que je suis!

Je tague à mon tour:  Dominique puisque j'adore son blogue et qu'en plus, elle vient du même coin que moi!
                                 Lydia: Elle est sympathique comme tout et mérite d'être connue!
                                 Annie: Toujours très discrète et si talentueuse!
                                 Blanc-Manger: Car c'est ma petite nurse no 1 adorée et que je rigole toujours en la lisant
                                Isabelle D. qui est une magnifique blogueuse!
                                Anne dont les plats et les photos sont toujours irrésistibles
                                Lou qui est une blogueuse absolument charmante!












Tarte feuilletée aux asperges et au fromage

Il y a quelques mois, j'ai parti un nouveau concours sur les tartes. La tarte que je publie aujourd'hui, est la participation de Lydia, une blogueuse de ma région qui vient du Lac St-Jean; Alma pour être plus précise. Jusqu'à maintenant, elle ne cesse de m'impressionner et en plus, elle est bien sympathique cette jeune dame! Si je me souviens bien, cette tarte est une interprétation d'une recette de Ricardo. À la maison, nous avons bien aimé et c'est une splendide façon d'apprêter les asperges! Pour mes deux carnivores adorés (mes ados), j'ai préparé des poitrines de poulet marinées pour accompagner cette tarte; il ne tripe pas toujours sur mes crises sans viande alors...! Bonne journée et à plus tard! Je m'en vais me magasiner un nouveau KitchenAid; le mien vient de lâcher son dernier soupir! Et dire qu'il n'avait même pas 1 an encore; je crois que je vais en choisir un plus puissant pour mes besoins. Je vous en redonne des nouvelles!


 Préparation: 25 minutes
Cuisson: 45 minutes
Refroidissement: 30 minutes


Ingrédients pour une tarte de 9 po (23 cm)

1/2 paquet de pâte feuilletée surgelée, décongelée (moi, voir cette recette de pâte brisée)
1 c. à soupe (15 ml) de beurre
1 c. à soupe (15 ml) d'huile d'olive
4 échalotes françaises, hachées finement
1 tasse (250 ml) de fromage cheddar fort râpé (moi, Perron 1 an)
1/4 tasse (60 ml) de parmesan râpé
Environ 20 asperges
2 oeufs
1 tasse (250 ml) de crème 35%
Sel et poivre
Sur une surface légèrement farinée, abaisser la pâte feuilletée. Étendre l'abaisse dans une assiette à tarte de 9 po de diamètre. couper l'excédent de pâte. Réfrigérer pendant 30 minutes.

Pendant ce temps, blanchir les asperges: cuire 2 minutes dans une eau salée bouillante, plonger dans un bain d'eau glacée pour les refroidir rapidement.

Lorsqu'elles ont refroidi, les laisser égoutter sur un linge propre. Réserver.

Piquer le fond de la croûte à l'aide d'une fourchette, couvrir d'un papier d'aluminium et de pois secs. Cuire dans le tiers inférieur du four préchauffé à 400°F (200°C) pendant 13 minutes. Retirer les haricots et le papier d'aluminium. Poursuivre la cuisson au four 7 minutes ou jusqu'à ce que la croûte soit légèrement dorée à la sortie du four, piquer les bulles qui se sont formées. Laisser refroidir. Réserver.

Dans un poêlon, chauffer le beurre et l'huile à feu moyen. Ajouter les échalotes et cuire, de 3 à 4 minutes ou jusqu'à ce qu'elles aient ramolli. Répartir les échalotes dans la croûte. Parsemer de la moitié des fromages. couvrir des asperges. Dans un bol, à l'aide d'un fouet, mélanger les oeufs et la crème. Saler et poivrer. Verser sur les asperges, puis ajouter le reste des fromages.

Cuire dans le tiers inférieur du four préchauffé à 400°F (200°C) environ 25 minutes ou jusqu'à ce que la pâte soit dorée et que la garniture ait pris.
Source: Lydia/L'apprentie gourmande

mercredi 23 novembre 2011

Gaufres belges aux caramels et aux bananes


 Ça faisait très longtemps que je n'avais pas publié de recettes libellées déjeuner. Je me suis donc concentrée à trouver une délicieuse recette de gaufres qui pourrait faire succomber plusieurs personnes à la gourmandise. Pour ce faire, je devais donc réussir à me tirer du lit de bonne heure (Pas évident lorsqu'il me manque du sommeil et il faut vous dire, que je ne suis vraiment pas du matin!!) Je suis ce que l'on appelle un oiseau de nuit et dans tous les sens du terme! Moi ma journée commence à 10 h 30 le soir où il semblerait que c'est la période où je suis prête à l'action! Je suis une fille de nuit depuis tellement longtemps que mon système y reste acclimaté en tout temps! Pas évident pour moi de vivre le jour, je dois perpétuellement rester en action pour suivre le même «beat» que presque tout le monde. Quoi qu'il en soit, j'ai préparé de fabuleuses gaufres à mes hommes ce matin! Elles sont gourmandes à souhait et croyez-moi, ils ont apprécié mes efforts!
 Recette de pâte à gaufres belges de base

2 oeufs
125 g de beurre
250 ml de lait entier
200 ml d'eau
12 g de levure de boulanger
1/2 c. à thé de sel
60 g de sucre
2 c. à thé de sucre vanillé
340 g de farine

Version aux caramels et aux bananes

1 pâte à gaufres belges
220 g de caramels mous enrobés de chocolat au lait (Caramilk)
2 bananes mûres
Un peu de beurre pour la cuisson
Casser les oeufs dans deux bols en séparant les blancs des jaunes.

Dans une casserole, faire fondre le beurre, ajouter le lait et l'eau. Laissez chauffer le tout jusqu'à ce que le mélange soit tiède.

Dans un saladier, émietter la levure et la délayer avec le contenu de la casserole.

Ajouter les jaunes d'oeufs, le sel, le sucre, le sucre vanillé et la farine, puis mélanger le tout jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse.

Battre les blancs d'oeufs en neige souple, puis les incorporer délicatement à la pâte. La laisser reposer pendant environ 20 minutes. Couper les caramels et les bananes en tranches fines, puis les incorporer à la pâte à gaufres.

Faire chauffer le gaufrier, le badigeonner de beurre fondu et faire cuire les gaufres de 3 à 5 minutes.
Source: Un dimanche à la campagne/Larousse


mardi 22 novembre 2011

Brioches à la cannelle

Je n'ai jamais été une grande fan des brioches à la cannelle jusqu'à ce que je teste cette recette-ci que j'ai empruntée à Gabrielle, celle que je me plaîs à appeler ma petite soeur adorée et c'est le cas, je l'adore cette jeune femme au grand talent et au parler si rafraîchissant! Elles sont tellement bonnes ces brioches que je me promets d'en refaire dès cette semaine puisque les jumeaux les ont manqués et qu'ils m'en veulent un petit peu! J'avoue qu'il y a certaines personnes à la maison qui ne cracheront pas sur ces beautés et qui en ont engloutis quelques-unes en fin de semaine! Je ne donne pas de nom, ils m'en voudraient voyons!!! La glace au beurre est délectable et rehausse à 100% ces brioches tellement moelleuse et tellement tout finalement qu'on ne peut que les nommer «The brioches à la cannelle». À faire absolument!!! C'est pour toi Gabi! xxx
Ingrédients

Pour la pâte

1 tasse de babeurre (lait ribot) à environ 115°F
2 1/4 c. à thé de levure instantanée (moi 20 g de levure fraîche)
1/4 tasse + 1/4 c. à thé de sucre
4 c. a table de beurre non salé fondu
1 gros jaune d'oeuf
1 1/2 c. à thé de vanille pure
2 3/4 tasses de farine blanche non blanchie
3/4 c. à thé de sel
1/4 c.à thé de muscade moulue

Pour la garniture à la cannelle

8 c. à table de beurre non salé, mou et un peu plus pour graisser le moule
1/2 tasse de sucre (moi, cassonade)
3 c. à thé de cannelle moulue

Pour le glaçage

2 tasses de sucre à glacer
1/3 tasse de crème
4 c. à table de beurre non salé, fondu
Préparation

Dans le babeurre, dissoudre la levure et le 1/4 c. à thé de sucre et laisser reposer 10 minutes, le temps que le tout mousse.

Y ajouter le beurre fondu, le jaune d'oeuf et la vanille.

Dans le bol du batteur sur socle ou dans un cul-de-poulet, mélanger la farine, le 1/4 de tasse de sucre, le sel et la muscade. Bien mélanger.

Y faire un puits et y déposer le mélange de levure. Mélanger sur vitesse basse avec le crochet ou avec les mains pendant 6 minutes. Ajouter un peu de farine si le mélange est trop collant. Faire une boule avec la pâte et la déposer dans un bol graissé en le tournant pour bien la graisser.Couvrir et laisser doubler, environ 1 h 15.

Lorsque la pâte a doublé, la déposer sur un plan de travail fariné et l'étendre en un rectangle de 12 x 14 po, le plus long côté vers vous. Déposer le beurre mou de la garniture et bien l'étendre en laissant 1/2 po sur le côté en face de vous. Saupoudrer la cannelle ainsi que le sucre et mélanger le tout ensemble un peu. Sur le côté qui n'a pas été beurré, badigeonner d'un peu d'eau. Rouler la pâte et bien serrer les bouts pour sceller le tout.

Couper le cylindre en 12 portions. Beurrer un moule de 9 x 13 po et placer les brioches horizontalement en laissant un peu d'espace entre chaque.

Couvrir et laisser doubler, soit environ 40 minutes.

Préchauffer le four à 325°F. Y faire cuire les brioches pendant environ 30 à 35 minutes jusqu'à ce que le tout soit doré.

Laisser refroidir sur une grille.

Pour préparer le glaçage: fouetter le sucre à glacer, la crème et le beurre mou ensemble. Verser sur les brioches lorsqu'elles sont encore chaudes. Servir tiède et déguster!
Source: Gabrielle / Blogue Eat Cook & Love

Boeuf à la citronnelle de Jean Chen

C'est bien connu à Jonquière et Chicoutimi, parmi mes copines et surtout par Mr. Tomate, que Caro B. alias Mme Tomate adore la cuisine asiatique fine du resto «Les deux colombes» situé sur la rue Racine. C'est que l'on y retrouve le plus merveilleux boeuf à la citronnelle que j'ai mangé jusqu'ici et ce, avant ma publication de ce jour. Hier, en passant chez Archambault, je n'ai pu résisté à la tentation de m'acheter le livre de Jean Chen et devinez ce qu'il y avait à l'intérieur, une fabuleuse recette de boeuf à la citronnelle. En sortant du garage hier, je me suis dirigée chez IGA pour acheter ce qui me manquait et vêtu de mon tablier de cuisinière préféré (un bas de pyjama et un t-shirt-oui!oui!), j'ai commencé la mise en place de mon plat. À ma grande surprise, mes deux ados préférés ont adoré! Il faut dire que j'ai quelque peu ajouté des légumes à la recette originale. J'ai même produit ma propre sauce Nuoc Mâm toujours d'après le livre de Mr. Chen qui est génial!!! J'ai servi avec un vermicelle de riz et une salade que j'adore remuer avec de la sauce Nuoc Mâm!
Portions: 4
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 5 minutes

Mise en place

450 g (1 lb) de filet mignon de boeuf, coupé en aiguillettes
60 ml (4 c. à table) d'huile végétale
15 ml (1 c. à table) de citronnelle hachée
5 ml (1 c. à thé) de gingembre frais, haché finement
2 oignons verts hachés finement
1 oignon espagnol moyen, coupé en julienne
15 ml (1 c. à table) de sauce de poisson
5 ml (1 c. à thé) d.ail, haché finement
5 ml (1 c.à thé) de sel
5 ml (1 c. à thé) de sucre
100 ml (2/5 tasse) d'arachides non salées, concassées finement
Feuilles de coriandre, au goût
Poivre noir moulu, au goût
(mes ajouts: quartiers de champignons, petits bouquets de brocoli, quelques bâtonnets de poivrons et bok choy en petite quantité)
Méthode

Dans un wok huilé, sauter la citronnelle, le gingembre, les oignons et le boeuf jusqu'à la cuisson désiré.

Ajouter la sauce de poisson, l'ail, le sel, le sucre, le poivre et poursuivre la cuisson pendant 1 à 2 minutes.

Parsemer d'arachides et de coriandre.

Source: Jean Chen/Fraîcheur asiatique

lundi 21 novembre 2011

Soupe aux tomates fumée (au pimenton)

Coucou me revoilà! J'ai passé une grosse partie de la journée assise sur une chaise au garage! Yark! Quoi qu'il en soit, c'est maintenant terminé pour 6 mois!!! Enfin, j'espère! Je vous offre une petite soupe très réconfortante et que servie avec des grilled cheese. Bon et bien je vous dis à bientôt pour un autre rendez-vous car ce soir minuit, je travaille. C'est le retour à la réalité!

Pour 4 tasses

1 c. à soupe d'huile d'olive
3 tranches de bacon épaisses (environ 3 onces), émincées finement
1 gros oignon jaune, en cubes (environ 1 1/2 tasse)
Sel Casher
1 c. à soupe de farine tout usage
1 c. à soupe de thym frais haché
1/2 c.à thé de paprika fumé doux ou fort (pimenton)
28 onces (environ 3 tasses) de tomates de préférence San Marzano et leur jus
2 tasses de bouillon de poulet réduit en sel
2 c. à soupe de crème épaisse
Poivre noir fraîchement moulu
Dans une grande poêle, faire chauffer l'huile et ajouter le bacon. Cuire à feu moyen, en brassant occasionnellement, jusqu'à ce que l;e bacon ait rendu tout son gras, environ 5 minutes. Transférer le bacon sur une assiette recouverte de papier absorbant; laisser refroidir. Ajouter les oignons et 1/2 c.à thé de sel dans la poêle et cuire, en remuant, jusqu'à ce que l'oignon soit tendre et commence à brunir légèrement, environ 5 minutes. Ajouter la farine, 2 c. à thé de thym et le pimenton (paprika fumé). Cuire en brassant pendant 1 minute. Ajouter les tomates et le bouillon de poulet; porter à ébullition. Réduire le feu et laisser mijoter à couvert; brasser occasionnellement, jusqu'à ce que le tout épaississe et que les saveurs se dégagent, environ 20 minutes.

Au robot culinaire ou avec un mélangeur à immersion, réduire la soupe en purée lisse. Retourner la soupe dans la casserole, ajouter la crème et porter à ébullition. Goûter et rectifier l'assaisonnement au besoin. Servir dans des bols en saupoudrant de bacon et de thym.
Source: Fine Cooking

dimanche 20 novembre 2011

Tiramisu roulé

Je me suis demandée longuement ce que je pourrais bien publier ce matin et c'est cette recette de gâteau roulé qui l'a remportée! Chez moi, il a fait fureur et pourtant, les enfants et Mr. Tomate ne sont pas de grands amateurs des arômes de café. J'ai entendu mes grands dire souvent: «Ça a le goût de la Coffee Crisp m'man!» C'est tout simple à préparer et tant qu'à moi, c'est le parfait dessert. Ce n'est pas trop sucré et il y a du mascarpone!

Préparation: 35 minutes
Cuisson: 20 minutes


Ingrédients

2 c. à soupe de liqueur au café
60 ml d'eau
160 g de sucre en poudre
1 c. à thé de café lyophilisé
1 c. à thé d'eau bouillante
3 oeufs
110 g de sucre en poudre en supplément
75 g de farine
2 c. à thé d'amandes effilées

Crème au café

250 g de mascarpone
125 ml de crème fraîches épaisse
2 c. à soupe de liqueur de café

1. Préchauffer le four à 220C. Beurrer un moule à génoise de 25 x 30 cm; tapisser le fond et les grands côtés de papier sulfurisé en laissant ce dernier dépasser de 5 cm sur les bords.

2. Dans une petite casserole,m porter l'eau à ébullition avec la liqueur de café et 2 c. à soupe de sucre en poudre. Baisser le feu et laisser frémir 5 minutes sans couvrir ni remuer pour que le sirop épaississe légèrement. Hors du feu, incorporer la moitié du café. Réserver le sirop.

3. Faites dissoudre le reste de café dans l'eau bouillante. Fouetter les oeufs avec 110 g de sucre pendant 5 minutes environ pour que le mélange blanchisse. Ajouter le café chaud.

4. Tamiser à deux reprises la farine sur du papier puis la tamiser à nouveau sur les oeufs battus avant de mélanger délicatement. Étaler la pâte dans le poudre et saupoudrer d'amandes. Faire cuire 15 minutes au four.

5. Dans une feuille de papier sulfurisé, découper un carré de la taille du moule, le saupoudrer avec 2 cuillerées de sucre, démouler la génoise sur cette feuille et la saupoudrer avec le reste de sucre.Détailler les bords avec un couteau à dents pour les égaliser. Rouler aussitôt la génoise en vous aidant du papier et la laisser refroidir.

6. Préparer la crème au café: fouetter en crème épaisse le mascarpone, la crème fraîche et la liqueur de café.

7. Dérouler délicatement la génoise et la badigeonner avec le sirop réservé. La napper ensuite de crème avant de la rouler à nouveau. Couvrir d'un film alimentaire et réfrigérer 30 minutes avant de servir.

Source: Maraboutchef / Gâteaux, Biscuits et Carrés gourmands

Noël


Bouchées

Portobello farcis au gorgonzola grillé
Suppli al Telefano
Saucisses cocktail glacées aux canneberges et à la sauce soya

Biscuits

Biscuits au sucre au fromage à la crème et pistaches
Biscuits aux noix de cajou
Biscuits de pain d'épices
Biscuits roulés au chocolat et aux cerises
Biscuits thumbprint aux cerises et au chocolat au lait
Craquelés choco-noisettes 
Craquelés fondants choco-café
Speculoos selon Christophe Felder 

Beignes et cie

Cronuts à l'érable

Bûches et Gâteaux

Bûche au caramel
Bûche de Noël aux deux chocolats
Le roi des pains d'épices façon Lenôtre
Les gâteaux aux fruits de ma mère 
Plum-pudding sauce au scotch

Boissons et cocktails

Punch canneberge et framboise
Sangria blanche aromatisée aux agrumes

Gourmandises

Barres aux céréales et au beurre d'arachides
Barres magiques aux pistaches
Barres nanaimo aux cerises
Brittle aux arachides et grué 
Carrés nanaimo inversés
Carrés rocky road de Noël
Domino
Friandises à la guimauve, noix grillées et fruits
Fudge Croquant 
Grignotines aux céréales croquantes, au chocolat blanc, aux mandes et aux fruits séchés
Les beignes de Mme B.
Les carrés Rice Krispies de ma mère
Pattes d'éléphant 
Sucre à la crème
Sucre à la crème Cora
Toffe aux pacanes
Toffee-chocolate candy
Truffes au chocolat et aux amandes 

Plats principaux

Coquelets rôtis au cidre et miel
Filets de porc au cidre de glace et canneberges
Tourière
Tourtières d'Isa

Légumes et Accompagnements

Acini di pepe au safran
Aubergines parmigiana
Choux de Bruxelles sautés aux lardons
Couscous aux fruits séchés et au safran
La purée de pommes de terre à la crème fraîche d'Anna Olson
La ratatouille d'Éléna 
Lasagne d'aubergines et mozzarella di buffala 
Pelures de pommes de terre garnies 
Pilaf de millet au chou kale
Pommes de terre au Boursin
Pouding au pain, aux tomates et basilic
Quinoa aux légumes parfumé à la noisette
Risotto aux champignons des bois et à l'huile de truffe blanche
Riz espagnol
Rondelles d'oignons épicées
Salade de roquette, l'ultime vinaigrette de Tyler Florence
Salade d'oranges sanguines au basilic
Salade d'orge et de pommes
Salade d'avocat et de pamplemousse